Georges Clère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un sculpteur image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un sculpteur français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Georges Clère
Nom de naissance Georges Proper Clère
Naissance
Nancy, Lorraine, France
Décès
Nationalité France Française
Profession

Georges Proper Clère, dit Georges Clère, né à Nancy le et mort en 1901, est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Georges Clère est un élève de François Rude à l'école des beaux-arts de Paris.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Malvina au tombeau d’Oscar. Salon de 1853.
  • Les Vendanges, fronton circulaire, Cour Visconti, Palais du Louvre. 1857.
  • La Marine, Palais du Louvre, Aile Daru. 1857.
  • La Force, Palais du Louvre, Rotonde de Beauvais. 1857.
  • L’Hiver, Palais du Louvre, Aile en retour Turgot. 1857.
  • Aphrodite agreste, Palais du Louvre, Cour Carrée. 1859.
  • Faune gymnaste, Salon de 1859.
  • Histrion, musée des beaux-arts de Nancy. Salon de 1861.
  • L’Amour de soi, statue commencée par C. Cumberworth. Salon de 1861.
  • Le grand cardinal de Guise, Le duc Charles III, Stanislas Napoléon, Faculté de Nancy, 1862.
  • Hercule étouffant le lion de Némée, Musée des Beaux-arts de Nancy. Salon de 1864.
  • Un Garçon boucher, Salon de 1864.
  • Cariatides, Groupes d’enfants. Aigle et enfants. Palais du Louvre, Pavillon de Flore. 1864.
  • Phoebé,(Œuvre destinée au Palais du Louvre, Cour Caulaincourt). 1865.
  • Le baron Larey, chirurgien de l’empereur. Salon de 1867.
  • La Seine et l’Oise. Versailles, Hôtel de la Préfecture. 1867.
  • Le Triomphe de Flore. Versailles, Hôtel de la Préfecture. 1867.
  • Mercure, Cérès, Bacchus, Pomone, bustes. Versailles, Hôtel de la Préfecture. 1867.
  • La Fortune, Palais du Louvre, pavillon des États. 1868.
  • La princesse de Babylone, Salon de 1869.
  • Jeanne écoutant ses voix, musée municipal des beaux-arts et d'histoire naturelle de Châteaudun. Salon de 1869.
  • Bérénice, buste. Salon de 1870.
  • Erigone, buste. Salon de 1870.
  • L’innocente, buste.
  • Hercule étouffant le lion de Némée, musée des beaux-arts de Nancy. 1872.
  • P. Gratry, buste. 1874.
  • Jeanne d’Arc, vierge et martyre, Salon de 1875.
  • L’approvisionnement en bétail, Paris, Mairie du XIXe siècle. 1879.
  • L’atelier de l’école, bas-relief. Hôtel de Ville de Paris.
  • Théodore Géricault, peintre, buste, musée des beaux-arts de Rouen. 1888.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :