Aller au contenu

Charles Kingsley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Charles Kingsley
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 55 ans)
DevonVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Père
Charles Kingsley (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
George Kingsley (en)
Charlotte Chanter (en)
Henry Kingsley (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Frances Kingsley (en) (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Lucas Malet (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Archives conservées par
signature de Charles Kingsley
Signature

Charles Kingsley, né le , à Holne, dans le Devon, et mort le , à Eversley, dans le Hampshire, est un écrivain britannique et un prêtre anglican, associé au West Country.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du révérend Charles Kingsley, il amorce ses études supérieures au King's College de Londres avant de s'inscrire en 1838 au Magdalene College de l'université de Cambridge, où il obtient un baccalauréat en 1842 et une maîtrise en 1860.

Dès 1842, il décide de consacrer sa vie à un ministère au sein de l'église. En 1844, il devient recteur du village de Eversley dans le Hampshire. En 1859, il est nommé chapelain de la reine Victoria et, en 1861, tuteur du futur Édouard VII. Il doit sa notoriété à la publication de sermons, des romans historiques ou industriels et d'ouvrages de littérature d'enfance et de jeunesse, notamment The Water-Babies, A Fairy Tale for a Land Baby (1863), un classique de la littérature britannique[1].

En dépit de sa conception morale religieuse, il fait preuve d'ouverture d'esprit en acceptant la thèse de l'évolution développée par Charles Darwin dans L'Origine des espèces (On the Origin of Species), publié en 1859.

Farouche opposant à l'Église catholique, il fait preuve de racisme dans une lettre envoyée à sa femme depuis l'Irlande, où il compare les catholiques irlandais à des chimpanzés blancs.

Liste des Œuvres[modifier | modifier le code]

Titre Type Périodes
1 Saint's Tragedy théâtre 1848
2 Alton Locke roman industriel 1849
3 Yeast Nouvelle 1849
4 Twenty-five Village Sermons ? 1852
5 Phaeton, or Loose Thoughts for Loose Thinkers ? 1852
6 Sermons on National Subjects ? première série, 1852
7 Hypatia Roman 1853
9 Glaucus, or the Wonders of the Shore ? 1855
10 Sermons on National Subjects ? deuxième série, 1854
11 Alexandria and her Schools 1854
12 Westward Ho! Roman 1855
13 Sermons for the Times ? 1855
14 The Heroes, Greek fairy tales ? 1856
15 Andromeda and other Poems Poème 1858
16 Two Years Ago Roman 1857
17 The Good News of God Sermon 1859
19 Miscellanies ? 1859
20 Limits of Exact Science applied to History ? Inaugural Lectures, 1860
21 Town and Country Sermons ? 1861
22 Sermons on the Pentateuch ? 1863
23 The Water-Babies, A Fairy Tale for a Land Baby ? 1863
24 The Roman and the Teuton ? 1864
25 David and Other Sermons ? 1866
26 Hereward the Wake Roman Lectures at the Royal Institution, 1867
27 C ? 1857
28 Water of Life and other Sermons 1867
29 The Hermits ? 1869
30 Madam How and Lady Why ? 1869
31 At Last: A Christmas in the West Indies ? 1871
32 Town Geology ? 1872
33 Discipline and other Sermons ? 1872
34 Prose Idylls ? 1873
35 Plays and Puritans ? 1873
36 Health and Education ? 1874
37 Westminster Sermons ? 1874
38 Lectures delivered in America ? 1875
  • Alton Locke, roman industriel (1849)
    Publié en français sous le titre Alton Locke, tailleur & poète, Paris, J. Hetżel et A. Lacroix, 1864 (BNF 30681933)
  • Hypatia, roman (1853)
    Publié en français sous le titre Hypathia, ou le Triomphe de la foi, Paris, A. Le Clère, 1857 (BNF 30681939)
  • Westward Ho!, roman (1855)
    Publié en français sous le titre Cap à l'ouest ! Les héros de la mer au temps de l'Invincible Armada, Paris, Casterman, coll. « Le Rameau vert », 1954 (BNF 32308777) ; réédition, Monein, éditions PyréMonde, coll. « Au viu leupard », 2007 (ISBN 978-2-84618-480-9)
  • Two Years Ago, roman (1857)
    Publié en français sous le titre Il y a deux ans, 1854-1856, Paris, Hachette, 1860 (BNF 39321371)
  • The Water-Babies, A Fairy Tale for a Land Baby (1863)
    Publié en français sous le titre Les Bébés d'eau : conte symbolique, Paris, Dorbon aîné, 1914 (BNF 36059949)
    Publié en français sous le titre Tom au Pays des ondines : conte de fées, Paris, Gautier-Languereau, coll. « Bibliothèque de Suzette », 1951 (BNF 32308768)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Charles Kingsley: A Biography », sur victorianweb.org (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :