Le Retour des Tigres Volants

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Retour des Tigres Volants
32e histoire de la série Les Aventures de Buck Danny
Scénario Jean-Michel Charlier
Dessin Victor Hubinon

Personnages principaux Buck Danny
Jerry Tumbler
Sonny Tuckson

Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Langue originale Français
Éditeur Dupuis
Première publication no 1160 de Spirou (1960)
ISBN 9782800112220
Nb. de pages 48

Prépublication Spirou (1960)
Albums de la série Les Aventures de Buck Danny

Le Retour des Tigres Volants est la trente-deuxième histoire de la série Les Aventures de Buck Danny de Jean-Michel Charlier et Victor Hubinon. Elle est publiée pour la première fois dans le journal Spirou du no 1160 au no 1181. Puis est publiée sous forme d'album en 1962.

Univers[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Embarqués pour des tests sur un porte-avions américain dans le Pacifique, Buck Danny et ses acolytes Tumbler et Tucson sont missionnés pour enquêter sur de mystérieux Jets fantôme, qui semblent constituer une possible menace pour l'ordre du monde. Constitution d'une force aérienne pour un pays hostile, ou flotte terroriste ou mercenaire ? Telle est l'importance de la mission dans laquelle nos héros s'engouffrent.

L'histoire débute par un accident de Tumbler et des absurdités signées Sonny (évidemment), avant de se poursuivre par l'enquête à Manille puis sur le terrain, c'est-à-dire dans les airs![1]

Contexte historique[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

Avions[modifier | modifier le code]

Technique et pratique de pont d'envol[modifier | modifier le code]

Bien que Buck Danny soit revenu dans l'aéronautique navale depuis 1954, certaines pratiques propres aux porte-avions modernes demeurent, en 1960 (époque où se déroule cet épisode), étrangères aux auteurs de la série.

En particulier au début du récit, et alors qu'elle aurait arrêté l'appareil en perdition de Tumbler, la raison d'être de la barrière de sécurité n'est pas exploitée. Au lieu de quoi, son Crusader se trouve précipité à la mer. Pourtant les auteurs en connaissaient bien l'usage (et le bénéfice) : elle entrait en jeu (dans les différents scénarios) depuis longtemps, et en dernier lieu (mais à tort) dans l'épisode précédent Escadrille ZZ.

Historique[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]