Amour année zéro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Amour année zéro

Album de Alain Chamfort
Sortie [1]
Enregistré 1981
Sound Connection Studio, Los Angeles
Durée 38 minutes
Genre Variété française, pop
Format 33 tours, CD (2006)
Producteur Alain Chamfort
Label CBS Records, Epic Records

Albums de Alain Chamfort

Amour année zéro est le cinquième album studio d'Alain Chamfort sorti en 1981 chez CBS Records.

Composition[modifier | modifier le code]

En 1981, Alain Chamfort a réussi son retour grâce à l'album Poses (1979), notamment dû à l'important succès commercial de Manureva, single vendu à plus d'un million d'exemplaires.

Pour ce nouvel opus, il compose seul les musiques et fait appel à Wally Badarou, jeune arrangeur et musicien claviériste français d'origine béninoise, sachant accorder avec intelligence musicale la technologie et l’art grâce aux synthétiseurs, dont le travail sur Warm Leatherette (1980), album de Grace Jones, l'a intéressé. Chamfort, accompagné de Lio, sa compagne de l'époque, de Serge Gainsbourg et de sa compagne Bambou, partent pour Los Angeles en janvier afin d'y enregistrer l'album. Ils y retrouvent le producteur Gérard Louvin et Wally Badarou. Alain Chamfort se fait ensuite livrer du matériel pour travailler sur ce nouveau projet.

Mais rapidement, l'atmosphère de création d'Amour année zéro devient très tendue, Gainsbourg se mettant vite Chamfort et Lio à dos. Chamfort lui refuse souvent des textes qu'il juge trop faciles et Lio n'apprécie guère son arrogance[2]. Fâché, Gainsbourg lui retire le texte qu’il était en train de lui écrire, Souviens-toi de m’oublier (qu'il donnera à Catherine Deneuve) et quitte Los Angeles subitement. Chamfort (resté aux États-Unis) et Gainsbourg (de retour à Paris) finiront les dernières chansons par téléphone. Grâce à l'intervention de Lio, Éric Hagen-Dierks (futur Jacques Duvall), son parolier (notamment pour Le Banana split en 1979), lui écrit le texte de la dernière chanson manquante, Paradis, qui remplace Souviens-toi de m'oublier.

L'enregistrement de l'album se déroule au Sound Connection Studio de Los Angeles. Wally Badarou est aux synthétiseurs et fait les arrangements avec Chamfort et l'ingénieur du son Ryan Ulyate. Les meilleurs musiciens studio sont là, dont le percussionniste brésilien renommé Paulinho Da Costa ou encore Steve Madaïo pour les arrangements de cuivres. Alain Chamfort est le seul responsable de la réalisation artistique. À noter également la présence du bassiste et contrebassiste américain Cliff Hugo.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Crédits[modifier | modifier le code]

  • Réalisation artistique, production : Alain Chamfort
  • Claviers, synthétiseur et arrangements : Wally Badarou
  • Guitares : Dan Sawyer, George Dorring
  • Basse et contrebasse : Cliff Hugo
  • Basse : David Eddlstein
  • Batterie : Alex Acuna, Vinnie Colaiuta
  • Percussions : Paulinho Da Costa
  • Cuivres : David Luell, Denny Christianson, Gary Grant, Gary Herbig, James Coile, Joël Peskin, Steve Madaio
  • Chœurs : Mary Hylan, Terry Homberg, Tracy Gillette, Yoshie Ueno
  • Ingénieurs du son : Geoff Gillette, Ryan Ulyate, Warren Dewey

Accueil[modifier | modifier le code]

Amour année zéro ne rencontre pas un véritable succès puisqu'il ne se vend qu'à 50 000 exemplaires en France[3], malgré la réussite des trois singles qui en sont issus : Bambou (le plus grand succès de l'album, vendu à plus de 200 000 exemplaires[4]), Paradis (80 000 exemplaires écoulés[5]) et Chasseur d'ivoire.

Lors d'une interview pour la promotion de son album Le Désordre des Choses, en 2018, Alain Chamfort avoue, s'il ne devait retenir qu'un seul album de sa carrière, adorer Amour année zéro :

« C'était plus pour des raisons sonores, d'instrumentation, de couleur générale. C'est un album que j'avais coproduit avec Wally Badarou, un garçon avec lequel je m'étais bien entendu et qui a fait que cet album passe à travers le temps, qu'il est à la fois très marqué, très identifiable et très intemporel. J'aimais beaucoup les chansons de ce disque comme Chasseur d'ivoire, Malaise en Malaisie, Paradis, Bambou. C'est un album assez important et que je continue à chanter sur scène »

— Alain Chamfort[6].

Singles[modifier | modifier le code]

Clip[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Alain Chamfort - Amour, Année Zéro », sur Discogs (consulté le ).
  2. « Lio règle ses comptes », sur DHNet, 14 juint 2004 (consulté le )
  3. « «Personne n'est parfait», le nouveau Chamfort, est de loin son disque le mieux ficelé. », sur Libération.fr, .
  4. Ventes de 1981
  5. « TOP 45 Tours - 1981 », sur Top France (consulté le ).
  6. franceinfo, « INTERVIEW. Alain Chamfort de retour avec le magistral "Désordre des choses" », sur francetvinfo.fr, .