Pont de la Liberté (Novi Sad)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pont de la Liberté.

Pont de la Liberté
Мост слободе
Most slobode
Image illustrative de l’article Pont de la Liberté (Novi Sad)
Géographie
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
Province Voïvodine
Commune Novi Sad
Coordonnées géographiques 45° 14′ 07″ N, 19° 50′ 52″ E
Fonction
Franchit Danube
Fonction Transport routier
Caractéristiques techniques
Type Pont à haubans
Longueur 1 312 m
Largeur 27,60 m
Hauteur 60 m
Matériau(x) Acier - Béton
Construction
Construction
Architecte(s) Nikola Hajdin

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Pont de la LibertéМост слободеMost slobode

Le pont de la Liberté (en serbe : Мост слободе et Most slobode) est situé à Novi Sad, la capitale de la province autonome de Voïvodine, en Serbie. Il traverse la Danube et appartient à la catégorie des ponts haubanés. Construit en 1981, il a été détruit lors du bombardement de la ville par l'OTAN le . Il a été reconstruit à l'identique de 2003 à 2005 et a de nouveau été ouvert à la circulation le . Il a été conçu par l'ingénieur civil Nikola Hajdin, qui est aussi l'actuel président de l'Académie serbe des sciences et des arts.

Large de 27,60 m, le pont de la Liberté est un pont autoroutier qui offre six voies à la circulation.

Reconstruction[modifier | modifier le code]

La reconstruction du pont a coûté 40 millions de dollars à la ville de Novi Sad et elle a duré un peu plus de deux ans. Le maire de la ville, Maja Gojković, l'a rouvert à la circulation le . L'inauguration officielle avait eu lieu quelques jours plus tôt et diverses personnalités de l'Agence européenne pour la reconstruction assistaient à la cérémonie. La reconstruction du pont et sa réouverture ont donné lieu à des polémiques : certaines personnalités politiques ont exprimé leur reconnaissance et celle des citoyens de Novi Sad à l'égard de l'Union européenne, tandis que d'autres affirmaient que, de toute façon, l'Union européenne était obligée de participer à la reconstruction de l'ouvrage, au titre des réparations des dommages de guerre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Le Pont de la Liberté vu de la rive gauche du Danube