Jules Franceschi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jules Franceschi
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Louis-Julien Franceschi, dit Jules Franceschi, est un sculpteur français d'origine italienne, né à Bar-sur-Aube le 11 janvier 1825, et mort à Paris le 1er septembre 1893.

Son frère Jean-Paul-Paschal Franceschi, dit Paul Franceschi, est également sculpteur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de François Rude, Jules Franceschi débute au Salon de 1848. On lui doit de nombreuses réalisations, notamment à Paris où il réalise La Pensée sur la façade de l'Opéra Garnier, La Peinture au jardin du Luxembourg ou la tombe de Miecislas Kamieński au cimetière Montmartre. On lui doit également certaines sculptures du palais du Louvre : Mars dans la Cour carrée, L'Histoire sur l'aile de Flore, La Science du pavillon des États ou le fronton du pavillon de Flore[1].

Deux de ses statues sont également visibles sur les façades de l'hôtel de ville de Paris : l'une représentant Antoine-François Fourcroy, l'autre Marie-Thérèse Rodet Geoffrin.

Il a également exécuté des bustes de nombre de ses contemporains, au nombre desquels Jacques Offenbach (monument funéraire à Paris au cimetière Montmartre), Émile Augier, Eugène Delacroix, Charles Gounod ou Victor Massé[2].

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :