Jean Dols

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Dols
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Jean Dols, né à Liège le et mort à Comblain-au-Pont le [1], est un peintre, graveur et affichiste belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il commença à se former à l'académie des beaux-arts de Liège dans les ateliers de Jean Donnay et d'Auguste Mambour.

Personnalité bien connue de sa ville natale, artiste original et bohème[2], Jean Dols a longtemps eu sa propre galerie à Liège de 1960 à 1967 où il a pu promouvoir une génération de jeunes artistes[3].

Il a produit une œuvre gravée étalée de 1934 à 1950, que l'on a parfois comparée à celle d'Ensor, où la satire sociale et le sarcasme prédominent[4].

Jean Jour lui a consacré un livre biographique.

Expositions[modifier | modifier le code]

Musées[modifier | modifier le code]

La Musée de l'art wallon à Liège conserve plusieurs de ses œuvres.

Plusieurs de ses gravures sont également conservées dans les collections iconographiques de l'Université de Liège[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Parisse, Actuel XX: la peinture à Liège au XXe siècle, 1975, p. 25.
  • Jean Jour, Jean Dols, une biographie, Libro-Sciences, Bruxelles, 1980.
  • Jean Dols - œuvre gravé, œuvre peint, avec illustrations, Liège : Musée de l'Art wallon, 1992.
  • Julie Croonen, Allégories et illustrations littéraires dans l'œuvre de Jean Dols, dans : La chronique de l'Université de Liège, juin 2001.
  • Paul Piron, Dictionnaire des artistes plasticiens de Belgique des XIXe et XXe siècles, 2003, tome I, p. 501.
  • Michel Hubin, Liège reconnaît l'œuvre en noir de Jean Dols, l'halluciné, un homme malgré la foule, dans : Le Soir, samedi 5 décembre 1992, p. 25.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Sa verve de plasticien était exemplaire, très caustique, Jean Dols nous a quittés
  2. Jacques Parisse, Actuel XX: la peinture à Liège au XXe siècle, 1975, p. 25 : "L'étonnante et bohème personnalité de Jean Dols".
  3. Jacques Parisse, Actuel XX: la peinture à Liège au XXe siècle, 1975, p. 25 : "Galerie Jean Dols qui de 1960 à 1967, présenta les premières expositions de bien de nos artistes encore jeunes".
  4. Julie Croonen, "Allégories et illustrations littéraires dans l'œuvre de Jean Dols", dans : La chronique de l'Université de Liège, juin 2001.
  5. Œuvres de Jean Dols, dans les collections iconographiques de l'université de Liège.

Liens externes[modifier | modifier le code]