Joseph Antoine Sosthènes d'Armand de Chateauvieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Panon Desbassayns de Richemont.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chateauvieux.
Joseph Antoine Sosthènes d'Armand de Chateauvieux
Fonctions
Maire
Saint-Leu
Conseiller général (d)
Conseil général de La Réunion (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
La RéunionVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Parentèle
Marie-Thérèse de Chateauvieux (arrière-petite-fille)Voir et modifier les données sur Wikidata
Vue de l'église des Colimaçons, construite par Joseph Antoine Sosthènes d'Armand de Chateauvieux à compter de 1860.

Joseph Antoine Sosthènes d'Armand de Chateauvieux, marquis, est un ingénieur français spécialiste de l'industrie sucrière, né le à Chevannes[1], en Bourgogne, et mort le à La Réunion, où il s'installe au début des années 1830 pour travailler au service de Charles Desbassayns et de sa mère Ombline. Allié à eux par son mariage avec une fille de Villèle, il y développe une fortune personnelle qui lui permet d'acquérir un domaine agricole dans les Hauts de Saint-Leu où il construit ce qui deviendra le conservatoire botanique national de Mascarin. Il est également le bâtisseur de l'église des Colimaçons voisine, également protégée au titre des Monuments historiques, et où il est enterré. Par la suite maire de Saint-Leu, conseiller général de La Réunion et président de la chambre d'agriculture de La Réunion, il est l'auteur d'une histoire de sa commune. Il est en outre l'arrière-grand-père de Marie-Thérèse de Chateauvieux, femme politique, et l'arrière-arrière-grand-père de Jacques de Chateauvieux, homme d'affaires.

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]