Liste des délégués permanents de la France auprès de l'UNESCO

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article recense, par ordre chronologique, les personnalités qui ont occupé le poste d'ambassadeur, délégué permanent de la France auprès de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) à son siège parisien.

Ambassadeur Décret de nomination Photographie
Olivier de Sayve
Pas d'image libre d'Olivier de Sayve
Jean Fernand-Laurent
Pas d'image libre de Jean Fernand-Laurent
Pierre Maillard 15 juin 1970
Pas d'image libre de Pierre Maillard
François Valéry 30 janvier 1976 [1]
Pas d'image libre de François Valéry
Jacqueline Baudrier 5 août 1981 [2]
Pas d'image libre de Jacqueline Baudrier
Gisèle Halimi 13 avril 1985 [3]
Gisèle Halimi
Marie-Claude Cabana 1er septembre 1986 [4]
Pas d'image libre de Marie-Claude Cabana
François-Régis Bastide 10 novembre 1988 [5]
Pas d'image libre de François-Régis Bastide
Jean-Pierre Angremy 26 avril 1990 [6]
Jean-Pierre Angremy
Hervé Bourges 4 janvier 1994 [7]
Pas d'image libre d'Hervé Bourges
Claude Harel 23 février 1995 [8]
Pas d'image libre de Claude Harel
Françoise de Panafieu 4 septembre 1996 [9]
Françoise de Panafieu
Jean Musitelli 24 septembre 1997 [10]
Jean Musitelli
Jean Guéguinou 28 novembre 2002 [11]
Pas d'image libre de Jean Guéguinou
Joëlle Bourgois 8 mars 2007 [12]
Pas d'image libre de Joëlle Bourgois
Catherine Colonna 26 mars 2008 [13]
Catherine Colonna
Rama Yade 23 décembre 2010 [14]
Rama Yade
Daniel Rondeau 8 novembre 2011 [15]
Pas d'image libre de Daniel Rondeau
Philippe Lalliot 10 octobre 2013 [16]
Pas d'image libre de Philippe Lalliot
Laurent Stefanini 7 avril 2016 [17]
Pas d'image libre de Laurent Stefanini

Commentaire[modifier | modifier le code]

Le fait que les personnalités nommées à ce poste soient souvent des femmes est parfois relevé[réf 1],[réf 2]. Comme l'UNESCO traite de questions jugées moins essentielles que d'autres, cette observation est parfois commentée comme symptomatique de la vision qu'ont les dirigeants politiques français de la place des femmes en diplomatie[réf 3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décret du 30 janvier 1976, JORF no 26 du 31 janvier 1976, p. 788.
  2. Décret du 5 août 1981, JORF no 184 du 7 août 1981, p. 2179.
  3. Décret du 13 avril 1985, JORF no 91 du 18 avril 1985, p. 4546.
  4. Décret du 1er septembre 1986, JORF no 203 du 2 septembre 1986, p. 10647.
  5. Décret du 10 novembre 1988, JORF no 266 du 15 novembre 1988, p. 14315, NOR MAEA8820369D.
  6. Décret du 26 avril 1990, JORF no 102 du 2 mai 1990, p. 5271, NOR MAEA9020113D.
  7. Décret du 4 janvier 1994, JORF no 33 du 9 février 1994, p. 2239, NOR MAEA9320543D.
  8. Décret du 23 février 1995, JORF no 48 du 25 février 1995, p. 3017, NOR MAEA9520107D.
  9. Décret du 4 septembre 1996, JORF no 208 du 6 septembre 1996, p. 13281, NOR MAEA9620427D.
  10. Décret du 24 septembre 1997, JORF no 223 du 25 septembre 1997, p. 13926, NOR MAEA9720455D.
  11. Décret du 28 novembre 2002, JORF no 279 du 30 novembre 2002, p. 19745, texte no 82, NOR MAEA0220604D.
  12. Décret du 8 mars 2007, JORF no 58 du 9 mars 2007, p. 4543, texte no 66, NOR MAEA0720028D.
  13. Décret du 26 mars 2008, JORF no 74 du 28 mars 2008, texte no 39, NOR MAEA0807401D.
  14. Décret du 23 décembre 2010, JORF no 298 du 24 décembre 2010, texte no 67, NOR MAEA1032855D.
  15. Décret du 8 novembre 2011, JORF no 260 du 9 novembre 2011, texte no 34, NOR MAEA1129234D.
  16. Décret du 10 octobre 2013, JORF no 237 du 11 octobre 2013, texte no 40, NOR MAEA1324885D.
  17. Décret du 7 avril 2016, JORF no 83 du 8 avril 2016, texte no 39, NOR MAEA1605017D.
  • Autres références :
  1. Delphine Placidi, « Les femmes françaises à l'ONU : l'influence ambiguë du multilatéralisme », dans Jean-Marc Delaunay (dir.) et Yves Denéchère (dir.), Femmes et relations internationales au XXe siècle, actes d'une rencontre organisée les 5 et 6 novembre 2004 en Sorbonne par le centre de recherche Défense et diplomatie dans le monde contemporain de Paris et le Centre d'histoire des régulations et des politiques sociales d'Angers, Paris, Presses de la Sorbonne nouvelle, 2006, 370 p. (ISBN 978-2-87854-390-2), p. 218.
  2. Andrée Dore-Audibert et Annie Morzelle, Révolutionnaires silencieuses au XXe siècle, Laval, Kerdoré, 1991, 246 p. (ISBN 2-908924-08-0), p. 44.
  3. « Introduction : Pour une étude des femmes dans la diplomatie française », dans Yves Denéchère (dir.), Femmes et diplomatie : France - XXe siècle, Bruxelles, Peter Lang, 2004, 200 p. (ISBN 90-5201-233-4), p. 18.

Lien externe[modifier | modifier le code]