Kreiz er Mor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kreiz er Mor
Image illustrative de l’article Kreiz er Mor
Le Kreiz er Mor à Nantes
Type Navire mixte (passagers/marchandises/véhicules)
Histoire
Chantier naval Chantier naval Chauvet à Paimbœuf
Lancement 1977
Statut En service
Caractéristiques techniques
Longueur 39,1 m
Maître-bau 10,5 m
Tonnage 435 UMS
Propulsion 2 moteurs Crepelle, entraînant deux hélices à pas fixe
Puissance 2 × 600 kW
Vitesse 12 nœuds
Caractéristiques commerciales
Pont 4
Passagers 520 + 20 véhicules
Carrière
Armateur Compagnie maritime Finist'mer
Pavillon France
IMO 9028031

Le Kreiz er Mor (en breton, « au milieu de la mer ») est un navire mixte passagers/fret construit en 1977 à Paimbœuf[1].

Au service des Groisillons...[modifier | modifier le code]

Il a assuré jusqu'en 2008 les liaisons entre Lorient et Groix dans le Morbihan, sous les couleurs de la Société morbihannaise de navigation (SMN), puis de la Compagnie Océane lors de ces derniers mois sur la ligne.

Vendu à la Finist'mer[modifier | modifier le code]

Remplacé en par un nouveau (l’Île de Groix), le Kreiz er Mor fut désarmé, après une dernière traversée sous grand pavois et un adieu à l'île de Groix sous corne de brume. Il gagna ensuite le port de Lorient, paré au réarmement au cas où l'un des navires aurait été dans l'incapacité d'assurer ses liaisons.

Mis en vente par la suite par le Conseil général du Morbihan, le Kreiz er Mor fut l'objet de plusieurs offres de rachat. Mais c'est finalement la compagnie maritime Finist'mer qui acquit le navire en . Spécialisée dans le transport de passagers en mer d'Iroise et en Loire, la Finist'mer a étudié aujourd'hui plusieurs perspectives quant à l'avenir du Kreiz er Mor, parmi lesquelles une transformation en bâtiment de soutien scientifique, un redéploiement aux Comores ou pourquoi pas, un réaménagement en paquebot côtier[2]

Finalement, racheté par un armateur comorien, il devrait quitter Nantes en ce début 2019 avec un équipage malgache pour reprendre du service à Madagascar sur une nouvelle ligne commerciale vers les Comores.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]