L'Enchâssement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Enchâssement
Auteur Ian Watson
Pays Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Genre Roman
Science-fiction
Version originale
Langue Anglais britannique
Titre The Embedding
Lieu de parution Royaume-Uni
Date de parution 1973
ISBN 0-7043-1218-2
Version française
Traducteur Didier Pemerle
Éditeur Calmann-Lévy
Collection Dimensions SF
Lieu de parution Paris
Date de parution 1974
Type de média Livre papier
Nombre de pages 288

L'Enchâssement (titre original : The Embedding) est un roman de science-fiction, écrit en 1973 par Ian Watson (Royaume-Uni), qui a reçu le prix Apollo 1975.

Résumé[modifier | modifier le code]

En Angleterre, un professeur de linguistique, Chris Sole, enseigne à un groupe d'orphelins totalement isolé du monde extérieur depuis sa plus tendre enfance un langage artificiel fabriqué d’après l’anglais selon le procédé de l’enchâssement.

Pendant ce temps là, en Amazonie, l’ethnologue français Pierre Darriand, découvre une tribu d’Indiens dont la survie est menacée par la construction d’un barrage. Ces indiens, les Xemahoa, possèdent eux aussi un langage sacré uniquement compréhensible sous l’emprise d’une drogue hallucinogène, qui est un langage enchâssé.

Dans le désert du Nevada, les Russes et les Américains négocient secrètement avec un groupe d’extraterrestres, les Sp’thra, débarqués depuis peu. Ces extraterrestres sont disposés a échanger quelques précieuses connaissances scientifiques concernant le vol spatial en échanges d’informations sur les langages parlés sur Terre. Ils poursuivent en effet une quête sur le langage qui serait la clé de la libération de l’esprit.

Présentation de l'œuvre[modifier | modifier le code]

En ce qui concerne l'idée d'un langage enchâssé, Ian Watson renvoie à l'œuvre de Raymond Roussel intitulée Nouvelles impressions d'Afrique.

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir également[modifier | modifier le code]

Sur le thème du langage en science-fiction :