Jean de La Fontinelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean de La Fontinelle
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Jean René William Brunet Santerre de La Fontinelle dit Jean de La Fontinelle, né le à Londres et mort le à Paris, est un peintre et illustrateur français.

Peintre paysagiste et animalier, il collabora à de nombreuses publications et journaux pour la jeunesse, notamment avec René Guillot.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Jean de La Fontinelle est le fils du peintre René de La Fontinelle (1853-1908) et de Marguerite Ortmans (1865-1927) fille du peintre François Auguste Ortmans (1826-1884). Son père meurt alors qu'il est encore enfant. Il est alors élevé par sa mère à Neuilly-sur-Seine où la famille s'est installée et où il résidera avec sa famille jusqu'à son décès.

Certaines notes biographiques le confondent avec le céramiste Louis Fontinelle (1927-1964)[1].

Formation et voyages[modifier | modifier le code]

Élève du peintre H. Armand Delille[2], il suit également les cours de l'Académie de la Grande Chaumière à Paris dans l'atelier de Lucien Simon. Peintre animalier, il dessine et peint sur le vif notamment au jardin des plantes de Paris et au zoo d’Édimbourg en Écosse. Il peint également régulièrement les villes et les ports de Bretagne. Il fut également illustrateur animalier de nombreuses publications de 1929 à 1960.

À l'occasion d'un voyage en Nouvelle-Calédonie en 1968-1969, il rapporte des dessins et peintures réalisés lors des ses escales notamment à Ceylan, Singapour et à Tahiti et en Nouvelle-Calédonie.

Expositions[modifier | modifier le code]

De 1925 à 1972 il expose au Salon des artistes français à Paris, de 1962 à 1969 à Édimbourg, Glasgow et North Berwick en Écosse. En 1969, il expose au musée[Lequel ?] de Nouméa (Nouvelle-Calédonie).

Récompenses[2][modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Ouvrages illustrés[modifier | modifier le code]

  • Charles Robert-Dumas, Contes d'or de ma mère-grand, illustrations en noir in-texte et à pleine page, 7 en couleurs contrecollées de M. Berty, J. Duché, Jean de La Fontinelle, Félix Lorioux, d'A. Marty, Paris, Boivin, 1929, In-4, 158 p.
  • Jean de la Fontinelle, Les Vacances de M. et Mme Jars, couverture illustrée, 26,5 cm x 22 cm, Paris, Hachette, sans date [vers 1930], 20 p.
  • M. F. Hellet, La Famille Croque-Lardons, images par Jean de La Fontinelle, Nancy-Paris-Strasbourg, Èditions Berger-Levrault, 1931, 43 p.
  • M. F. Hellet, Toto Croque-Lardons, images par Jean de La Fontinelle, Nancy-Paris-Strasbourg, Éditions Berger-Levrault, 1932, 51 p.
  • Charles Kingsley, Une étrange aventure au fond des mers, adapté de l’anglais par M.L. Ventteclaye, Paris, J. de Gigord éditeur, 1932, 205 p.
  • S. G. Gurney et M. F. Power, Histoires pour les louveteaux, In 8 broché, 1er plat, illustré en couleurs, traduit de l'anglais. Illustrations noir et blanc in et hors de Jean de La Fontinelle, Paris, J. De Gigord éditeur, Collection « Le feu du camp », 1933, 186 p. Romans scouts publiés sous la direction de André Noël et Maurice De Lansaye, Commissaires au quartier général des Scouts de France.
  • Robert L. Busquet, Le Roman de renard, illustrations de Jean de La Fontinelle, illustration de couverture, Fernand Lanore, 1935, 349 p.
  • Jules Michelet, L'oiseau, cartonnage rouge et or, illustrations de Jean de la Fontinelle, Paris, Hachette, 1936. In-4, 106 p.
  • Alexandre Dumas, Les deux frères, illustrations en noir de Jean de La Fontinelle, Paris, Librairie Delagrave, 1938, 64 p.
  • R. Guinot, Oiseaux utiles et nuisibles, couverture ornée, 15 planches en hors texte en couleurs par Jean de la Fontinelle, Paris, Rustica. s.d. (vers 1942), 128 pp. in 12.
  • Colette Vivier, Le Pays du calcul, couverture illustrée couleurs rempliée, images de Jean de la Fontinelle in et hors-texte, Paris, Gallimard, 1947, 60 p. Grand in-8 broché.
  • Jean de La Fontinelle, Alphabet, Paris, Éditions Berger-Levrault, 1949.
  • René Guillot, La Brousse et la bête, légendes à la manière des griots, relié cartonnage toilé vert avec jaquette illustrée en couleurs, Delagrave, 1950, 190 p.
  • René Guillot, Sama, prince des éléphants, illustrations de Jean de La Fontinelle, Paris, Bourrelier, collection « Primevère », 1950. Prix Jeunesse 1950.
  • René Guillot, Sirga la lionne, illustrations de J. de La Fontinelle, Éditions Magnard, 1951, 192 p.
  • René Guillot, Ouoro le chimpanzé, Éditions Magnard, 1951, 192 p.
  • Fanny Chantavoine, Le cirque Antonio, illustrations Jean de La Fontinelle, Paris, Éditions de l’Amitiés, collection « Heures joyeuses », 1951 ou 1950, 199 p.
  • René Guillot, La Brousse et la bête, Savanes et Sortilèges, Librairie Delagrave, Paris, 1953. In/8 broché, couverture illustrée, illustrations de Jean de La Fontinelle in-texte en noir et hors-texte en couleurs, 190 p.
  • René Guillot, Plein Nord, illustrations de Jean de La Fontinelle, Paris, Magnard, 1953, 192 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alban Cerisier et Jacques Desse, De la jeunesse chez Gallimard : 90 ans de livres pour enfants, un catalogue, Paris, Gallimard, , 255 p. (lire en ligne), p.117.
  2. a et b Benezit Emmanuel, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, Paris, Gründ, , 14 vol. p., vol. 8, p.152.

Liens externes[modifier | modifier le code]