Le Club des cinq (bande dessinée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Club des cinq (homonymie).
Le Club des cinq
Série
Auteur Enid Blyton
Scénario Serge Rosenzweig
Dessin Bernard Dufossé
Carlo Marcello
Couleurs Anne-Marie Marcello
Genre(s) aventure

Thèmes énigme, Bretagne
Personnages principaux Claude Dorsel
François Gauthier
Mick Gauthier
Annie Gauthier
Dagobert
Lieu de l’action Kernach
Époque de l’action Années 1980

Pays France
Langue originale français
Éditeur Hachette
Première publication 1982
Format Couleur
Normal, broché
Nb. d’albums 6

Prépublication Le Journal de Mickey, 1983

Le Club des cinq est une série de bande dessinée d'aventure française écrite par Serge Rosenzweig et dessinée par Bernard Dufossé ainsi que son successeur Carlo Marcello, d'après le roman éponyme (The Famous Five) de Enid Blyton (1942), sous les éditions de Hachette entre et . Certains albums Le Secret des Templiers, Le Cimetière des géants et Le Castel du Baron de fer sont y pré-publiés dans Le Journal de Mickey, entre 1983 et 1985.

Descriptions[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Les aventures du Club des cinq en bande dessinées.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Claudine "Claude" Dorsel, la cousine de François, Mick et Annie, est un vrai garçon manqué qui, énergique, n'hésite pas à foncer dans ses aventures risquées.
  • François Gauthier, l’aîné de la bande, le frère de Mick et Annie, se considère plus réfléchi que sage et reste ferme avec sa cousine irascible Claude.
  • Michel "Mick" Gauthier, le facétieux de la bande qui, souvent, tape Claude sur les nerfs, parfois pour un rien.
  • Annie Gauthier, la plus jeune et la plus calme du groupe, timide et réservée, est tout le contraire de Claude même si elles s'entendent bien ensemble.
  • Dagobert, le chien de Claude
  • Capitaine Baillard, le capitaine de la gendarmerie
  • Henri Dorsel, le père de Claude
  • Cécile Dorsel, la mère de Claude
  • Pierre-Louis "Pilou" Lagarde'

La série[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Le groupe Hachette embauche le scénariste Serge Rosenzweig qui connaît bien l'univers du livre pour enfants et, surtout, il est spécialisé à adapter des ouvrages de la jeunesse pour la télévision, tels que Bouli (1990), Caroline et ses amis (1994) et Highlander (1994). Cet auteur ne reprend pas forcément les œuvres et les personnages de Claude Voilier, à part les héros : il les reformule plutôt l'histoire afin que les bandes dessinées attirent les grands adolescents et les jeunes adultes, ressentant la nostalgie du Club des cinq[1].

Côté dessins, la maison des éditions choisit Bernard Dufossé, ayant déjà de longues carrières derrière lui, avant qu'il ne soit remplacé, au bout des quatre premiers albums, par Carlo Marcello qui avait travaillé pour les magazines Vaillant, Pif Gadget et Le Journal de Mickey[1].

Le succès n'étant pas au rendez-vous, la série des Club des cinq s'arrête en 1986 : le style de dessin et le réalisme ne conquissent guère le cœur des lecteurs[1].

Adaptations[modifier | modifier le code]

Les scénarios sont librement inspirés du roman de Claude Voilier :

  1. Le Trésor du galion d'or, d'après Les Cinq et le galion d'or (1974)
  2. Le Dieu Inca, d'après Les Cinq font de la brocante (1975)
  3. Le Secret des Templiers, d'après Les Cinq et le Mystère de Roquépine (1979)
  4. Le Cimetière des géants, d'après Les Cinq au cap des tempêtes (1972)
  5. Le Castel du Baron de fer, d'après Le Marquis appelle les Cinq (1972)

Publications[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Revue[modifier | modifier le code]

Ce n'est qu'à partir du troisième tome Le Secret des Templiers qui se complète entièrement dans Le Journal de Mickey de cinquante-six pages, no 1641 du . Une nouvelle, sinistre et énigmatique aventure Le Cimetière des géants obsède les pages à suivre du no 1657 au no 1667, à dater du . La couverture du no 1725 annonce le retour du Club des cinq avec Le Castel du Baron de fer, le , en quatre semaines[2]. Le Mystère de Carnac est la dernière histoire dans le journal en 1986, et qui ne publiera jamais en album[1].

Entre 1986 et 1987, six récits complets en moyenne de dix planches se dessinent avec les mêmes auteurs de la série, dont les titres inédits Présumé coupable (no 1785, Le Fantôme des mers (no 1789, Attaque à Kernach (no 1792, La Valise écarlate (no 1796, Joyeux Noël, Linda (no 1818 et Le Fantôme rouge (no 1823 semblent être inspirés de l'auteur des Famous Five[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Source : 'Collection Club des cinq : La réédition d'un grand classique de la Bibliothèque Rose no 8, éd. Hachette, 2011, p. 8 et 9.
  2. a et b « Club des cinq dans le Journal de Mickey », sur BD Oubliées (consulté le 15 juillet 2013)

Annexes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]