Liège-Bastogne-Liège 2007

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Liège-Bastogne-Liège 2007
Généralités
Course
93e Liège-Bastogne-Liège
Compétition
Date
Distance
262 km
Pays traversé(s)
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième

La 93e édition de la course cycliste Liège-Bastogne-Liège a eu lieu le . Elle a été remportée par l'Italien Danilo Di Luca.

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

La traditionnelle échappée matinale constituée à l'origine de cinq hommes compte jusqu'à 16 minutes d'avance sur le peloton. Les rescapés de cette échappée sont finalement repris à Sprimont. L'Allemand Stefan Schumacher, récent vainqueur de l'Amstel Gold Race attaque dans la côte du Sart-Tilman et s'isole en tête mais les principaux favoris commencent à rouler et Schumacher est rattrapé et dépassé lors de l'ascension de la côte de Saint-Nicolas. Dans cette côte, les attaques des Italiens Damiano Cunego et Paolo Bettini puis du Néerlandais Michael Boogerd fusent mais sans résultat. C'est après cette côte, à 4 kilomètres de l'arrivée, que le Luxembourgeois Fränk Schleck place une attaque. Seul l'Italien Danilo Di Luca parvient à prendre son sillage. Le duo creuse rapidement un petit écart. Dans la dernière montée avant l'arrivée à Ans, Di Luca décramponne Schleck et file vers la victoire. Le Luxembourgeois est dépassé par l'Espagnol Alejandro Valverde qui s'empare de la deuxième place.

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement général
1. Danilo Di Luca Drapeau de l'Italie Italie Liquigas en 6 h 37 min 24 s
2. Alejandro Valverde Drapeau de l'Espagne Espagne Caisse d'Épargne + 3 s
3. Fränk Schleck Drapeau du Luxembourg Luxembourg Team CSC 3 s
4. Paolo Bettini Drapeau de l'Italie Italie Quick Step-Innergetic 6 s
5. Davide Rebellin Drapeau de l'Italie Italie Gerolsteiner 6 s
6. Michael Boogerd[1] Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Rabobank 7 s
7. Damiano Cunego Drapeau de l'Italie Italie Lampre-Fondital 9 s
8. Matthias Kessler Drapeau de l'Allemagne Allemagne Astana 9 s
9. Juan José Cobo Drapeau de l'Espagne Espagne Saunier Duval-Prodir 9 s
10. Kim Kirchen Drapeau du Luxembourg Luxembourg T-Mobile 9 s
11. Jérôme Pineau Drapeau de la France France Bouygues Telecom 9 s
12. Franco Pellizotti Drapeau de l'Italie Italie Liquigas 9 s
13. Samuel Sánchez Drapeau de l'Espagne Espagne Euskaltel-Euskadi 9 s
14. Benoît Salmon Drapeau de la France France Agritubel 15 s
15. John Gadret Drapeau de la France France AG2R Prévoyance 15 s

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En décembre 2015, Michael Boogerd qui a reconnu s'être dopé, perd le bénéfice de tous ses résultats acquis entre 2005 et 2007 (« Michael Boogerd est suspendu deux ans et perd les victoires acquises entre 2005 et 2007 », sur lequipe.fr, (consulté le 9 janvier 2016))

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]