La Loi du marché

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La Loi du marché
Description de cette image, également commentée ci-après

Réalisation Stéphane Brizé
Scénario Stéphane Brizé
Olivier Gorce
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Film dramatique
Film social
Durée 93 minutes
Sortie 2015

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Loi du marché est un film français réalisé par Stéphane Brizé sorti en 2015[1].

Le film est présenté en sélection officielle au Festival de Cannes 2015Vincent Lindon remporte le Prix d'interprétation masculine. Il reçoit également pour ce rôle le Prix Lumières du meilleur acteur ainsi que le César du meilleur acteur l'année suivante..

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après quinze mois de chômage, Thierry, quinquagénaire, cherche toujours un emploi et va de déceptions en déceptions. Avec son épouse, il doit gérer un budget de plus en plus serré au fur et à mesure que leur épargne s'épuise. Ils essaient à tout prix de sauvegarder l'essentiel : leur appartement et les aides nécessaires pour les études de leur fils Matthieu, un adolescent infirme moteur cérébral.

Thierry finit par retrouver un emploi d'agent de sécurité dans un supermarché. Il est chargé de surveiller les clients ainsi que ses propres collègues et se retrouve quotidiennement confronté à des situations socialement difficiles. Un dilemme moral apparaît alors.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Vincent Lindon durant le festival de Cannes 2015.

Tous les rôles, à part celui de Thierry, sont joués par des acteurs non professionnels ayant un emploi semblable à celui du personnage interprété[2]. Le rôle du fils de Thierry est tenu par un jeune homme handicapé[3].

  • Vincent Lindon : Thierry
  • Yves Ory : le conseiller de Pôle Emploi
  • Karine De Mirbeck : la femme de Thierry
  • Matthieu Schaller : Matthieu, le fils de Thierry
  • Xavier Mathieu : le collègue syndicaliste
  • Noël Mairot : le professeur de danse
  • Catherine Saint- Bonnet : la banquière
  • Roland Thomin : l’homme du couple visitant le mobilhome
  • Hakima Makoudi : la femme du couple visitant le mobilhome
  • Tevi Lawson : le formateur de Pôle Emploi
  • Fayçal Addou : l'un des stagiaires de la formation Pôle Emploi
  • Dahmane Belghoul : l'un des stagiaires de la formation Pôle Emploi
  • Florence Herry-Leham : l'une des stagiaires de la formation Pôle Emploi
  • Agnès Millord : l'une des stagiaires de la formation Pôle Emploi
  • Irène Raccah : l'une des stagiaires de la formation Pôle Emploi
  • Christian Ranvier : l'un des stagiaires de la formation Pôle Emploi
  • Cyril J Rolland : l'un des stagiaires de la formation Pôle Emploi
  • Sandrine Vang : l'une des stagiaires de la formation Pôle Emploi
  • Stéphanie Hurel : l’agent de sécurité no 1
  • Soufiane Guerrab : le jeune homme interpellé
  • Gisèle Gerwig : Gisèle, la femme partant à la retraite
  • Saïd Aïssaoui : le directeur du magasin
  • Rami Kabteni : l’agent de sécurité no 2
  • Eric Krop : le directeur du lycée
  • Françoise Anselmi : Madame Anselmi, la première caissière interpellée
  • Jean-Eddy Paul : l’agent de sécurité no 3
  • Samuel Mutlen : l’agent de sécurité no 4
  • Christian Watrin : le vieil homme interpellé
  • Guillaume Draux : le DRH
  • Sakina Toilibou : la deuxième caissière interpellée

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vincent Lochmann, « Marxiste ou pro-MEDEF ? "La loi du marché" fait débat », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le 19 octobre 2017)
  2. Jacques Mandelbaum, « « La Loi du marché » : une expérience radicale de chimie cinématographique », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 19 octobre 2017)
  3. Vincent Lochmann, « Matthieu Schaller, le comédien handicapé de "La loi du Marché" », sur vivrefm.com, (consulté le 5 janvier 2016).
  4. Romain Faisant, « "La loi du marché" : un drame social juste et âpre. Vincent Lindon est captivant », leplus.nouvelobs.com,‎ (lire en ligne, consulté le 19 octobre 2017)
  5. « Festival de Cannes 2015 : Nanni Moretti prix du Jury œcuménique pour Mia Madre », RTL, (consulté le 26 mai 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]