Loublande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.


Loublande
Loublande
La sortie ouest.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Deux-Sèvres
Arrondissement Bressuire
Commune Mauléon
Statut Commune associée
Maire délégué Karine Pied
Code postal 79700
Code commune 79155
Démographie
Population 917 hab. (2017)
Géographie
Coordonnées 46° 58′ 38″ nord, 0° 50′ 25″ ouest
Historique
Date de fusion 1973
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres
Voir sur la carte administrative des Deux-Sèvres
City locator 15.svg
Loublande
Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres
Voir sur la carte topographique des Deux-Sèvres
City locator 15.svg
Loublande
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 15.svg
Loublande
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 15.svg
Loublande
Liens
Site web mauleon.fr/loublande

Loublande est une ancienne commune française située dans le département des Deux-Sèvres, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située au nord-ouest des Deux-Sèvres, à la limite des départements voisins du Maine-et-Loire et de la Vendée, Loublande est une ancienne commune, associée à la commune de Mauléon.

Le village de Loublande est situé à mi-distance entre Cholet et Mauléon, soit à une dizaine de kilomètres de chacune de ces deux villes. La route nationale 249, liaison entre Nantes et Poitiers et passant par Cholet, passe au nord-est de la commune.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Anciennes mentions : Domus de Loblauda ou de Loublaude (1170)[1], Prieuré de Loublande (1648)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant la Révolution française, la paroisse de Loublande était située dans les Mauges en Anjou. Le village dépendait de la sénéchaussée d'Angers. Il faisait partie intégrante de la paroisse de Saint-Pierre-des-Échaubrognes lors du regroupement communal effectué en 1823 et de leur rattachement au département des Deux-Sèvres. En tant que commune, Loublande apparaît en 1862, créée à partir de Saint-Pierre-des-Échaubrognes[2].

Pendant la grande guerre, le village est devenu célèbre pour abriter Claire Ferchaud, célèbre voyante du couvent des Rinfilières. Au cours de l’année 1918, ce sont des milliers de croyants qui envahissent le bourg de Loublande. L’apogée intervient le avec une procession et une retraite aux flambeaux auxquelles participent 10 000 personnes. Un calvaire à quatre autels fut construit non loin du lieu où vivait Claire Ferchaud, lieu devenu un site de pèlerinage.

Loublande a fusionné avec Mauléon le [3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

De par son statut de commune associée, cette localité a un maire délégué.

Liste des maires délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  En cours Jean-Marie Cousseau    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique de Loublande
1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
496472523567569562535548534
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
509473479510503518546548539
À partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini[2])

Loublande compte 912 habitants en 2015[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Bélisaire Ledain, Dictionnaire topographique du département des Deux-Sèvres, Poitiers, Société française d'imprimerie et de librairie, 1902
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale : Loublande », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le ).
  3. Code officiel géographique - Fiche de la commune de Mauléon sur le site de l'Insee, consulté le 30 novembre 2010.
  4. [PDF] Recensement de la population - Deux-Sèvres sur le site de l'Insee, consulté le 6 janvier 2018.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :