Jean-François Gayraud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gayraud.

Jean-François Gayraud est commissaire divisionnaire, ancien élève de l’École nationale supérieure de police (ENSP, Saint-Cyr-au-Mont-d'Or).

Il est docteur en droit, diplômé de l'Institut d'Études Politiques de Paris (IEP, service public), diplômé de l'Institut de criminologie de Paris, et du Centre des Hautes Études sur l'Afrique et l'Asie Modernes (CHEAM). Il est aussi auditeur diplômé de l'INHESJ et du CHEMI.

Il a initié une nouvelle réflexion sur le crime à partir de la géopolitique, afin de donner corps à une « géopolitique et à une géoéconomie du crime ». Ses travaux portent en particulier sur l'articulation entre phénomènes criminels (en cols blancs et autres) et crises financières nées de la dérégulation des marchés.

Il est intervenu devant la commission spéciale du parlement européen sur « la criminalité organisée, la corruption et le blanchiment de capitaux »[1].

Il est lauréat du prix Giovanni Falcone qui lui a été décerné en 2014 par le Conseil de l'Europe et la ville de Strasbourg. Il est fait chevalier dans l’ordre de la Légion d’honneur le et est Titulaire des palmes académiques depuis la même année.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • La dénonciation, PUF, Paris, 1995.
  • Le Vol, avec David Sénat, PUF, Paris, 2001.
  • Le terrorisme, avec David Sénat, PUF, Paris, 2002 et 2006.
  • Le Monde des mafias, Géopolitique du crime organisé, Odile Jacob, Paris, 2005. Réédition en format poche en 2008. Traduit en italien (Divorati dalla mafia, Elliot Edizione, 2010) et en espagnol (El G9 de la mafias en el mundo, Ediciones Urano, 2007).
  • Showbiz, People et Corruption, Odile Jacob, Paris, 2009.
  • La Grande Fraude. Crime, Subprimes et crises financières, Odile Jacob, Paris, 2011[2].
  • Le renseignement criminel, avec François Farcy, CNRS éditions, 2011. Réédition en format poche en 2014.
  • Géostratégie du crime, avec François Thual, Odile Jacob, 2012. Traduit en russe.
  • (it) I Nuovi Orizzonti del Crimine Organizzato, avec Jacques de Saint-Victor, Edizioni di storia e studi sociali, 2013.
  • Le Nouveau Capitalisme criminel, Odile Jacob, 2014, 350 p[3].
  • (it) Colletti Criminali. L'intreccio perverso tra mafie e finanze, Castelvecchi, 2014.
  • L'art de la guerre financière, Odile Jacob, 2016.

Ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

  • Histoires ordinaires de fraudes, Eyrolles, Éditions d'Organisation, 2011.
  • Violence(s) et société aujourd'hui, Sciences humaines éditions, 2011.
  • Dictionnaire de la violence, Presses Universitaires de France, 2011.
  • La finance pousse au crime, Éditions Choiseul, 2011.
  • The MacGraw-Hill Homeland Security Handbook, David Kamien Editor, 2012.
  • Il Caso Guidici. Nicolas Guidici: la misteriosa morte del giornalista che indago sui poteri forti di francia, Alpine Studio, 2012.
  • Crise financière et modèles bancaires, Réseau financement Alternatif, 2012.
  • Dictionnaire historique et juridique de l'Europe, Presses Universitaires de France, 2013.
  • Leopoldo Franchetti, La Sicilia nel 1876. Le condizioni politiche e amministrative, introduzione di Jacques de Saint Victor, postfazione di Jean-françois Gayraud, Edizioni di storia e studi sociali, Palermo, 2013.
  • Technology against Crime, Lyon, juillet 2013.
  • Penser un monde nouveau. 50 entretiens politiques, L'Humanité, 2014.
  • Interdisciplinary Insights on Fraud, Cambridge Scholars Publishing, 2014.

Articles[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur de nombreux articles parus dans les revues : Cités, Revue française de criminologie et de droit pénal, Les Cahiers de la sécurité, Politique américaine, Revue internationale de criminologie et de police technique, Sciences humaines, Sécurité globale,

Historia, Défense nationale, International journal on criminology, Études, Projet, Recherches internationales, Questions internationales, Confluences, Politique internationale, Conflits, etc.

Reportages et documentaires (interviews)[modifier | modifier le code]

  • « Les nouveaux maîtres du monde » de Jean-Luc Léon, Album Productions, 2011 (1re diffusion Canal Plus).
  • « La crise : un crime en col blanc », France 2, février 2012.
  • « Sport, mafia et corruption » de Hervé Martin Delpierre, Arte, mai 2012.
  • « Argent sale, le poison de la finance » de Nicolas Glimois, France 5, septembre 2012.
  • « Noire finance » de Fabrizio Calvi et Jean-Michel Meurice, Arte, octobre 2012.
  • « Le monde d'après » de Jean-Pierre Cottet, France 3, 8 octobre 2012.
  • « Infrarouge : dans le secret du crime financier », France 2, 11 juin 2013.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Intervention de Jean-François Gayraud
  2. Jean-François Gayraud sur TV5 Monde présente son livre : La Grande Fraude. Crime, Subprimes et crises financières.
  3. « Capitalisme mafieux », marianne.net, 1er mars 2014.

Lien externe[modifier | modifier le code]