Jens Debusschere

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Debusschere.
Jens Debusschere
Frasnes-lez-Anvaing - Tour de Wallonie, étape 1, 26 juillet 2014, départ (B100).JPG

Jens Debusschere arborant son maillot de champion de Belgique sur route lors de la 1re étape du Tour de Wallonie 2014.

Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Taille
183 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Poids
78 kgVoir et modifier les données sur Wikidata
Équipes amateurs
2008-2010 PWS Eijssen
Équipes professionnelles
08.2009-12.2009 Topsport Vlaanderen-Mercator (stagiaire)
08.2010-10.2010 Omega Pharma-Lotto (stagiaire)
2011 Omega Pharma-Lotto
2012-2014 Lotto-Belisol
2015- Lotto-Soudal
Principales victoires

Jens Debusschere est un coureur cycliste belge né le à Roulers. Il est membre de l'équipe Lotto-Soudal et a commencé sa carrière professionnelle en 2011. Il est notamment devenu champion de Belgique en 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jens Debusschere posant avec son maillot jaune de leader du classement général peu avant le départ de la 2e étape du Tour de Wallonie 2014.

Jeunesse et carrière amateur[modifier | modifier le code]

Jens Debusschere naît le à Roulers en Belgique[1]. Il est le frère cadet des cyclistes Maxim Debusschere (nl) et Kevin Debusschere (nl)[1].

Durant son enfance, il pratique d'abord le football, au VK Dadizele. Voyant ses frères aînés Kevin et Maxim pratiquer le cyclisme, il ne tarde pas à s'entraîner à vélo avec eux, puis à pratiquer ce sport. Après avoir cumulé football et cyclisme, il finit par opter pour ce dernier[2]. Il s'inscrit au CT Menin et dispute ses premières courses[3]. Il s'illustre en 2005 en catégorie débutant, en remportant notamment le titre de champion de Belgique de cette catégorie[4].

L'année suivante, il passe en catégorie junior et rejoint le Balen BC[4]. En 2007, il est champion de Belgique juniors, remporte le Tour des Flandres juniors, et prend notamment la deuxième place du Pavé de Roubaix. En 2007, il remporte le championnat de Belgique sur route juniors, le Tour des Flandres juniors et se classe deuxième du Pavé de Roubaix.

En 2008, Jens Debusschere intègre la nouvelle équipe PWS Eijssen, créée pour amener les meilleurs jeunes du Balen BC vers le professionnalisme[5],[6]. En mars, il fait ses débuts en équipe de Belgique espoirs lors du Tour des Flandres espoirs[7]. En 2009, il remporte le championnat provincial de Flandre-Occidentale et deux étapes du Tour du Brabant flamand. À partir du 1er août, il est stagiaire au sein de l'équipe Topsport Vlaanderen-Baloise[8]. En 2010, il est vainqueur d'étape au Triptyque Ardennais et au Triptyque des Monts et Châteaux, deuxième de Paris-Roubaix espoirs. En juin, il est engagé par l'équipe Omega Pharma-Lotto afin d'y devenir professionnel en 2011. Il intègre d'abord cette équipe en tant que stagiaire en août 2010[9].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Jens Debusschere devient coureur professionnel au sein de cette de l'équipe Omega Pharma-Lotto en 2011.

En 2013, à 23 ans, il obtient son premier point sur l'UCI World Tour en se hissant à la quatrième place de la première étape de Paris-Nice, étape remportée par Nacer Bouhanni. Trois semaines plus tard, lors de Gand-Wevelgem, il participe à l'échappée qui se dispute la victoire, mais en est écarté par une crevaison[10]. En juin, il se fracture le cubitus en tombant lors du Tour de Suisse[11]. Son contrat est prolongé de deux ans[12]. Il est l'une des révélations de la fin d'année grâce à une série de victoires[13]. Il décroche ainsi sa première victoire professionnelle fin septembre, au Championnat des Flandres, à l'issue d'un sprint[14]. Il s'impose à nouveau lors de la première étape de l'Eurométropole Tour, dont il gagne également le classement général, et lors de sa dernière course de l'année, le Prix national de clôture.

En juin 2014, il remporte le championnat de Belgique sur route en devançant au sprint Roy Jans et Tom Boonen. Lors du Tour de Wallonie, sa première course avec le maillot de champion national, il remporte la première étape, devenant ainsi leader du classement général[15], mais termine 78e au classement général final[16]. À la fin de la saison 2014, le contrat qui le lie à son employeur est prolongé pour l'année suivante[17].

L'arrivée du Championnat des Flandres 2015 et la chute de Dylan Groenewegen qui a coûté la victoire à Jens Debusschere, reclassé 6e.

En 2015, il remporte la deuxième étape[18] de Tirreno-Adriatico, devant le Slovaque Peter Sagan. C'est sa première victoire sur une course du World tour[19]. Durant l'été, il dispute son premier Tour de France, en tant qu'équipier d'André Greipel[20]. Debusschere est remplaçant pour la course en ligne des championnats du monde de Richmond. Les chefs de file belges sont Tom Boonen, Philippe Gilbert et Greg Van Avermaet[21]. En septembre, il s'impose à la citadelle de Namur lors du Grand Prix de Wallonie, en attaquant seul peu avant le dernier kilomètre[22]. Deux jours plus tard, il poursuit sur sa lancée en levant les bras sur le Championnat des Flandres, mais est finalement déclassé pour « sprint irrégulier », la victoire revient à Michał Gołaś[23]. Quelques jours plus tard, il gagne le Circuit du Houtland. En octobre, il est vainqueur d'étape au Tour de l'Eurométropole, et termine sa saison avec une troisième place au Prix national de clôture.

Lauréat en 2016 d'À travers les Flandres le jour suivant les attentats de Bruxelles[24], Debusschere ne termine pas Gand-Wevelgem en raison d'une chute qui lui provoque une commotion cérébrale et une fracture à deux vertèbres[25],[26].

Palmarès et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Palmarès par année[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

2 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
UCI World Tour nc[27] nc[28] 211e[29] 212e[30] 80e[31]
UCI Europe Tour nc[32] 223e[33]
Légende : nc = non classé

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Fiche de Jens Debusschere », sur http://www.siteducyclisme.net/
  2. (nl) « Wie is Jens? », sur jensdebusschere.be (consulté le 23 mars 2016)
  3. (nl) « Jens Debusschere gehuldigd », sur hln.be (consulté le 23 mars 2016)
  4. a et b (nl) « Jaar van de doorbraak voor Jens Debusschere », sur wielerwijzer.be,‎ (consulté le 23 mars 2016)
  5. (nl) « 'De pyramide staat er' », sur nieuwsblad.be,‎ (consulté le 24 mars 2016)
  6. « L'avenir de PWS-Eijssen », sur directvelo.com,‎ (consulté le 24 mars 2016)
  7. (nl) « Jens Debusschere - PWS Eijssen », sur nieuwsblad.be,‎ (consulté le 24 mars 2016)
  8. « J. Debusschere stagiaire chez Topsport », sur directvelo.com,‎ (consulté le 24 mars 2016)
  9. « Debusschere, Robert et Avery stagiaires », sur directvelo.com,‎ (consulté le 24 mars 2016)
  10. « Sagan solos away for crafty Gent-Wevelgem victory », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 24 mars 2016)
  11. « Jens Debusschere se fracture le cubitus », sur rtbf.be,‎ (consulté le 24 mars 2016)
  12. « Lotto Belisol : Roelandts et Debusschere prolongent », sur franceinfo.fr (consulté le 24 mars 2016)
  13. « 2013 - Debusschere : "Surpris par mes performances" », sur cyclismactu.fr,‎ (consulté le 9 août 2014)
  14. « Debusschere wins the Championship of Flanders », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 24 mars 2016)
  15. a et b Renaud Collette, « Tour de Wallonie 2014, étape 1, classements », sur http://www.directvelo.com/,‎
  16. Renaud Collette, « Tour de Wallonie 2014, étape 5, classements », sur http://www.directvelo.com/,‎
  17. « Saison 2015 - La Lotto-Soudal avec 28 coureurs », sur cyclismactu.net,‎ (consulté en 26 octobre 2014)
  18. a et b Initialement prévu sur une plus longue distance, la première étape devient donc un prologue mais est toujours considérée comme une étape en contre-la-montre normal par l'UCI
  19. « Debusschere savours first WorldTour win at Tirreno-Adriatico », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 24 mars 2016)
  20. (nl) « Lotto-Soudal neemt De Gendt, Debusschere en Wellens mee naar Tour », sur sporza.be,‎ (consulté le 24 mars 2016)
  21. Belga, « Bomans dévoile sa sélection pour le Mondial de cyclisme », sur rtbf.be, RTBF,‎
  22. « Debusschere wins GP de Wallonie », sur cyclingnews.com,‎ 16 seprtembre 2015 (consulté le 24 mars 2016)
  23. Belga, « Debusschere déclassé, Golas remporte le Championnat des Flandres », sur rtbf.be, RTBF,‎
  24. Xavier Colombani, « Un vainqueur belge au lendemain des attentats, Coquard 2e à une demi-roue », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎
  25. « Commotion cérébrale pour Jens Debusschere », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎
  26. « Deux vertèbres fracturées pour Jens Debusschere », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎
  27. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2011 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 29 février 2012)
  28. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 14 octobre 2012)
  29. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 1er novembre 2014)
  30. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 14 octobre 2014)
  31. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 5 octobre 2015)
  32. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 11 janvier 2015)
  33. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 12 janvier 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :