Jean Durieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Durieux.
Jean Durieux
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 55 ans)
Nationalité
Lieu de travail
Activité
Autres informations
Partis politiques

Jean Durieux, né le à Laghouat (Algérie) et mort le à Les Rues-des-Vignes (Nord), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est député (giscardien) du Nord de 1968 à 1978, année où il est battu par le communiste Claude Wargnies. Il reste conseiller général jusqu’à sa mort.

Au milieu des années 1980, il quitte l’UDF et adhère au Front national, à l’instar de Bruno Chauvierre, François Bachelot, Michel de Rostolan, Guy Le Jaouen et autres notables. Il est présent sur la liste FN dans le département du Nord lors des élections législatives de mars 1986 mais pas en assez bonne place pour être élu. En revanche, il mène la liste d’extrême droite pour les élections régionales, qui obtient 11,84 % des suffrages exprimés. Jean Durieux devient président du groupe FN au conseil régional de la région Nord-Pas-de-Calais.

Il démissionne du Front national le pour protester contre la « radicalisation » de ce parti (Le Monde, 12 mars 1988), et rejoint sa famille politique d’origine, l'UDF, mais meurt moins d'un an plus tard.

Ouvrage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]