Shadow Copy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Shadow Copy (aussi connu sous le nom Volume Snapshot Service, Volume Shadow Copy Service, ou VSS)[1] est une technologie incluse dans Microsoft Windows qui permet d'effectuer des sauvegardes automatiques ou manuelles de fichiers ou de disques, même s'ils sont en cours d'utilisation.

Historique[modifier | modifier le code]

Shadow Copy a été lancé à l’origine avec Windows XP (limité aux snapshots temporaires) et surtout Windows Server 2003 (snapshots persistants), et a été adopté par les outils de sauvegarde des environnements Windows[2]. Shadow Copy est disponible aussi sur Windows 7[3] ("Cliché instantané des volumes" en français)

Description[modifier | modifier le code]

Shadow Copy est implémenté sous forme d'un service appelé « Volume Shadow Copy ». Un service VSS provider est également fourni pour être utilisé par les applications Windows. Shadow Copy nécessite un système de fichier de type NTFS. Les copies peuvent être stockées sur un disque local ou sur un disque distant à travers le réseau.

Principe de fonctionnement[modifier | modifier le code]

Shadow Copy travaille au niveau des blocs de données d'un disque. Le Snapshot permet d'obtenir un état cohérent des données.

Shadow Copy fonctionne schématiquement de la façon suivante, en trois étapes:

  1. - Fige les entrées/sorties : pendant un instant, les fichiers ou le disque sont positionnés en lecture seule pour empêcher de nouvelles écritures
  2. - Prise d'image : copie des blocs nécessaire à la reconstitution ultérieure
  3. - Déverrouille le disque ou les fichiers pour permettre de nouvelles mises à jour

Les composants sont les suivants:

  • Le « Requeteur VSS » est le composant de l'outil qui initie la sauvegarde
  • le « VSS Writer » est le composant délivré par les applications (par exemple SQL Server, Exchange, ou le système de fichiers Windows). C'est lui qui assure de la cohérence des données
  • le « VSS Provider » est fourni par la couche de stockage (logiciel de stockage ou baie disque)

En environnement virtualisé[modifier | modifier le code]

Dans un environnement physique les choses sont relativement simples, mais elles se complexifient dans un environnement virtualisé. Là où il n'y avait qu'un niveau de dialogue, il y en a besoin de deux: entre l'outil de sauvegarde et l'hyperviseur hôte, et entre les machines virtuelles et l'hyperviseur et/ou l'outil de sauvegarde.

L'hyperviseur Microsoft Hyper-V fournit son propre VSS Writer. Pour VMware il y a utilisation de l'interface API pour la protection de données (VADP)[2].

Utilisation[modifier | modifier le code]

VSS peut être utilisé pour sauvegarder des bases de données Microsoft SQL Server, Microsoft Exchange Server, ou Microsoft SharePoint[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]