Lindau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lindau (homonymie).
Lindau
Lindau (Bodensee)
Blason de Lindau
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau de Bavière Bavière
District
(Regierungsbezirk)
Souabe
Arrondissement
(Landkreis)
Lindau (Bodensee)
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
10
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Gerhard Ecker
Code postal 88131
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
09 7 76 116
Indicatif téléphonique 08382
Immatriculation LI
Démographie
Population 24 426 hab. (30 juin 2005)
Densité 736 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 32′ 45″ nord, 9° 41′ 02″ est
Altitude 400,7 m
Superficie 3 318 ha = 33,18 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Lindau

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Lindau
Liens
Site web www.lindau.de

Lindau est une ville de Bavière, en Allemagne. Elle est la capitale de l'arrondissement de Lindau. La ville se trouve au bord de l’Obersee, le « haut-lac » du lac de Constance, sur sa côte orientale, à la rencontre des frontières allemande, autrichienne et suisse.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

L'île de Lindau

La vieille ville de Lindau se trouve sur l'île du même nom sur le bord septentrional de l’Obersee. L'île, avec ses 68 hectares, ne représente qu’une infime partie du territoire de la commune actuelle.

L'île de Hoy fait également partie de la commune.

Quartiers de la ville[modifier | modifier le code]

La commune de Lindau et ses quartiers.

Histoire[modifier | modifier le code]

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

En 1802, avec la disparition du Saint-Empire romain germanique, Lindau perd ses privilèges impériaux. Le couvent millénaire des sœurs est sécularisé. En 1804, le prince Charles Auguste de Bretzenheim donne la ville et le couvent à l'Autriche. En 1806, l'Autriche rend la ville, qui est intégrée au Royaume de Bavière.

Le raccordement de Lindau au réseau de liaisons maritimes sur le lac de Constance a lieu en 1824. En 1856, la ville est dotée d'un nouveau port et d'un phare, le seul de Bavière.

En 1853, la ville est raccordée au réseau ferroviaire avec la construction d'un pont. Lindau devient le terminus de la ligne Ludwig-Süd-Nord-Bahn (de) qui la relie à Hof, dans le Nord de la Bavière, via Augsbourg et Nuremberg. Une liaison ferroviaire vers Bregenz est réalisée en 1872.

XXe siècle[modifier | modifier le code]

En 1922, la commune de Lindau, qui ne comprend alors que l'île, est fusionnée avec les localités situées sur la côte (Aeschach, Hoyren et Reutin).

En 1924, Ludwig Siebert devient le premier Oberbürgermeister (maire) du NSDAP de Bavière. Siebert devient ensuite ministre-président de Bavière après l'accession d'Adolf Hitler au pouvoir.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, Lindau est occupée sans combat par les troupes françaises. Après la guerre, l'arrondissement de Lindau est placé dans la zone d'occupation française faisant office de couloir, permettant aux Forces françaises stationnées en Autriche de rejoindre la France en évitant de transiter par la Zone d'occupation américaine toute proche. Il faut attendre l'évacuation des troupes alliées en Autriche en 1955, pour que ce corridor ne trouve plus d'utilité stratégique, et que la ville, tout comme son arrondissement, soit réintégré à la Bavière.

Politique[modifier | modifier le code]

Maires de Lindau[modifier | modifier le code]

  • 1861-1868 : Oskar Stobäus
  • 1868-1870 : Johannes von Widenmayer
  • 1870-1873 : Ludwig Britzelmayr
  • 1873-1894 : Oskar von Lossow
  • 1894-1919 : Heinrich Schützinger
  • 1924–1933 : Ludwig Siebert (BVP, dès 1931: NSDAP)
  • 1933-1939 : Fritz Siebert (fils de Ludwig Siebert)
  • 1939-1945 : Josef Haas
  • 1945 : Franz Eberth
  • 1945-1956 : Walter Frisch
  • 1956-1964 : Josef Haas
  • 1964-1988 : Josef Steurer (sans parti)
  • 1988-2000 : Jürgen Müller (Freie Wähler/Wählerinitiative Lindau)
  • 2000-2012 : Petra Meier to Bernd-Seidl (sans parti)
  • Depuis 2012: Gerhard Ecker (SPD)

Parlement de la ville[modifier | modifier le code]

La ville de Lindau est dotée d'un parlement de 30 conseillers élus au système proportionnel pour une durée de six ans. Il ne siège plus sur l’île de Lindau, mais dans le quartier de Reutin.

Après les élections communales de mars 2008, la répartition des sièges est la suivante :

Jumelage[modifier | modifier le code]

Lindau est jumelée avec Drapeau de la France Chelles (France) depuis 1964.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Rue piétonne Maximilian à Lindau

L’essentiel de l’activité touristique de la commune de Lindau se concentre sur Île de Lindau. L'entrée du port est gardé par une monumentale statue en grès de 6 mètres représentant un lion assis, symbole de la Bavière, érigée en 1856 par le sculpteur Johann von Halbig et par un ancien phare de 37 mètres de haut construit au XIIIe siècle.

Durant l'été, il y a beaucoup de touristes. L'atmosphère spéciale de la ville entourée d'eau et même le casino du Land de Bavière attirent beaucoup de monde. Les événements annuels sont les rencontres des lauréats du prix Nobel, des médecins de psychothérapie (Lindauer Psychotherapiewochen) et les Journées des architectes paysagistes (Gartentage Lindau).

Il y a deux routes de vacances qui mènent à ou sortent de Lindau. La Route verte (Europe), en allemand : Grüne Straße, qui commence dans les Vosges à Contrexéville et traverse comme route transfrontalière le Rhin entre Neuf-Brisach et Vieux-Brisach passe dans son itinéraire nord par Meersburg et se termine à Lindau. La Route des Alpes allemandes, en allemand : Deutsche Alpenstraße, commence à Lindau, passe par Garmisch-Partenkirchen, Berchtesgaden et mène vers la petite ville de Marktschellenberg près de Salzbourg.

La route des cyclistes (Bodensee-Radweg) et le chemin des randonneurs autour du lac de Constance (Bodensee-Rundwanderweg) passent par Lindau.

Le théâtre de Lindau est un théâtre uniquement consacré aux marionnettes (cf. :Les Alpes vues du ciel, épisode De l'Allgäu au Montafon )

Sur les autres projets Wikimedia :