Leerdammer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Leerdammer
Leerdammer kaas.jpg
Pays d’origine
Région
Lait
Pâte
Appellation
Nommé en référence à

Originaire des Pays-Bas, la marque Leerdammer est le leader des fromages à pâte semi-cuite en Europe de l’Ouest. Sa création est née de l’union de 2 fromages, le gouda et l’emmental, en 1974. Depuis 2002, la marque de fromage appartient au groupe fromager français Bel. La marque Leerdammer est connue pour son goût doux et fruité et le ton décalé de ses publicités.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1914, Cees Boterkooper achète une laiterie près de Leerdam[1]. En 1970, Cees Boterkooper s'associe avec Bastiaan Baars qui exploite une entreprise de négoce de fromages, de leur collaboration naissent la marque et les fromages Leerdammer[2]. Ils ont l'idée de fusionner le moelleux du gouda avec la force de l'emmental, avec une touche de noisette[2]. Cette marque a dépassé les frontières de son pays d'origine et est dorénavant commercialisée en Europe et en Amérique du Nord[1].

Au début des années 2000, les deux fromagers ne parviennent plus à faire grandir leur produit ; ils le cèdent au groupe Bel[2]. Le groupe fromager recentre la production et la vente sur les tranches ; elles sont passées de 9 000 à 30 000 tonnes en treize ans et les ventes ont bondi de 15 %[2].

Fabrication[modifier | modifier le code]

Leerdammer est une marque de fromage fait à base de lait de vache pasteurisé, à pâte mi-cuite[3].

Il nécessite un affinage de 3 à 12 mois.

Description[modifier | modifier le code]

  • Forme : le fromage est de forme ronde, texture molle avec des trous.
  • Composition pour 100 g[4] :
    • Valeur énergétique : 364 Cal
    • Protéines : 28 g
    • Lipides : 28 g dont AG Saturés : 19 g
    • Glucides : 0 g dont Sucres totaux : 0 g
    • Fibres alimentaires : 0 g
    • Sodium : 680 mg ce qui équivaut à environ 1,7 g de sel
    • 45 % de matière grasse[5]
    • croute : conservateur E235 et colorant E160b

Données économiques[modifier | modifier le code]

Le produit est désigné comme un produit d'appel. La grande distribution font des efforts sur les prix ; le Leerdammer en tranche a une marge commerciale de 10 %, alors qu'elle pourrait être de 25 %[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) « Le leerdammer », sur www.groupe-bel.com (consulté en 31 octobre2010)
  2. a, b, c et d Miguet 2015, p. 54.
  3. (fr) « Leerdammer®, l'enfant terrible ! », sur www.bel-tchizbox.com (consulté en 31 octobre2010)
  4. (fr) « Calories, composition », sur www.i-dietetique.com (consulté en 31 octobre2010)
  5. (fr) « Leerdammer composition », sur www.leshop.ch (consulté en 31 octobre2010)
  6. Miguet 2015, p. 55.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • [Miguet 2015] François Miguet, « La recette du fromage qui rend addict », Capital, no 284,‎ , p. 54-55. Document utilisé pour la rédaction de l’article