Liman (Novi Sad)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Liman et Liman (ruisseau).
Liman
Лиман
Liman (Novi Sad)
Vue générale de Liman avec le Danube
Administration
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
Ville Novi Sad
Démographie
Population 32 898 hab. (est. 2010)
Densité 14 557 hab./km2
Fonctions urbaines résidentielle, culturelle, économique
Géographie
Coordonnées 45° 14′ 25″ nord, 19° 49′ 49″ est
Superficie 226 ha = 2,26 km2
Transport
Bus Lignes 1, 4, 7, 8, 9, 11A, 11B, 12, 68, 70, 71, 72, 73 et 74
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir sur la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Liman
Лиман

Liman (en serbe cyrillique : Лиман) est un quartier de Novi Sad, la capitale de la province autonome de Voïvodine, en Serbie.

Liman est situé dans la partie sud-est de la ville, dans la section méridionale du Bulevar oslobođenja (« boulevard de la Libération ») et sur la rive gauche du Danube.

Localisation[modifier | modifier le code]

Au nord, Liman est délimité par le boulevard du Tsar Lazare (bulevar tsara Lazara), à l'ouest par la rue Sima Matavulja et au sud et à l'est par le Sunčani kej qui longe le Danube.

Le quartier est ainsi entouré par ceux de Telep à l'ouest, Adamovićevo naselje, Grbavica et Stari grad au nord et de l'Île des pêcheurs (Ribarsko ostrvo, prolongeant le port de Novi Sad) au sud. Sur la rive opposée du Danube se trouvent Sremska Kamenica (au sud) et Petrovaradin (à l'est). Liman est relié à Sremska Kamenica par le pont de la Liberté (most slobode).

Le pont de la Liberté vu depuis le quartier de Liman

Subdivisions du quartier[modifier | modifier le code]

Sur le plan administratif, Liman est divisé en cinq communautés locales : Liman, Boško Buha, Liman III, Ivo Andrić et Ostrvo, cette dernière communauté s'étendant aussi sur une partie du quartier de Île des pêcheurs (Ribarsko ostrvo).

De façon plus informelle, le quartier se compose de cinq parties qui, d'est en ouest, se disposent de la manière suivante :

  • Liman I, entre le Sunčani kej à l'est et la rue Fruškogorska à l'ouest ; il fait partie de la communauté locale de Liman et abrite le campus de l'université de Novi Sad ;
  • Liman II, entre la rue Fruškogorska à l'est et le Bulevar oslobođenja et le pont de la Liberté à l'ouest ; il fait partie de la communauté locale Boško Buha ;
  • Liman III, entre le Bulevar oslobođenja et le pont de la Liberté à l'est et la rue Balzakova à l'ouest ; il fait partie de la communauté locale de Liman III ;
  • Liman IV, entre la rue Balzakova à l'est et la rue Iva Andrića et Ribarsko ostrvo ; il fait partie des communautés Ivo Andrić et Ostrvo ;
  • Depresija, entre la rue Iva Andrića à l'est et la rue Sima Matavulja à l'ouest ; conçu comme lieu d'hébergement temporaire pour des travailleur, il fait partie de Liman IV ; à cet emplacement était prévue la construction d'un nouveau quartier du nom de Liman V qui n'a jamais vu le jour ; Depresija dépend de la communauté locale Ivo Andrić.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Histoire[modifier | modifier le code]

En grec médiéval, le mot « limani » (λιμάνι) désigne un « abri côtier », par exemple un « port ». Avec l'expansion de l'Empire ottoman sur les rives occidentales et septentrionales de la mer Noire, ce terme, véhiculé par les Turcs, est entré dans les langues bulgare, roumaine, ukrainienne, russe et serbe. En serbe, liman désigne ainsi les lacs, les étangs et les bancs de sable créés dans les eaux stagnantes du Danube.

Autrefois, sur le territoire de Novi Sad, se trouvaient deux « Liman » : Mali Liman (le « Petit Liman ») et Veliki Liman (le « Grand Liman »). Mali Liman était situé à l'emplacement de l'actuel quartier de Stari grad, le centre de la ville et, jusqu'au début du XXe siècle, s'y étendaient des étangs, des bancs de sables et des prairies et on y rencontrait des plantes aquatiques et des saules. Cette partie de Liman englobe aujourd'hui le parc du Danube (en serbe : Dunavski park et le secteur allant des rives du Danube jusqu'à l'ancien remblai de la voie ferrée, où elle était connectée à Veliki Liman. La zone de Mali Liman était ainsi encadrée par le Danube, les rues Dunavska, Zmaj Jovina, Kralja Aleksandra et le remblai ferroviaire, devenu aujourd'hui le Bulevar cara Lazara (le « boulevard de l'empereur Lazare »). Aujourd'hui, avec l'urbanisation, le nom de Mali Liman a complètement disparu.

Novi Sad et Liman (XIXe siècle)

Selon des documents historiques datant de 1764, le territoire sur lequel s'étend l'actuel quartier de Limana portait le nom de Veliki Liman. Il allait de la forêt de Futog (Futoška šuma jusqu'aux rues Alekse Šantića, Lasla Gala et Železnička (dans les actuels quartiers de Grbavica et de Stari grad). Selon les registres de la fin du XIXe siècle, en face du cimetière catholique, se trouvait une promenade connue sous le nom de Šištat et, du cimetière au Danube « il y avait un désert sans maison humaine »[réf. nécessaire].

Les travaux de la ligne de chemin de fer Budapest-Subotica-Novi Sad-Zemun-Belgrade commencèrent en 1881 ; cette ligne passait par Veliki Liman à l'emplacement de l'actuel Bulevar cara Lazara puis sur un pont traversant le Danube et passait par un tunnel construit au pied de la forteresse de Petrovaradin ; à cette époque furent également réalisées des digues le long du fleuve. La gare, construite en 1882, se trouvait dans l'actuel quartier de Grbavica, entre les rues Vere Pavlović et Puškinova et le Bulevar cara Lazara ; elle fut détruite en 1964, après la construction de la nouvelle gare de Novi Sad ; seule la poste et le marché de Liman témoignent encore de cette époque. La ligne de chemin de fer Budapest-Zemun entra en activité en 1883 et Novi Sad vit alors l'arrivée de son premier train. À partir de 1901, un omnibus tiré par des chevaux conduisait les voyageurs de la gare au centre puis, à partir de 1911, cette liaison fut effectuée par un tramway électrique remplacé en 1958 par un système d'autobus.

La plage du Štrand

L'assainissement du quartier de Liman commença en 1922. La municipalité vendit à bon marché des parcelles de terrain destinés à la construction de maisons. Ces maisons, le plus souvent de plain pied, disposaient de grandes cours et de grands jardins. Les habitants étaient alimentés en eau par un réseau de fontaines publiques mais, en l'absence d'égouts, l'évacuation des eaux usées posait encore problème. Malgré cela, le quartier comptait environ 2 600 habitants. La rue principale était alors la rue Fruškogorska, qui conduisait à la plage du Štrand. De 1924 à 1937, en été, y circulait un petit train appelé trčika. Dans cette partie de Liman vinrent également s'établir plusieurs installations industrielles.

Après la Seconde Guerre mondiale, les zones autrefois périphériques et humides de Veliki Liman furent urbanisées et le quartier prit alors le nom de Liman. Sur son territoire fut construite la cité universitaire et des immeubles résidentiels virent le jour avec les infrastructures et les équipements nécessaires à la population. Déjà en 1945, des terrains humides avaient été renforcés par du sable ; de 1945 à 1955, ce processus fut accéléré et de nouveaux bâtiment furent construits dans le secteur de l'actuel Liman I ; l'urbanisation se poursuivit, formant progressivement les nouveaux secteurs de Liman II, Liman III et Liman IV).

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Liman ne compte pas de maisons résidentielles ; le quartier a été urbanisé pendant la période communiste et abrite de nombreux immeubles de grande hauteur.

Éducation et santé[modifier | modifier le code]

Sur le territoire de Liman I se trouve le campus de l'université de Novi Sad avec le rectorat et les facultés de sciences techniques (6 Trg Dositeja Obradovića)[1], d'agriculture (8 Trg Dositeja Obradovića)[2], de philosophie (2 rue Zorana Đinđića)[3], de droit (1 Trg Dositeja Obradovića)[4], de sciences naturelles et de mathématiques (3 Trg Dositeja Obradovića)[5], de technologie (1 Bulevar cara Lazara)[6]. Dans la partie ouest du campus universitaire se trouvent les résidences des étudiants, la résidence hôtelière des assistants, le centre de santé des étudiants, les associations et les restaurants universitaires, ainsi qu'une centrale d'achats et une librairie. D'autres résidences universitaires ont été construites à Liman III.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Le quartier abrite les écoles élémentaires Jovan Popović[7] et Žarko Zrenjanin[8].

On y trouve une annexe du Centre de santé de Novi Sad (1 Bulevar cara Lazara)[9] et une des maisons du Centre de gérontologie de Novi Sad[10].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Économie, gestion et institutions[modifier | modifier le code]

Les zones industrielles et commerciales sont concentrées dans la partie méridionale du quartier, au sud du Bulevar despota Stefana, dans le secteur connu sous le nom de « quartier chinois » (en serbe : Kineska četvrt). Entre Liman et Ribarsko ostrvo est installé un chantier naval. Sur le Bulevar oslobođenja se trouvent le bâtiment de la Naftna industrija Srbije (l'« Industrie pétrolière de Serbie »), l'une des compagnies les plus importantes du pays, et un centre commercial Merkator ; sur le Bulevar cara Lazara se trouvent l'hôtel Aleksandar[11] et un supermarché Maksi, et, rue Narodnog fronta, un supermarché Univereksport.

À Liman se trouvent également la Société publique de construction et de développement de la ville (JP Zavod za izgradnju grada)[12], la Société publique d'urbanisme (JP Urbanizam)[13], une installation de la Société publique d'approvisionnement en eau et d'évacuation des eaux usées (JP Vodovod i kanalizacija)[14] et la société Informatika. À l'ouest du quartier se trouvent des installations militaires de la marine fluviale et, notamment, le centre de commandement de la flotte fluviale de Serbie[15].

Sport et loisirs[modifier | modifier le code]

Le club d'aviron Danubijus
Le port de plaisance de Ribarsko ostrvo

Situé sur la rive gauche du Danube, le quartier est dispose de plusieurs zones de loisir. Parmi les parcs et les espaces verts les plus connus figurent le parc de Liman (Limanski park) et le parc de l'université (Univerzitetski park), qui, à une certaine époque, a servi de camping aux touristes du festival EXIT, ainsi que le Sunčani kej (le « quai du soleil »), qui s'étend du quartier de Podbara à Liman III et qui est fréquenté par les promeneurs et les cyclistes.

À Liman se trouvent le « centre sportif universitaire » (univerzitetski sportski centar) connu sous le nom de « Đačko igralište », une marina, le club de kayak Liman[16] et le club d'aviron Danubijus, créé en 1885[17].

À Liman II, la plage du Štrand est la plus populaire de la ville ; dans le quartier se trouve aussi la page de Bećarac. Dans cette partie de la ville se trouve également le terrain du club de football FK Kabel Novi Sad.

Au sud de Liman s'étend la zone de loisirs de Ribarsko ostrvo ; un bras du Danube connu sous le nom de Šodroš est un lieu propice pour des sports nautiques comme la voile et l'aviron ; il sert également de mouillage et de port d'hiver pour les bateaux de plaisance.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Rues et transports[modifier | modifier le code]

Les rues les plus importantes de Liman sont :

Le quartier est desservi par les lignes 1, 4, 7, 8, 9, 11A, 11B, 12, 68, 70, 71, 72, 73 et 74 de la société de transport municipal JGSP Novi Sad.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (sr + en) « Site de la Faculté de génie technique » (consulté le 12 octobre 2015)
  2. (sr + en) « Site de la Faculté d'agriculture » (consulté le 12 octobre 2015)
  3. (sr + en) « Site de la Faculté de philosophie » (consulté le 12 octobre 2015)
  4. (sr + en) « Site de la Faculté de droit » (consulté le 12 octobre 2015)
  5. (sr + en) « Site de la Faculté des sciences » (consulté le 13 octobre 2015)
  6. (sr + en) « Site de la Faculté de Technologie » (consulté le 13 octobre 2015)
  7. (sr) « Site de l'école élémentaire Jovan Popović » (consulté le 13 octobre 2015)
  8. (sr) « Site de l'école élémentaire Žarko Zrenjanin » (consulté le 13 octobre 2015)
  9. (sr) « Centre de santé de Liman », sur http://www.dzns.rs, Site du Centre de santé de Novi Sad (consulté le 20 octobre 2015)
  10. (sr) « Dom Liman », sur http://www.gerontns.co.rs, Site du Centre de gérontologie de Novi Sad (consulté le 13 octobre 2015)
  11. (sr + en) « Site de l'hôtel Aleksandar » (consulté le 14 octobre 2015)
  12. (sr + en) « Site de la Société publique de construction et de développement de la ville » (consulté le 14 octobre 2015)
  13. (sr) « Site de la Société publique d'urbanisme » (consulté le 14 octobre 2015)
  14. (sr) « Site de la Société publique d'approvisionnement en eau et d'évacuation des eaux usées » (consulté le 14 octobre 2015)
  15. (en) « River flotilla », sur http://www.vs.rs, Site des Forces armées serbes (consulté le 14 octobre 2015)
  16. (sr) « Site du Club nautique Liman » (consulté le 14 octobre 2015)
  17. (sr) « O klubu », sur http://www.danubius1885.org, Site club Danubijus (consulté le 14 octobre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dr Jovan Romelić, Liman, Enciklopedija Novog Sada, livre 13, Novi Sad, 1999.
  • Jovan Mirosavljević, Brevijar ulica Novog Sada 1745-2001, Novi Sad, 2002.
  • Jovan Mirosavljević, Novi Sad - atlas ulica, Novi Sad, 1998.
  • Milorad Grujić, Vodič kroz Novi Sad i okolinu, Novi Sad, 2004.
  • Zoran Rapajić, Novi Sad bez tajni, Beograd, 2002.