Sextant (magazine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sextant
Pays Drapeau du Canada Canada
Langue Français
Périodicité Annuel
Format 21,5 x 28 cm
Genre bande dessinée
Prix au numéro 4,00 $ CAN
Fondateur Louis Paradis ;
Salvador Dallaire ;
Grazo (Francis Pelletier) ;
Luc Lavoie ;
René Mercier ;
Jacques Laplante.
Date de fondation 1986
Date du dernier numéro 1989
Ville d’édition Montmagny

Propriétaire Éditions Sextant
Directeur de publication Louis Paradis
Rédacteur en chef Lynch (Louis Paradis)
Comité éditorial Louis Paradis ;
Salvador Dallaire ;
Grazo (Francis Pelletier) ;
Jacques Laplante.
ISSN 0838-5793

Sextant est un magazine de bande dessinée québécoise consacré à la science-fiction et au fantastique publié annuellement à Montmagny au Québec (Canada) à la fin des années 1980.

Il est l'un des rares magazines de bandes dessinées au Québec à être réalisé entièrement en région.

Description du contenu[modifier | modifier le code]

Le contenu de Sextant est composé exclusivement de bandes dessinées et d'illustrations inédites en noir et blanc. On y retrouve aussi un éditorial et une chronique, ainsi que quelques critiques de parutions québécoises dans le domaine de la BD.

Les collaborateurs sont tous d'origine canadienne et sont francophones venant majoritairement de la région de Rivière-du-Loup.

Historique[modifier | modifier le code]

Le magazine Sextant, édité par les Éditions Sextant est publié de façon annuelle au Québec de l'automne 1986 au printemps 1989 pendant quatre numéros.

Le projet Sextant est une initiative personnelle de son fondateur, Louis Paradis, pour promouvoir et faire connaître son travail et celui de ses étudiants en bandes dessinées.

Sextant porte en sous-titre Un regard sur la bande dessinée.

Distribué partout au Québec, principalement dans les librairies spécialisées, il est de facture très luxueuse avec une couverture de carton souple en quadrichromie. Il est l'un des rares périodiques de BD à être réalisés à l'extérieur des grands centres (les villes de Québec et Montréal).

L'éventail des bandes dessinées couvre un champ d'intérêt assez restreint, laissant supposer qu'il y a une contrainte éditoriale se limitant à la science-fiction et au fantastique dans le domaine de l'humour et du réalisme.

En 1989, son fondateur décide de mettre fin à cette aventure éditoriale collective pour se consacrer à ses productions personnelles en BD.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Éditeur : Éditions Sextant, (Montmagny) ;
  • Format : 21,5 x 28 cm ;
  • Nombre de pages : 68 ;
  • Type de papier : couverture en carton souple glacé, intérieur mat ;
  • Impression : couverture en quadrichromie, intérieur noir et blanc ;
  • Périodicité : annuel ;
  • Numéro 1 : 1986 ;
  • Numéro 4 : 1989 (dernier numéro).

Collaborateurs[modifier | modifier le code]

Quelques-uns de ces artistes travaillent sous un pseudonyme.

Auteurs de bandes dessinées[modifier | modifier le code]

Les auteurs de bande dessinée québécois sont généralement à la fois dessinateur et scénariste. Il arrive qu'ils ne pratiquent qu'une seule de ces deux disciplines, travaillant alors en équipe avec quelqu'un de l'autre discipline.

Chroniqueurs[modifier | modifier le code]

  • Tony (Jacques Laplante).

Références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]