Jin Yang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jin Yang
Xiaoyu & Yang.IMG 6015 (cropped) - Jin Yang.JPG
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (25 ans)
HarbinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
金杨Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Taille
1,81 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Discipline sportive
Patinage en couple (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Entraîneur
Partenaires

Jin Yang est un patineur artistique chinois. Avec sa partenaire Peng Cheng, il est médaillé de bronze des Quatre Continents 2019, médaillé d'argent de la finale du Grand Prix 2018-1919 et médaillé d'argent des Jeux Asiatiques d'hiver de 2017. Peng et Jin ont représenté la Chine aux Jeux olympiques d'hiver de 2018. Avec son ancienne partenaire Yu Xiaoyu, il est deux fois champion du monde junior (2014-2015), médaillé d'argent aux Championnats du monde junior 2012, champion des Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver 2012, champion de la finale du JGP 2013-2014 et médaillé de bronze des Quatre Continents en 2016.

Carrière[modifier | modifier le code]

Avec Yu Xiaoyu[modifier | modifier le code]

Jin et Yu sont mis en binôme par leurs entraîneurs en 2009. Ils s'entraînent sur la glace et hors glace de huit heures du matin à cinq heures de l'après-midi, avec une pause au milieu[1].

L'équipe remporte la médaille d'argent aux Championnats de Chine de 2010. Ils font leurs débuts internationaux lors de la saison 2010-11 et remportent la médaille de bronze au Junior Grand Prix en Autriche, puis la médaille d’or à Czech Skate. Lors de la finale du Junior Grand Prix, ils remportent la médaille de bronze.

La paire parvient à faire un quad twist lors d'une compétition nationale en 2011, alors que Yu a 15 ans et Jin 17 ans (ou 13 et 22 ans)[1]. Ils terminent en septième place de Skate Canada 2011 et sixièmes à la Coupe de Chine 2011. Ils remportent ensuite la médaille de bronze à leurs championnats nationaux. La paire participe aux Championnats du monde junior 2012 et remporte la médaille d'argent derrière ses coéquipiers et partenaires d'entraînement, Sui Wenjing et Han Cong .

Au cours de la saison 2012-13, la paire finit quatrième du JGP Autriche et deuxième du JGP Croatie. Ils arrivent cinquième à la finale du JGP. Aux Championnats du monde juniors 2013, ils sont quatrièmes.

Avant la saison 2013-14, ils changent d’entraîneur, passant de Luan Bo aux champions olympiques de patinage en couple Zhao Hongbo, Yao Bin et Han Bing. Ils remportent les épreuves JGP au JGP 2013 et au JGP Estonie 2013, ce qui les qualifie pour leur quatrième finale du JGP à Fukuoka, au Japon, où ils remportent la compétition. Ils gagnent ensuite le Championnat du monde junior 2014 à Sofia, en Bulgarie .

Au cours de la saison 2014-2015, ils font leurs débuts officiels en senior sur le circuit du Grand Prix. Ils remportent une médaille d'argent à la Coupe de Chine 2014 et une médaille de bronze au Trophée NHK 2014, ce qui les qualifie pour leur première finale senior du Grand Prix à Barcelone, en Espagne. Lors de la finale du Grand Prix, ils battent leur record personnel au programme court et au programme libre pour terminer à la cinquième place. Ils ont ensuite remporté leur deuxième titre national.

Avec le retour surprise de Pang et Tong, ils ne peuvent pas participer aux championnats des quatre continents à Séoul ni aux championnats du monde à Shanghai. Au lieu de cela, ils sont envoyés à l'Universiade d'hiver 2015, où ils remportent la médaille d'or. Il a ensuite été annoncé qu'ils participeraient aux Championnats du monde juniors de patinage artistique 2015 à Tallinn, en Estonie. Alors qu'ils se sont entraînés pour des programmes seniors presque toute la saison, ils parviennent à défendre leur titre mondial junior en remportant les deux segments de la compétition.

Pendant la saison 2016/2017, ils tentent leur premier quadruple salchow lancé en compétition à la Coupe de Chine et repartent avec une médaille de bronze. Ils prennent ensuite l'argent au trophée NHK 2015, ce qui leur permet de se qualifier pour la finale du Grand Prix 2015-2016 à Barcelone[2].

Aux Championnats des quatre continents 2016, ils arrivent troisièmes[3].

Avec Peng Cheng[modifier | modifier le code]

Le , le magazine International Figure Skating annonce une nouvelle paire composée de Peng Cheng et Jin Yang : la fédération a échangé les couples Peng / Zhang et Yu / Jin[4],[5].

Peng et Jin débutent sur le Grand Prix avec deux médailles d'argent à la Coupe de Chine 2016 et au Trophée NHK 2016, remportant ainsi une place en finale du Grand Prix où ils terminent sixième. Aux Championnats de Chine 2017, ils gagnent leur premier titre national.

Aux Championnats des quatre continents 2017, leur première compétition ISU, ils se classent cinquième. Aux Jeux asiatiques d’hiver de 2017, ils prennent la médaille d’argent derrière Yu et Zhang.

Ils remportent le trophée CS Finlandia 2017, leur première médaille d'or internationale. Ils finissent cinquièmes aux Skate America 2017 et aux Internationaux de France 2017, loin de leurs attentes. Aux Championnats de Chine 2018, ils arrivent deuxièmes derrière Yu / Zhang et intègrent l'équipe de Chine pour les Jeux olympiques d'hiver 2018 .

Ils participent à l'épreuve de couples aux Jeux olympiques, terminant dix-septièmes du programme court et manquant ainsi le programme libre d'une seule place. Leur saison s'achève aux Championnats du monde 2018 avec une neuvième place.

Seng Wenjing / Han Cong et Yu / Zhang étant écartés par une blessure au début de la saison 2018-2019, Peng / Jin est l'unique couple chinois qui concourt au niveau senior[6]. Ils remportent une médaille d'or au CS Asian Open de 2018.

Au Grand Prix, ils commencent la saison aux Internationaux 2018 de Skate Canada, où ils prennent la médaille d'argent, terminant devant les troisièmes Kirsten Moore-Towers et Michael Marinaro par 0,15 points. Ils ont des difficultés à sauter côte à côte dans le programme libre, où ils ont terminé quatrièmes, un domaine dans lequel Jin a déclaré qu'ils espéraient s'améliorer[7]. Au trophée NHK 2018, ils remportent une deuxième médaille d'argent, avec une marge beaucoup plus décisive, qui les qualifie pour la finale du Grand Prix[6]. Lors de la finale, ils se classent premiers dans le programme court et deuxièmes dans le programme libre, remportant ainsi la médaille d’argent. C'est leur première grande médaille internationale[8].

Aux Championnats de Chine 2019, ils remportent leur deuxième titre national. Aux Championnats Quatre Continents 2019 à Anaheim, ils arrivent troisièmes du programme court derrière Moore-Towers / Marinaro et Sui / Han en raison d'une chute de Peng[9]. Ils arrivent en troisième position dans le programme libre, faisant une erreur lors du triple Salchow côte à côte[10].

Programmes[modifier | modifier le code]

Avec Peng Cheng[modifier | modifier le code]

Saison Programme court Programme libre Exhibition
2018–2019

Ophelia
par The Lumineers
La Vie en rose
interprété par Patricia Kaas
2017–2018

[11]
My Drag
par Jimbo Mathus
choréographie par Lori Nichol


Assassin's Tango
(de Mr. et Mrs. Smit)
par John Powell
Les Amants papillons
2016–2017

[12],[13]
My Drag
par Jimbo Mathus
choréographie par Lori Nichol
Je t'attendrai
des Parapluies de Cherbourg
par Michel Legrand
choréographie par David Wilson
Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire
(bande-son)
par Thomas Newman

Avec Yu Xiaoyu[modifier | modifier le code]

Saison Programme court Programme libre Exhibition
2015–16

[14]
Yulunga (Danse des esprits)
par Dead Can Dance
choréo. David Wilson
Humility and Love
(bande-son de "Création")
par Christopher Young
choréographie par David Wilson
See You Again
de Wiz Khalifa ft. Charlie Puth
interprété par by Jeric T
2014–15

[15]
Yulunga (Danse des esprits)
par Dead Can Dance
choréo. David Wilson
Humility and Love
(bande-son de "Création")
par Christopher Young
choréographie par David Wilson
Everyday I Miss You
(de Nessun Dorma)
par Sun Nan
2013–14

[16]
Méditation
par Jules Massenet
choréographie par Marina Zueva
The Phantom of the Opera
par Andrew Lloyd Webber
choréographie par Marina Zueva
2012–13

[17]
Concerto pour violon numéro 2
par Felix Mendelssohn
choréographie par Marina Zueva
Die Fledermaus
by Johann Strauss II
choréographie par Marina Zueva
2011–12

[18]
Casse-Noisette
par Piotr Tchaïkovski
choréographie par Zhang Wei
Requiem for a Dream
par Clint Mansell
choréographie par Marina Zueva
Tu n'es pas d'ici
par Lara Fabian
choréographie par Zhang Wei
2010–11

[19]
I Allegro
par Samuel Barber
Roméo et Juliette
par Sergueï Prokofiev
2009–10

[20]
The Love of Death
par Park Sei Joon
Nos plus belles années
par Marvin Hamlisch

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Tatjana Flade, « Xiaoyu Yu and Yang Jin on the rise », sur Golden Skate, .
  2. (en) Wei Xiong, « Yu and Jin: 2015-16 a season for improvement », sur Golden Skate, .
  3. (en) Tatjana Flade, « China's Sui and Han take third Four Continents title », sur Golden Skate, .
  4. « International Figure Skating | Facebook », Facebook, International Figure Skating magazine, (consulté le 28 avril 2016)
  5. (it) « Nelle notizie di aprile tiene banco la rivoluzione tra le coppie di artistico cinesi », sur Neveitalia, (consulté le 28 avril 2016)
  6. a et b (en) Scott Mammoser, « Russian pair team Zabiiako and Enbert take gold at NHK Trophy », sur Golden Skate, .
  7. (en) « France's James and Cipres pocket Skate Canada gold », sur Golden Skate, .
  8. (en) Paula Slater, « James and Cipres rebound to capture Grand Prix title in Pairs », sur Golden Skate, .
  9. (en) Paula Slater, « Moore-Towers and Marinaro edge out Chinese to lead Pairs at Four Continents », sur Golden Skate, .
  10. (en) Paula Slater, « Sui and Han rebound for fifth Four Continents title », sur Golden Skate, .
  11. "Cheng PENG / Yang JIN: 2017/2018". International Skating Union. Archivé depuis l'original le 17 octobre 2017.
  12. "Cheng PENG / Yang JIN: 2016/2017". International Skating Union. Archivé depuis l'original le 10 juin 2017.
  13. (en) Tatjana Flade, « Yu and Zhang lead China's pair to one-two in Beijing », sur Golden Skate, .
  14. "Xiaoyu YU / Yang JIN: 2015/2016". International Skating Union. Archivé depuis l'original le 1er juillet 2016.
  15. "Xiaoyu YU / Yang JIN: 2014/2015". International Skating Union. Archivé depuis l'original le 27 juillet 2015.
  16. "Xiaoyu YU / Yang JIN: 2013/2014". International Skating Union. Archivé depuis l'original le 21 juin 2014.
  17. "Xiaoyu YU / Yang JIN: 2012/2013". International Skating Union. Archivé depuis l'original le 20 juillet 2013.
  18. "Xiaoyu YU / Yang JIN: 2011/2012". International Skating Union. Archivé depuis l'original le 19 avril 2012.
  19. "Xiaoyu YU / Yang JIN: 2010/2011". International Skating Union. Archivé depuis l'original le 13 juillet 2011.
  20. "Xiaoyu YU / Yang JIN: 2009/2010". International Skating Union. Archivé depuis l'original le 14 mars 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]