Le Glandasse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Glandasse
Carte sous licence libre bienvenue !
Géographie
Altitude 2 041 m, Pié Ferré
Massif Massif du Vercors (Alpes)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Géologie
Roches Calcaire
Type Plateau
La montagne de Glandasse, vue depuis le village de Barnave.

La montagne de Glandasse, appelée plus communément le Glandasse, est située à l'extrémité sud du massif karstique du Vercors, dans le département de la Drôme.

Il s'agit d'un vaste plateau bosselé, d'une altitude moyenne de 1 850 mètres, dans la continuité de celui du Vercors. Son sommet, le Dôme du Pié Ferré, avec ses 2 040 mètres, est le troisième du département de la Drôme, juste après le Rocher Rond (2 456 mètres) et le Jocou (2 051 mètres).

Surplombant de sa masse volumineuse la vallée de la Drôme et le Diois, il attire chaque été une foule de marcheurs avides de découvrir ses beautés cachées. Outre l'attrait du paysage, sa faune et sa flore sont remarquables. Entièrement comprise dans la Réserve naturelle des Hauts Plateaux du Vercors, la montagne de Glandasse est un paradis pour les mammifères sauvages les plus variés tels les bouquetins et les chamois qui abondent à flanc de coteau, ou les marmottes et autres rongeurs qui attendent les randonneurs sur les hauts plateaux. Les sous bois sont peuplés d'une multitude de passereaux. Il arrive de croiser quelques tétras lyres, et de voir dans le ciel gypaètes barbus ou choucas.

Tourisme et activité[modifier | modifier le code]

Activité pastorale[modifier | modifier le code]

L'activité pastorale, fort ancienne sur les hauts plateaux est toujours active et l'on croise troupeaux de brebis et bergeries, les gardant à l'abri du loup qui a fait son retour spontanément dans la région et qui parfois, tue une ou deux brebis qui sera laissée aux becs des vautours fauves eux, réintroduits.

Escalade[modifier | modifier le code]

La falaise sud-ouest du Glandasse abrite de nombreuses grandes voies d'escalade (jusqu'à 350 mètres et de haut niveau jusqu'à ED+)[1]. L'alpiniste et guide Jean-Claude Droyer s'y est illustré en 1965 en effectuant l'escalade solitaire de la voie de la Pentecôte.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]