Le Temps qui court

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Temps qui court
Single de Alain Chamfort
Sortie
Durée 4:03
Genre Pop, variété française
Format 7"
Auteur Adrienne Anderson
Jean-Michel Rivat (adaptation)
Compositeur Barry Manilow
Label Flèche
Phonogram

Singles de Alain Chamfort

Le Temps qui court est une chanson française adaptée de la chanson Could It Be Magic de Barry Manilow et Adrienne Anderson de 1973, adaptation d'un prélude de Frédéric Chopin - prélude en do mineur op. 28 n°20 - popularisée par une reprise de Donna Summer.

La version française, adaptée par Jean-Michel Rivat, en 1975, est interprétée par Alain Chamfort, mais le single ne marche pas très bien au hit-parade d'Europe 1, où il est entré en février 1976[1]. Du 26 janvier au 15 février 1976, le single s'est vendu à près de 15 000 exemplaires[2].

En 1997, elle est reprise par le boys band Alliage, puis neuf ans plus tard par Les Enfoirés en 2006.

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Version d'Alain Chamfort[modifier | modifier le code]

Classement (1976) Meilleure
position
Drapeau de la France France (IFOP)[3] 38
Drapeau : Québec Québec (Palmarès Francophone)[4] 41

Version d'Alliage[modifier | modifier le code]

Classement (1997) Meilleure
position
Drapeau de la France France (SNEP)[5] 13
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop 50 Singles)[5] 32

Version des Enfoirés[modifier | modifier le code]

Classement (2006) Meilleure
position
Drapeau de la France France (SNEP)[6] 4
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop 50 Singles)[6] 2
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[7] 19

Notes et références[modifier | modifier le code]