Kernel Patch Protection

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la sécurité informatique
Cet article est une ébauche concernant la sécurité informatique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Kernel Patch Protection (KPP), connu aussi sous le nom de PatchGuard, est une fonctionnalité des éditions x64 de Microsoft Windows qui offre une protection contre la mise à jour du noyau du système d'exploitation.

Cette fonctionnalité a été pour la première fois introduite dans les éditions x64 de Windows XP et Windows Server 2003[1].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]