Le Départ des volontaires de 1792

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le départ des volontaires de 1792
Le Départ des Volontaires (La Marseillaise) par Rude, Arc de Triomphe Etoile Paris.jpg
Artiste
Date
1833-1836
Type
Technique
sculpture sur pierre
Dimensions (H × L)
11,6 × 6 mètres
Mouvement
sculpture romantique
Localisation

Le Départ des volontaires de 1792, aussi intitulé La Marseillaise ou le Chant du départ, est un haut-relief monumental en pierre, sculpté par François Rude entre 1833 et 1836, situé sur la façade est du piédroit nord de l'arc de triomphe de l'Étoile.

Description[modifier | modifier le code]

Commandée par Louis-Philippe Ier par l'intermédiaire de son ministre Adolphe Thiers, l'œuvre représente de manière allégorique l'engagement des volontaires nationaux contre les armées de la première Coalition en 1792.

Les volontaires sont représentés à la manière antique et dominés par une figure ailée, allégorie de la victoire, qui les exhorte au combat.

Au centre, en bas, un guerrier grec et son jeune éphèbe dont le visuel sera utilisé par la Banque de France pour le billet de 5 francs Violet[1].

Analyse[modifier | modifier le code]

Le mouvement du groupe et l'expression de la figure ailée, dont l'épouse de l'artiste, Sophie Rude, posa pour le visage[2], caractérise le style romantique de cette sculpture considérée comme le chef-d'œuvre de Rude.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]