Joshua (ketch)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Joshua.

Joshua
Image illustrative de l’article Joshua (ketch)
Joshua sous voiles
Gréement Ketch bermudien
Histoire
Architecte Jean Knocker
Chantier naval META, Chauffailles
Lancement 1962
Caractéristiques techniques
Longueur 16 m
Longueur de coque 12,07 m
Maître-bau 3,68 m
Tirant d'eau 1,60 m
Déplacement 13 tonnes
Voilure 100 m²
Carrière
Armateur Musée maritime
Port d'attache La Rochelle Drapeau de la France France
Protection Logo monument historique Classé MH (1993)

Le Joshua est un ketch en acier de Bernard Moitessier construit en 1962 au chantier Meta[1], sur l'ancien site localisé à Chauffailles (Saône-et-Loire)[2], avec lequel il participe au Golden Globe Challenge.

Il a été mis en chantier en 1961 et lancé en 1962. Ce n'est qu'en 1963 que Meta s'est installé à Tarare[1] (Rhône) où plus de 70 exemplaires de Joshua ont été construits en acier ou en Strongall (alliage d'aluminium inoxydable dont META détient le brevet)

Son numéro d'immatriculation est LR 814824 (La Rochelle).

Joshua fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 6 septembre 1993[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Il est construit pour Bernard Moitessier avec les droits d'auteur de son livre Vagabond des mers du Sud (éditions Arthaud), où il raconte ses pérégrinations à bord des bateaux Marie-Thérèse et Marie-Thérèse II sur le trajet entre l'Indochine où il passa sa jeunesse et la France.

Il a été baptisé Joshua en hommage à Joshua Slocum, navigateur canadien auteur du premier tour du monde à la voile en solitaire.

Après deux années d'école de croisière en Méditerranée, Bernard Moitessier et sa femme Françoise emmènent Joshua jusqu'à Tahiti, via les Antilles et les Galapagos, puis le ramènent en Europe via le Cap Horn.

En 1968-69, Bernard Moitessier participe sur Joshua au Golden Globe Challenge, la première course autour du monde en solitaire; aux 2/3 du parcours, bien placé pour arriver premier, il décide de ne pas regagner l'Europe et, au bout d'un tour du monde et demi, il atteint la Polynésie, où il vivra à bord de Joshua ou sur un petit îlot de l'atoll de Ahe, aux Tuamotu[4].

Au début des années 1980, Bernard Moitessier emmène Joshua en Californie. Le 8 décembre 1982, au Mexique, Joshua est arraché de son mouillage et jeté à la côte par un cyclone. Retrouvé en 1989 à Seattle, il est racheté par le Musée maritime de La Rochelle[5] en 1990 et restauré.

Le bateau navigue toujours (environ 150 jours par an) lors de petites croisières ou de rassemblements nautiques. Il est armé par les Amis du musée maritime de La Rochelle.

Il est visible en hivernage dans le Bassin des Chalutiers du port de La Rochelle sur l'un des pontons du Musée maritime de La Rochelle. Il est aussi membre de la flotte du Yacht Club Classique[6] de La Rochelle. Son identification de voile est FRA 2C.

En 2017, les organisateurs du Golden Globe Challenge annoncent la création d'une classe Joshua[7]. Cette nouvelle série reprend les caractéristiques du bateau de Bernard Moitessier. Le premier voilier est construit, en Turquie, au chantier Asboat Yacht Builder d'Izmir. 10 unités sont attendues au maximum et seront au départ de l'épreuve 2022[8].

En 2018 ,à l'occasion du 50eme anniversaire du Golden Globe Challenge, Joshua est exposé auprès des compétiteurs dans le port des Sables d'Olonne en Vendée, organisateur d'une compétition à l'identique .

En 2018, en hommage à Bernard Moitessier, La Longue Route 2018 proposera à des marins de partir sur les traces du skipper, en parallèle au Golden Blog Challenge, dans le même esprit que ce dernier, sans dates fixes pour les départs et arrivées[9].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le site web du chantier Meta
  2. Cf photo de sa plaque dans la galerie
  3. Notice no PM17000642, base Palissy, ministère français de la Culture
  4. Bernard Moitessier, Voile mers lointaines iles et lagons, Arthaud, , 223 p. (ISBN 2-7003-1079-9), Notes volet de couverture dos
  5. Musée maritime.
  6. YCC - La Rochelle.
  7. « nouvelle classe Joshua », sur Golden Globe, (consulté le 6 septembre 2017)
  8. « Joshua One Design », sur mersetbateaux, (consulté le 6 septembre 2017)
  9. « La longue route 2018 », sur La Longue Route (consulté le 5 septembre 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]