Kevin Systrom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant une personnalité américaine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Kevin Systrom
Kevin Systrom 2013 (cropped).jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Université Stanford (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Kevin Systrom est un entrepreneur et développeur américain. Il est plus connu comme étant le cofondateur d'Instagram.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Kevin Systron est né le à Holliston, Massachusetts[1]. Ses parents sont Diane et Douglas Systrom. À sa naissance sa mère était une responsable du marketing de Zipcar et son père était le vice-président de TJX. C'est sa mère, passionnée de technologies et businesswoman, qui l'a beaucoup influencé dans ses choix futurs[2].

Pendant ses années à l'école secondaire de Middlesex School (où il était le président de club de photographie[3]) il a commencé à aimer la programmation. Il a développé ses intérêts en jouant à Doom 2 et en créant ses propres niveaux[4]. Dans les années suivantes il a créé des programmes pour faire des blagues à ses amis, faisant semblant d'avoir piraté leurs comptes AOL[5].

Son premier travail était à Boston Beat - un magasin de vinyles de Boston. À l'époque il voulait être DJ et il a écrit à plusieurs magasins, les suppliant de l'embaucher. Finalement boston Beat l'a accepté pour quelques heures par semaine. Grâce à cette expérience Systrom à bientôt commencé à jouer comme support pour des vrais DJs dans des boites de nuit de Boston, même si légalement il n'avait pas le droit d'y entrer car il n'avait pas encore 18 ans[2].

Pendant ses premières années à l'université il s'est beaucoup intéressé à la photographie, et c'est pendant son voyage à Florence en Italie que son professeur d'italien[2] lui a montré un appareil Holga, qui prenait des photos old-school[4].

Le 31 octobre 2015 il a épousé une collègue de l'Université Stanford, Nicole Schuetz[6] (qui en 2010 a donné à Systrom l’idée d'inclure des filtres sur Instagram[3]). Le mariage a eu lieu à Beaulieu Vineyard, Napa, Californie[7].

Formation[modifier | modifier le code]

Systrom a fini l'école secondaire Middlesex School[5].

Pour ses études Systrom a choisi l'Université de Stanford, qui offrait une bonne éducation en technologie et avait beaucoup de liens avec la Silicon Valley. Il voulait étudier les sciences informatiques, mais il les a trouvées trop théoriques et il s'est concentré sur des sujets plus pratiques, comme les finances et l'économie. Pendant son temps libre il créait des programmes, comme un site pour sa fraternité (Systrom appartenait à Sigma Nu[8]) qui permettaient de partager des photos de fêtes entre eux[2].

Il à fini ses études avec un BS (licence) en Management Science & Engineering[9]

Débuts de carrière[modifier | modifier le code]

L'Université de Stanford offrait un prestigieux Mayfield Fellows Program et Systrom a fait partie des douze étudiants sélectionnés pour ce programme[6]. En conséquence, il a commencé en juin 2005 un stage de 4 mois chez Odeo - une start-up crée par Evan Williams, qui donnait un accès facile à l'enregistrement et au partage des podcats. Systrom a travaillé comme Technical and Business intern et a aussi travaillé sur Odeo Widget qui a été créé à peu près en même temps que Facebook et a été un précurseur de Twitter[5].

Grâce à Odeo Systrom a connu Jack Dorsey (co-fondateur de Twitter, avec Evan Williams et Biz Stone). Ils sont vite devenu amis en améliorant les applications pour Odeo. Dorsey a plus tard introduit Systrom dans le monde de la technologie[2].

En 2004 Mark Zuckerberg a essayé d'embaucher Systrom pour Facebook; mais il a refusé car celui-ci voulait finir ses études[5]. Pendant ses dernières années à l'université il a obtenu plusieurs propositions de travail, dont une de Microsoft[2]. Après avoir obtenu son diplôme il a commencé le programme de Associate Product Marketing Manager de Google. Pendant ce temps il a travaillé sur des produits comme Gmail, Google Agenda, Google Docs, et Spreadsheets[10]. Il ne travaillait pas sur le développement de ces produits, mais du coté marketing. Après deux ans il a réussi à rejoindre le département des fusions et acquisitions[2].

En 2009 Systrom quitté Google et rejoint Nextstop, une start-up créé par d'autres ex-travailleurs de Google[10]. C'était un site qui offrait des recommandation de voyages. La-bas Systrom était plus libre pour développer ses compétences en code et il a créé plusieurs programmes pour le site, comme quelques petits jeux sur des images[2]. Il a aussi appris beaucoup sur les mécanismes des check-ins et des jeux sociaux en-ligne[6].

Prototypes d'Instagram[modifier | modifier le code]

Pendant son temps à Nextstop, Systrom s'est efforcé à beaucoup coder, notamment durant ses soirées et ses week-ends[11]. Ainsi, il a créé en HTML5 un prototype nommé Burbn (nom inspiré par son appréciation du bourbon du Kentucky) – une application permettant aux utilisateurs de faire des recherches sur des lieux de sortie, de préparer ses virées entre amis et de poster les photos de ces rendez-vous[12]. En mars 2010, Kevin Systrom participe à Hunch, un événement pour les start-up de la Silicon Valley. C’est là-bas qu’il a convaincu les représentants de Baseline Ventures et Andreessen Horowitz d'investir dans son projet avec 500 000 $. Grâce à ces fonds il a pu quitter son travail à Nextstop, embaucher d’autres personnes et se consacrer au développement de ce prototype[11].

Systrom a ensuite proposé le statut de co-fondateur à un collègue d'université, Mike Krieger (MS (master) in Symbolic Systems), qui avait déjà de l’expérience en tant qu’ingénieur et UX Designer grâce au réseau social Meebo[11]. Tous deux ont décidé de se concentrer seulement sur la photographie, car c'était la fonction de Burbn la plus populaire[13]. D'abord ils ont créé Scotch, mais il manquait les filtres à l'application et celle-ci a été vite abandonnée[14]. Finalement, après environ huit semaines de travail Instagram est né – le nom venant de la combinaison de « instant camera » et « telegram »[15]. Les deux start-uppers ont conçu leur produit en espérant qu’il soit utilisé dans un premier temps par les acheteurs du nouvel Apple iPhone 4 (apparu en juin 2010)[3]. Ils ont aussi testé l'application avec 100 utilisateurs (maximum permis par Apple bêta-test) ciblés entre graphistes et journalistes[16], obtenant des résultats très positifs.

Succès d'Instagram[modifier | modifier le code]

Le 6 octobre 2010 Systrom a ajouté l'application à l'Apple App Store. L’application a été téléchargée 25 000 fois dès les premiers jours, faisant d’Instagram l’application gratuite de partage de photos la plus populaire. Au bout d’une semaine, on pouvait déjà compter 100 000 utilisateurs[11]. Ainsi, durant les deux premières années, Instagram voyait le nombre de ses utilisateurs augmenter et a même rejeté toutes les propositions de rachat.

Finalement, le 9 avril 2012, Systrom annonce que la compagnie a été rachetée par Facebook[17]. Il a été attiré non seulement par la somme offerte, mais surtout par la promesse de Zuckerberg de laisser Instagram s'auto-gérer relativement indépendamment de Facebook[3]. Il a commenté : « […] Instagram ne part pas. Nous allons travailler avec Facebook pour faire évoluer Instagram et construire un réseau commun. »[17].

Présent[modifier | modifier le code]

Maintenant Kevin Systrom est le PDG d'Instagram[9] et membre du conseil de Walmart (depuis le 29 septembre 2014)[18] et du KCRW (depuis le 17 septembre 2014)[19].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « STORY OF KEVIN SYSTROM | INSTAGRAM », LinkedIn Pulse,‎ (lire en ligne)
  2. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « How Kevin Systrom got started », sur Fortune,‎ (consulté le 1er décembre 2016)
  3. a, b, c et d (en) Kara Swisher, « Mark Zuckerberg and Kevin Systrom on What Really Happened When Facebook Bought Instagram », The Hive,‎ (lire en ligne)
  4. a et b (en) « Kevin Systrom Bio, Facts, Networth, Family, Auto, Home | Famous CEOs | SuccessStory », sur successstory.com (consulté le 1er décembre 2016)
  5. a, b, c et d (en) « Kevin Systrom - Yo! Success », Yo! Success,‎ (lire en ligne)
  6. a, b et c (en) « Kevin Systrom - Net Worth, Wiki, Story, Girlfriend, Height », sur notjustrich.com (consulté le 1er décembre 2016)
  7. (en) « Co-founder and CEO of Instagram Kevin Systrom and Nicole Schuetz's Wedding », sur Arabia Weddings (consulté le 1er décembre 2016)
  8. (en) « Here Are Stanford's Billion-Dollar Fraternities And Dorms, Where Famous Tech Founders Started Out », Business Insider,‎ (lire en ligne)
  9. a et b (en) « About Us • Instagram », sur www.instagram.com (consulté le 30 novembre 2016)
  10. a et b (en) « How Kevin Systrom Turned Instagram Into A Billion-Dollar Company », Business Insider,‎ (lire en ligne)
  11. a, b, c et d (en) Dan Blystone, « The Story of Instagram: The Rise of the # 1 Photo-Sharing App (FB) », Investopedia,‎ (lire en ligne)
  12. « Instagram devait s'appeler Burbn, en hommage au whisky américain », sur Le Huffington Post (consulté le 30 novembre 2016)
  13. (en) Megan Garber, « Instagram Was First Called 'Burbn' », The Atlantic,‎ (lire en ligne)
  14. (en) Kim-Mai Cutler, « From 0 To $1 Billion In Two Years: Instagram’s Rose-Tinted Ride To Glory », sur TechCrunch (consulté le 30 novembre 2016)
  15. (en) « The History of Instagram », The DashBurst Blog,‎ (lire en ligne)
  16. (en) « Instagram: Big, bad, and ready to make money », Fortune,‎ (lire en ligne)
  17. a et b (en) « Instagram + Facebook », Instagram Blog,‎ (lire en ligne)
  18. (en) « Instagram CEO and Co-Founder Kevin Systrom Joins Walmart’s Board of Directors », sur corporate.walmart.com (consulté le 1er décembre 2016)
  19. (en) « KCRW Names Kevin Systrom to Board of DirectorsKCRW Press Room | KCRW Press Room », sur blogs.kcrw.com (consulté le 1er décembre 2016)