Lac de Rabodanges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour voir l'article sur la commune de Rabodanges, cliquez ici
Lac de Rabodanges
Le lac de Rabodanges
Le lac de Rabodanges
Administration
Pays Drapeau de la France France
Géographie
Coordonnées 48° 47′ 01″ N 0° 17′ 14″ O / 48.78361, -0.2872248° 47′ 01″ Nord 0° 17′ 14″ Ouest / 48.78361, -0.28722  
Type Lac artificiel
Origine Artificielle
Superficie 1 km2
Longueur 6 km[1],[2]
Largeur 250 m[3],[2]
Profondeur
 · Maximale
 
12 m[4],[2]
Hydrographie
Alimentation l'Orne
Émissaire(s) l'Orne

Géolocalisation sur la carte : Basse-Normandie

(Voir situation sur carte : Basse-Normandie)
Lac de Rabodanges

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Lac de Rabodanges

Le lac de Rabodanges est un lac du département de l'Orne dans la région Basse-Normandie. Il a été artificiellement créé en 1960 par EDF afin de produire de l'électricité. D'une longueur de 6 km et d'une largeur maximale de 250 m (valeurs approximatives), c'est un lac en longueur né par la noyade de la vallée de l'Orne en aval de Putanges-Pont-Écrepin[5].

Il constitue ainsi une étendue d'eau s'étendant sur 5 communes (Putanges-Pont-Écrepin, Sainte-Croix-sur-Orne, Les Rotours, Saint-Aubert-sur-Orne et Rabodanges) qui alimente une centrale hydro-électrique, la centrale de Rabodanges, d'une puissance de 6 500 kW[5]. Cette dernière fournit de l'électricité à la ville de Condé-sur-Noireau[réf. souhaitée].

Le lac se situe au sein de la Suisse normande, dans un environnement de qualité. Bien qu'il s'agisse d'un lac artificiel, le cadre sauvage de la Suisse normande a été très préservé, et son aménagement a été prévu afin de ne pas déstabiliser l'équilibre écologique du fleuve[5],[2].

Lac touristique, il permet visites et balades au cœur de la campagne normande, par ses rives boisées et sinueuses. Un bateau-restaurant y circule en période de vacances[5].

La faune est essentiellement représentée par des canards, grèbes, hérons cendrés, foulques[5].

Historique[modifier | modifier le code]

La mise en eau du Lac de Rabodanges a eu lieu à la fin de l'année 1959 après trois ans de travaux sur les différents ouvrages de la centrale de Rabodanges et du barrage de retenue de Saint-Philbert-sur-Orne.

Description[modifier | modifier le code]

Le barrage[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

{...}

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Approximation de la longueur maximale
  2. a, b, c et d [php] Le Team des Saucissons 91, « Lac de Rabodanges » (consulté le 20 décembre 2008)
  3. Approximation de la largeur maximale
  4. Dans le lit de la rivière.
  5. a, b, c, d et e Val d'Orne, « Le lac de Rabodanges » (consulté le 20 décembre 2008)