Mademoiselle Chambon (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mademoiselle Chambon
Réalisation Stéphane Brizé
Scénario Stéphane Brizé et Florence Vignon d'après un roman d'Éric Holder
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Film dramatique
Durée 101 minutes (h 41)
Sortie 2009

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Mademoiselle Chambon est un film dramatique français réalisé par Stéphane Brizé, sorti le .

Il s'agit d'une adaptation du roman homonyme d'Éric Holder, paru en 1996 chez Flammarion.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Mademoiselle Chambon est institutrice dans la classe du fils de Jean. Jean est maçon et vit une petite vie sans heurts entre sa femme, son fils, et son père avant de croiser Mademoiselle Chambon. Malgré leur différence de milieu, ils apprennent à se connaître petit à petit et tombent amoureux l'un de l'autre.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • La pièce musicale omniprésente est Le salut d'amour d'Edward Elgar, compositeur britannique mort en 1934.
  • La chanson de fin est Septembre (Quel joli temps) interprété par Barbara.
  • Les deux interprètes principaux du film, Vincent Lindon et Sandrine Kiberlain, amoureux dans le scénario, ont été en couple à la ville à la fin des années 1990.
  • L'acteur choisi initialement pour le rôle principal s'était désisté pour aller jouer dans la superproduction Da Vinci Code. Stéphane Brizé retient alors Vincent Lindon qui lui a été présenté par le réalisateur Philippe Lioret (Lindon et Lioret avaient travaillé ensemble juste avant pour le film Welcome). C'est pourquoi dans le générique de fin de Mademoiselle Chambon, Stéphane Brizé remercie Ron Howard, le réalisateur du Da Vinci Code pour l'avoir amené à choisir Vincent Lindon[1].

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]