Jimmy Engoulvent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un coureur cycliste français
Cet article est une ébauche concernant un coureur cycliste français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Pour plus d'informations, voyez le projet associé.

Jimmy Engoulvent
Antwerpen - Scheldeprijs, 8 april 2015, vertrek (A47).JPG

Jimmy Engoulvent lors du Grand Prix de l'Escaut 2015 à Anvers.

Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Direct Énergie (directeur sportif)
Spécialité
Rouleur (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Équipes amateurs
1992-1999 UC Sabolienne
2000-2001 Vendée U-Pays de la Loire
Équipes professionnelles
09.2000-12.2000 Bonjour-Toupargel (stagiaire)
2002 Bonjour
2003 Brioches La Boulangère
2004-2005 Cofidis
2006-2008 Crédit agricole
2009 Besson Chaussures-Sojasun
2010-2012 Saur-Sojasun
2013 Sojasun
2014-2015 Europcar
Équipes dirigées
Principales victoires
Jimmy Engoulvent lors des Quatre jours de Dunkerque 2008

Jimmy Engoulvent, né le au Mans, est un coureur cycliste français. Il est actuellement directeur sportif de l'équipe Direct Énergie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Jimmy Engoulvent devient cycliste professionnel en 2002, dans l'équipe Bonjour, qui devient Brioches La Boulangère l'année suivante. Il obtient cette année-là sa première victoire professionnelle, une étape du Tour de la Somme.

En 2004, il est recruté par l'équipe Cofidis, dans laquelle il passe deux saisons. Il rejoint ensuite le Crédit agricole en 2006.

En 2009, il intègre la nouvelle équipe Besson Chaussures-Sojasun, dirigée par Stéphane Heulot. Il remporte huit courses cette année-là.

En 2010, il remporte sa première victoire de la saison lors du prologue du Tour de Luxembourg. Il devance notamment Lance Armstrong, cinquième de ce prologue. C'est la deuxième fois qu'il remporte le prologue de l'épreuve, après une première victoire en 2007[1]. En août, il remporte tout d'abord la troisième étape du Tour du Poitou-Charentes, puis le lendemain il s'adjuge le classement final de l'épreuve, dix centièmes de seconde devant Dominique Rollin[2].

En 2012, Engoulvent termine 153e et lanterne rouge du tour de France gagné par Bradley Wiggins. Il termine le Tour à un peu moins de 4 heures du vainqueur britannique.

Au cours de l'année 2013, il gagne une nouvelle fois le Prologue du Tour de Luxembourg. La disparition de l'équipe continentale professionnelle Sojasun en fin de saison pousse Jimmy Engoulvent à signer un contrat de deux ans avec la formation Europcar dirigée par Jean-René Bernaudeau.

En 2014, il remporte la cinquième étape des Quatre jours de Dunkerque et le prologue des Boucles de la Mayenne au printemps. En fin de saison il participe pour la première fois au Tour d'Espagne et termine l'épreuve en 157e position.

L'année suivante, il obtient quelques places d'honneur comme sur le Tro Bro Leon où il se classe quatrième et le Tour de Luxembourg où il finit dans les sept premiers du prologue et de la quatrième étape. Au second semestre Engoulvent s'offre une nouvelle place de quatrième lors du prologue du Tour de l'Ain il finit également huitième de la première étape de cette course. Quelques semaines plus tard il prend le départ de son second Tour d'Espagne et termine l'épreuve à la 133e place après avoir travaillé pour son leader Romain Sicard et s'être échappé à plusieurs reprises.

Entraîneur et directeur sportif[modifier | modifier le code]

Jimmy Engoulvent quitte le peloton professionnel fin 2015 après quatorze années comme coureur et intègre l'encadrement de la formation Direct Énergie comme entraineur et directeur sportif[3].

Palmarès et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En amateur[modifier | modifier le code]

En professionnel[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

5 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Classement ProTour 196e[4] 135e[5]
UCI World Tour nc[6]
UCI Asia Tour 345e[7]
UCI Europe Tour 67e[8] 57e[9] 241e[10] 32e[11] 362e[12] 401e[13]
Légende : nc = non classé

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Engoulvent s'impose, Armstrong se chauffe », sur eurosport.fr (consulté le 3 juin 2010)
  2. « Engoulvent sous le vent », sur cyclismactu.net (consulté le 28 août 2010)
  3. « Le journal des transferts », sur velo101.com,‎ (consulté le 23 septembre 2015)
  4. « Classement ProTour 2007 », sur uciprotour.com (consulté le 16 juillet 2011)
  5. « Classement ProTour au 20 septembre 2008 », sur http://www.memoire-du-cyclisme.eu/,‎ (consulté le 6 avril 2013)
  6. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 14 octobre 2014)
  7. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2010 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 12 janvier 2015)
  8. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 11 janvier 2015)
  9. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 12 janvier 2015)
  10. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)
  11. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)
  12. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 7 novembre 2014)
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 2 janvier 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :