Louis Cardaillac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis Cardaillac
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activité

Louis Cardaillac est un historien, auteur et professeur-chercheur français né à Quillan (Aude) en 1933. Il est décédé à Andernos (près de Bordeaux) le 14 octobre 2015. Il repose actuellement à Quillan (Aude)

Agrégé de l’Université, docteur ès lettres, il est professeur émérite de l'Université Paul-Valéry de Montpellier et spécialiste de l'Espagne et de l'islam. Au cours de sa vie professionnelle, en tant que professeur-chercheur, il s’est beaucoup déplacé entre trois continents : Europe (Toulouse, Montpellier, Salamanque), Afrique (Abidjan, Alger, Fès, Tunis) et Amérique (Mexico, Guadalajara, Zapopan). Il a ensuite jeté l’ancre dans une ville coloniale mexicaine, Cuernavaca, capitale de l’État de Morelos, où il a vécu avec sa femme et collaboratrice Araceli Campos et avec le plus jeune de ses cinq enfants, Antonio-Emilio. Ils revenaient passer leurs vacances en France, à Montfort-sur-Boulzane, près de Quillan (Aude). Louis Cardaillac était également membre du Comité international d'études morisques sis à Tunis.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

En langue française :

  • Le passage des Morisques en Languedoc. Montpellier, Université Paul Valéry, 1971.
  • Morisques et Chrétiens. Un affrontement polémique (1492-1640), (Préface de Fernand Braudel), Paris, Klincksieck, 1977.
  • Les Morisques et leur temps (dir.), Paris, C.N.R.S., 1983.
  • Les Morisques. La Chrétienté et l’Islam en Espagne au XVIe siècle, Vanves, CNED, 1989.
  • Les Morisques et l’Inquisition (dir.), Paris, Publisud, 1990.
  • Tolède aux XII et XIIIe siècles. Chrétiens, juifs et musulmans, le savoir et la tolérance (dir.), Paris, Autrement, 1992.
  • Les Rois Catholiques. Le prince don Juan, symbole de l'apogée d'un règne, Paris, Autrement, 2000.
  • Félix Armand et son temps - Un siècle d’histoire dans les Pyrénées audoises (1740-1840), 2011

En langue espagnole :

  • Toledo, siglos XII y XIII. Musulmanes, cristianos y judíos la sabiduría y la tolerancia, Madrid, Alianza editorial, 1991, (col. Memoria de las ciudades).
  • Moriscos y Cristianos. Un enfrentamiento polémico (1492-1640), Madrid, Fondo de Cultura Económica, 1980 et 1993 (traduction de Mercedes García Arenal). Réédité au Mexique par FCE, en 2004. Traduit en arabe en 1982, par A. Temimi; autre édition à Tunis, 1989.
  • Ensayos en honor a José María Muriá (dir.), Zapopan, El Colegio de Jalisco, 2002.
  • Dos sermones panegíricos sobre Santiago el Mayor, pronunciados en la Ciudad de México, años de 1802 y 1809, Zapopan, El Colegio de Jalisco, 2002.
  • Santiago apóstol, el santo de los dos mundos, Zapopan, El Colegio de Jalisco-Fideicomiso Teixidor, 2002.
  • Santiago, acá, allá y acullá. Miscelánea de estudios jacobeos, (préface de Miguel León-Portilla), Zapopan, El Colegio de Jalisco-Fideicomiso Teixidor, 2004.
  • Memorias olvidadas (traduction du livre de Jabbar Yassin Hussin), Guadalajara, Universidad de Guadalajara, 2006 (avec la collaboration de Dulce María Zúñiga Benítez).
  • Indios y cristianos. Cómo en México el Santiago español se hizo indio (préface de Jacques Lafaye), El Colegio de Jalisco-UNAM-Editorial Itaca, 2007 (en collaboration avec Araceli Campos).
  • México de mis amores. Una guía cultural de la A a la Z. México, Editorial Océano-CONACULTA, 2009 (en collaboration avec Araceli Campos).
  • Moriscos e Indios (Préface de Mercedes García Arenal), Granada, ediciones El Legado andalusí y Universidad de Granada, 2011 (sous presse).

Articles connexes[modifier | modifier le code]