La main passe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis La Main passe)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La main passe (homonymie).

La main passe est une pièce de théâtre de Georges Feydeau. Elle a été représentée pour la première fois le au Théâtre des Nouveautés et diffusée en télévision le sur la deuxième chaîne de l'ORTF.

Argument[modifier | modifier le code]

Alors qu'il veut enregistrer sur son phonographe un message destiné à sa sœur qui vient de se marier en Amérique, Chanal est interrompu par l'arrivée de son épouse. Il reçoit ensuite la visite d'Hubertin, puis de Coustouillu, un député de leurs amis. Arrive ensuite Etienne Massenay qui veut lui louer un appartement disponible dans le même immeuble. En réalité, ce dernier est l'amant de la femme de Chanal et destine cet appartement à abriter ses amours avec elle.

Mais Chanal reconnait en Massenay un de ses condisciples de lycée Saint-Louis et ils évoquent d'anciens camarades dont le député Coustouillu. C'est ainsi que Chanal apprend que Coustouillu est secrètement amoureux de sa femme. Comme ce sentiment est platonique, Chanal s'en amuse. Mme Chanal survient sur ces entrefaites et Chanal la laisse en tête à tête avec Massenay. Ce dernier, par inadvertance, met en marche le phonographe qui va graver les propos passionnés des amants. Lorsque Chanal écoute l'enregistrement, il croit qu'il s'agit du timide Coustouillu et l'envoie consommer l'adultère 21 rue du Colisée, où se trouvent Madame Chanal et son amant. Ceux-ci se sont endormis trop longtemps et se trouvent en situation délicate vis-à-vis de leurs conjoints respectifs. Survient Hubertin, ami de Chanal, qui, dans son ivresse, s'est trompé d'appartement.

Au théâtre ce soir, 1972[modifier | modifier le code]

Fiche technique
Distribution

Liens[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :