Jean Maillard (musicologue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Maillard.

Jean Maillard est un médiéviste, musicologue et Professeur de musique françaisené le et mort le [1]. Il a travaillé à l'écriture, l'édition et la traduction de nombreux ouvrages de musicologie et d'histoire de la musique. Un recueil de textes en hommage à son œuvre a été publié par la Société de musicologie du Languedoc en 1987 et préfacé par Jacques Chailley.

Publications notables[modifier | modifier le code]

  • Evolution et esthétique du lai lyrique : des origines à la fin du XIVe siècle, thèse de doctorat, Paris, 1952-1961.
  • Problèmes musicaux et littéraires du Descort, 1957.
  • Problèmes musicaux et littéraires du lai, Bologne, 1958.
  • Le deuil Tristan, un cérémonial funèbre au moyen-âge, Paris, 1962.
  • Roi-trouvère du XIIIe siècle : Charles d'Anjou, 1967.
  • Cours d'histoire de la musique, avec Jacques Chailley, Paris, 1967.
  • Le culte de saint Fiacre et la tradition musicale populaire, Meaux, 1970.
  • Coblas dezacordablas et poésie d'oïl, 1971.
  • Structures mélodiques complexes au Moyen Age, Paris, 1973.
  • Lai, leich, Bern, 1973.
  • Les symphonies d'Arthur Honegger, par Jean Maillard et Jacques Nahoum, Paris, 1974.
  • François Couperin et sa dynastie, Madrid, 1978.
  • A vous Tristan, Liège, 1978.
  • Considérations musicales sur l'apport des trouveurs et jongleurs dans la formation du théâtre moderne, Rome, 1978.
  • Adam de la Halle: perspective musicale, Paris, 1982.
  • Cours d'histoire de la musique, Tome III, XIXe siècle, 1er volume, avec Jacques Chailley, Paris, 1983.
  • Cours d'histoire de la musique Tome III, XIXe siècle, 2e volume, avec Jacques Chailley, Paris, 1987.
  • Cours d'histoire de la musique Tome III, XIXe siècle, 3e volume, avec Jacques Chailley, Paris, 1987.
  • Louise du Néant ou le triomphe de la pauvreté et des humiliations, 1987.
  • Vincent d'Indy: le maître et sa musique, par Jean et Francine Maillard, préface de Jacques Chailley, Paris, 1994.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Jean Maillard, médiéviste, musicologue, professeur: reflets de son oeuvre, préface de Jacques Chailley, 1987.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Évolution et esthétique du lai lyrique des origines à la fin du XIVe siècle, par Jean Maillard, Compte-rendu de Roger Dragonetti, sur le site Persée.

Liens externes[modifier | modifier le code]