Les Copains du dimanche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les Copains du dimanche
Réalisation Henri Aisner
Scénario Henri Aisner
Gaston Bounoure
Raymond Lavigne
Acteurs principaux
Sociétés de production Coopérative Générale du Cinéma Français
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Aventure
Durée 70 minutes
Première diffusion 1967

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Copains du dimanche est un film français réalisé en 1956 par Henri Aisner, sorti en 1967.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Passionnés d'aviation et galvanisés par deux de leurs copains plus audacieux encore, de jeunes provinciaux cristallisent leurs rêves sur un vieil appareil. À force de persévérance, de passion et de patience, en dépit des coups du sort, ils vont parvenir à le remettre à neuf et à voler.

Historique[modifier | modifier le code]

Les Copains du dimanche a été tourné avec un budget de 30 millions de francs à l'initiative de la CGT : il marque les débuts au cinéma de Jean-Paul Belmondo, repéré par le réalisateur dans un bistrot en face du Conservatoire [1]. Le tournage s'est déroulé dans un contexte historique changeant, marqué notamment par l'entrée des chars soviétiques à Budapest, l'intervention militaire occidentale à Suez et le « rapport Khrouchtchev »[1].

Présenté à la Commission d'examen des projets de films et de longs métrages le , cette dernière réserva un accueil favorable aux Copains du dimanche[1]. Le film fut montré au printemps 1957 à Paris[1].

Destiné à un large public, après avoir passé les différentes étapes de la censure, Les Copains du dimanche devait subir la pression du syndicat des producteurs exercée sur les représentants des distributeurs, qui visait à empêcher la sortie du film [1]. Il sera seulement diffusé en Allemagne de l'Est le et à la télévision française le [2].

Dans l'ouvrage Ouvriers en banlieue : XIXe-XXe siècle dirigé par Jacques Girault[3], on lit que « si le film de Henri Aisner fut victime des manœuvres du syndicat patronal des distributeurs de films, il ne déclencha guère l'enthousiasme de la C.G.T. qui ne se battit pas pour sa diffusion ».

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Tangui Perron, « Les Copains du dimanche ou l'âge d'or des métallos », sur Persée, (consulté le 6 juin 2013).
  2. « Sortie en salles du film », sur IMDb (consulté le 6 juin 2013).
  3. Éditions de l'Atelier, 1998, p. 373

Liens externes[modifier | modifier le code]