Hof (Bavière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hof.
image illustrant une ville d’Allemagne
Cet article est une ébauche concernant une ville d’Allemagne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Hof
Mairie de Hof
Mairie de Hof
Blason de Hof
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau de Bavière Bavière
District
(Regierungsbezirk)
Haute-Franconie
Arrondissement
(Landkreis)
Hof (ville-arrondissement)
Immatriculation HO
Démographie
Population 48 124 hab.
Géographie
Coordonnées 50° 22′ Nord 11° 55′ Est / 50.37, 11.92
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Hof

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Hof

Hof est une ville-arrondissement de Bavière (Allemagne) de 48 124 habitants, dans le district de Haute-Franconie.


Histoire[modifier | modifier le code]

Période franque[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Laurent, foyer religieux de la Haute-Franconie.

La toponymie des territoires de la Marche de l'Est du royaume des Francs a été fixée à la fin des Grandes invasions : ce sont les sources franques qui ont donné aux régions du Haut-Palatinat, de Haute-Franconie, de Basse-Franconie et de Moyenne-Franconie leur noms actuels. Le Nordgau de Bavière recouvre la Francōnia orientālis d'alors, comprise entre la vallée du Danube, les camps royaux et les rives du Main au nord, et la Forêt de Bohême à l'est. Parmi les tribus qui colonisaient alors la région, la table de Peutinger nous a conservé celui des Varasques.

Hof marquait au moyen âge les confins des Évêchés de Naumburg, de Ratisbonne et de Wurtzbourg. Charlemagne chargea les évêques de Wurtzbourg d’« édifier des églises au pays des Slaves, compris entre les vallées du Main et de la Rednitz[1]. » L’Évêché de Bamberg est né de la réforme territoriale promulguée par l’empereur Henri II au mois de novembre 1007 : cette institution fut placée directement sous l'autorité de Rome. La paroisse de Hof, qui recouvrait tout l’arrondissement de Hof, a été fondée au Nord-est du nouvel évêché. La première église fut érigée à l'emplacement exact de l'actuelle église Saint-Laurent[2].

Terre des princes d'Andechs et de Weida[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Michel, la rue Ludwiget l'hôtel de ville.

Il y avait en 1080 à l'emplacement de la ville actuelle un groupe de fermes baptisé „Rekkenze“, dont le nom avait certainement rapport avec la Regnitz voisine. Les premières maisons se trouvaient non loin de la confluence de la Saale. Elles sont évoquées dans un document de 1214, où il est dit qu'elles s'étendaient sur les collines de l'endroit : ces maisons ont formé le noyau de la ville de Hof. Le même document évoque l'église Saint-Laurent, la plus ancienne de la ville de Hof.

Vers 1230, sous le règne d’Othon Ier d’Andechs, on protégea ces maisons d'une enceinte côté nord, avec une porte fortifiée : c'est ainsi que se forma le faubourg de Neustadt. D'abord baptisée Regnitzhof ou Hof Regnitz, la localité vit ensuite son nom abrégé en am Hof ou zum Hof et finalement simplement « Hof. » Au moyen âge, Neustadt désigne la ville fortifiée de Hof, et Altstadt recouvre toutes les maisons alentour. Neustadt est traversée par la Ludwigstraße, une route important du Vogtland. Vers la fin du XIIIe siècle, Neustadt compte déjà deux monastères. Hof demeura terre des baillis de Weida jusqu'en 1373, avant d'être cédée aux burgraves de Nuremberg, de la Maison de Hohenzollern.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cf. Enno Bünz et Josef Urban (dir.), Das Bistum Bamberg um 1007., Bamberg, (ISBN 3-9808138-4-3), « Die Gründung des Bistums Bamberg und das Regnitzland. », p. 204 et suiv.
  2. Cf. Ludger Stühlmeyer, Curia sonans., Heinrichsverlag-Bamberg, , thèse de doctorat (ISBN 978-3-89889-155-4), p. 12 et suiv.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chronik der Stadt Hof, Band I-X, Veröffentlichung der Stadt Hof, Mintzel Druck Hof:
Band I, Hof 1937, Ernst Dietlein: Allgemeine Stadtgeschichte bis zum Jahre 1603.
Band II, Hof 1939, Ernst Dietlein: Allgemeine Stadtgeschichte von 1603-1763.
Band III, Hof 1942, Ernst Dietlein: Allgemeine Stadtgeschichte von 1763-1871.
Band IV, Hof 1955, Ernst Dietlein: Kirchengeschichte.
Band V, Hof 1957, Friedrich Ebert: Baugeschichte.
Band VI, Hof 1966, Friedrich Ebert, Karl Waelzel: Alte Hofer Stadtbeschreibungen.
Band VII/1, Hof 1979, Dietmar Trautmann: Wirtschaftsgeschichte bis 1810.
Band VIII, Hof 1936, Ernst Dietlein: Hof – Geburtsstadt großer Männer.
Band IX, Hof 1997, Rudolf Müller, Carola Friedmann, Adelheid Weißer: Rechts- und Verwaltungsgeschichte der Stadt Hof.
Band X, Hof 2005, Jörg Wurdack: Militärgeschichte der Stadt Hof.
  • Christoph Rabenstein: Politische und publizistische Strömungen in einer Stadt Oberfrankens. Hof 1918-1924. Hagens Antiquariatsbuchhandlung, Bayreuth 1986.
  • Friedrich Ebert, Axel Herrmann: Kleine Geschichte der Stadt Hof. Hoermann Verlag, Hof 1988, ISBN 3-88267-034-7.
  • Peter Nürmberger, Reinhard Feldrapp: Hof in Bayern ganz oben. Hoermann Verlag, Hof 2002, ISBN 3-88267-062-2.
  • Arnd Kluge, Beatrix Münzer-Glas: Stadt und Landkreis Hof. Sutton Verlag, Erfurt 2007, ISBN 978-3-86680-192-9.
  • Ludger Stühlmeyer: Curia sonans. Die Musikgeschichte der Stadt Hof. Eine Studie zur Kultur Oberfrankens. Von der Gründung des Bistums Bamberg bis zur Gegenwart. Phil.Diss., Bayerische Verlagsanstalt, Heinrichs-Verlag, Bamberg 2010, ISBN 978-3-89889-155-4.