Louis Étienne Watelet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Watelet.
Louis Étienne Watelet
Watelet, d'après Muneret.jpg
Portrait de Louis Étienne Watelet,
d'après un tableau de Jean Désiré Muneret.
Naissance
Décès
(à 85 ans)
Paris
Nationalité
Activité
Maître
Élève
Lieu de travail
Distinctions
Médaillé aux Salons de 1810 et 1819
Légion d'honneur en 1825.

Louis Étienne Watelet, né le à Paris et mort dans la même ville le , est un peintre paysagiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis Étienne Watelet est le fils d'un marchand mercier parisien. Cet autodidacte de la peinture paysagiste qui, selon Charles Gabet, n'aurait eu « d'autres maîtres que la nature et l'amour de son art »[1], semble cependant avoir fréquenté l'atelier de Pierre-Henri de Valenciennes et celui de Georges Malbeste[2]. Il participe pour la première fois au Salon de peinture de 1799, et y expose ensuite avec régularité. Il y est honoré d'une deuxième médaille d'or en 1810 puis d'une première médaille en 1819, et obtient la Légion d'honneur en 1825.

Peintre prolifique et grand voyageur pour son art, il parcourt le Midi de la France, la Savoie, l'Italie, la Belgique et le Tyrol, et arpente les campagnes d'Île-de-France. Il se spécialise dans les paysages d'histoire qu'il traite dans le style romantique.

Critique d'art féroce, Théophile Gautier l'accable lors du Salon de 1833 : « Quant à MM. Watelet et consorts, il est impossible d’être plus nuls. Ils sont morts il y a longtemps. »[3]

Watelet est surtout notable par son rôle d'éducateur artistique. C'est dans son atelier que nombre de futurs paysagistes estimables, parmi lesquels Prosper Baccuet, Théodore Caruelle d'Aligny, Paul Delaroche, Abel Dufresne et Pierre Thuillier, ont fait leur apprentissage.

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Élèves[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Bénézit.
  • Charles Gabet, « Watelet (Louis-Étienne) », dans Dictionnaire des artistes de l'école française au XIXe siècle. : Peinture, sculpture, architecture, gravure, dessin, lithographie et composition musicale., Paris, Madame Vergne, , 710 p. (lire en ligne), p. 704.
  • Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des contemporains, Paris, 1858.
  • Charles de Mourgues, Explications des ouvrages de peinture et de sculpture, Paris, 1833.

Liens externes[modifier | modifier le code]