Jean Chélini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jean Chélini est un médiéviste français né le , spécialiste de l'histoire religieuse et, plus particulièrement, de l'Église médiévale et contemporaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève du lycée Thiers de Marseille[1] et titulaire d'un doctorat d'État en histoire, il a été professeur au Département d'histoire de la Faculté de droit et de science politique de l'université Aix-Marseille III, ainsi qu'à l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence. Fondateur et directeur de l'Institut de droit et d'histoire canoniques d'Aix-en-Provence, il s'est consacré aussi à l'étude de la place des laïcs au sein de l'Église et dans l'économie du Salut, ainsi qu'aux liens entre le Saint-Siège et les grandes questions du XXe siècle.

En 1974, il a été élu membre résident de l'Académie des sciences, lettres et arts de Marseille ; il en est le Secrétaire perpétuel depuis 2005[2]. Par ailleurs, c'est un proche de Jean-Claude Gaudin, le maire de Marseille, dont il a été l'adjoint.

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

  • La ville et l'Église : premier bilan des enquêtes de sociologie religieuse urbaine, collection Rencontres, Paris, Éd. du Cerf, 1958.
  • Histoire religieuse de l'Occident médiéval, collection U, Paris, Colin, 1968, Prix Albéric-Rocheron de l'Académie française en 1969.
  • (avec Henry Branthomme) Les chemins de Dieu : histoire des pèlerinages chrétiens des origines à nos jours, Paris, Hachette, 1982.
  • L'Église sous Pie XII. La tourmente (1939-1945), Paris, Fayard, 1983 [s'inscrit dans le cadre de l'Histoire de l'Église du Christ fondée par Daniel-Rops].
  • La vie quotidienne au Vatican sous Jean-Paul II, collection La vie quotidienne, Paris, Hachette, 1985.
  • Timon-David (1823-1891) : au cœur des jeunes, Paris, Nouvelle Cité, 1988.
  • L'Église sous Pie XII. L'après-guerre (1945-1958), Paris, Fayard, 1989.
  • L'aube du Moyen Âge : naissance de la chrétienté occidentale : la vie religieuse des laïcs dans l'Europe carolingienne (750-900), préface de Pierre Riché, postface de Georges Duby, Paris, Picard, 1991 [version remaniée de la thèse de doctorat soutenue par l'auteur en 1974, à l'université de Paris X].
  • Le calendrier chrétien : notre temps quotidien, collection Signes du temps, Paris, Picard, 1999.
  • Benoît XVI : l’héritier du Concile, Paris, Hachette, 2005.
  • Chroniques romaines : du Concile Vatican II au pape Benoît XVI (1962-2012), collection L'Histoire à vif, Paris, Éd. du Cerf, 2012 [recueil de textes parus dans le quotidien marseillais Le Méridional de 1962 à 2011].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]