Jean-Baptiste Hanak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Baptiste Hanak
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Jean-Baptiste Hanak est un musicien, compositeur, artiste plasticien et écrivain français, né en 1977. Il vit à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

La carrière de Jean-Baptiste Hanak débute officiellement en 2000, au travers du duo de musique électronique dDamage, qu’il a mené avec son frère Frédéric Hanak jusqu’à la mort de ce dernier en 2018.

Jean-Baptiste Hanak s’est également illustré par plusieurs travaux, seul ou en groupe. Pour sa carrière musicale solo, il a composé plusieurs bandes originales de cinéma et des albums sous le pseudonyme dDash. Il s’est également illustré en tant que musicien interprète dans le groupe de hard-rock français Cobra, puis a joué sous la direction du compositeur Kasper Toeplitz dans l’ensemble de musique contemporaine Sleaze Art[1]. Jean-Baptiste Hanak est également compositeur pour le projet « Nuit à Jou[2]r » interprété par le comédien français Pierre Richard, dont les textes sont écrits par l’écrivaine Ingrid Astier.

En parallèle à sa carrière de musicien, Jean-Baptiste Hanak mène également une carrière d’artiste peintre, depuis 2015, il est représenté par la galeriste française Anne de Villepoix[3].

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

dDamage[modifier | modifier le code]

Duo créé avec son frère Frédéric Hanak, dDamage est un groupe de musique électronique dont le style a évolué au fil des années, dont les influences oscillent entre techno, hip-hop, punk rock, ambient et musique noise. Sur 20 années de carrière, ils ont donné des concerts en France, Europe, Etats-Unis et Japon. Leur discographie [4]comporte huit albums, ainsi que plusieurs EP, compilations et bandes originales de films. Au fil des années, ils se sont démarqués de la scène française en collaborant avec des artistes de tous pays et tous horizons musicaux. On compte dans leur discographie des collaborations avec des artistes de la scène Hip-Hop (MF Doom, Young Jeezy, Agallah, Dose One, Mike Ladd…), des musiciens rock (Jon Spencer, The Horrors, Meat Beat Manifesto), ou plusieurs groupes électro (Otto von Schirach, Boards of  Canada, Bomb The Bass…). Le duo stoppe brutalement sa carrière en 2018, à la suite de la mort prématurée de Frédéric Hanak[5].

dDash[modifier | modifier le code]

Le premier album solo de Jean-Baptiste Hanak sort en 2003 sur le label autrichien Angelika Koehlermann[6], subdivison pop de la maison de disques Mego, dirigée par le musicien Gerhard Potuznik. « Alien Folk Trash[7] » est un disque décrit comme du « bedroom indie rock » qui fut comparé à sa sortie aux travaux du musicien américain Jad Fair[8]. Pleinement investi durant de nombreuses années dans son groupe dDamage, Jean-Baptiste Hanak sortira son second album solo 11 années plus tard. L’album « Hyperactive Jerk » est publié en 2014 sur le label français Tsunami-Addiction et Jean-Baptiste Hanak le présente comme un projet transdisciplinaire[9]. En effet, en plus de la composition, il assure sur ce disque : chant, guitare, basse, claviers, batterie et signe l’artwork de ses propres illustrations. Ce disque sera l’élément déclencheur pour une collaboration artistique avec Agnès B qui – outre un partenariat pour appuyer la promotion de l’album – signera des vêtements créés à partir des illustrations de la pochette du disque[10].

Cobra[modifier | modifier le code]

En 2012, Jean-Baptiste Hanak assure plusieurs concerts solos pour partager une tournée française avec le groupe de hard-rock français Cobra. C’est en 2013, à la suite du départ d’un des membres du groupe, que Jean-Baptiste Hanak intègre la formation pour en faire partie jusqu’à sa dissolution en 2017. Il y assure successivement clavier, backing-vocals, samples et programmation rythmique. Le groupe s’est illustré à cette période avec un 45 tours sur le label français Born Bad Records : « Des lieux associatifs pour les jeunes » ainsi qu’un album « Les Clés de l’inquiétude » sur le label français Satanic Royalties. Durant cette période, le groupe s’est illustré sur plusieurs scènes francophones, ainsi que dans des festivals comme : Hellfest, Motocultor, ExtremFest…

Sleaze Art[modifier | modifier le code]

En 2014, Jean-Baptiste Hanak intègre en tant qu’interprète l’ensemble de musique contemporaine Sleaze Art. Le groupe est un ensemble modulable de bassistes et guitaristes créé en 1995 par Kasper Toeplitz – compositeur français issu d’institutions comme le GRM, l’IRCAM ou Radio France. Durant cette période, le groupe prend la forme d'un quartet de basses électriques constitué de Eryck Abecassis, Frederick Galiay, Kasper Toeplitz et Jean-Baptiste Hanak. Ils enregistrent deux formats longs : « Infra » (Bocian Records, 2015) et « Infra-Blast » (In Paradisum, 2015). Le groupe s’illustre en premier lieu pour des concerts illustrant les pièces de danse contemporaine de la chorégraphe française Myriam Gourfink : « Infra Souterrain » en 2014 au Théâtre des Arts de Cergy et par la suite au Théâtre du Blanc-Mesnil. En 2015, ils interprètent la pièce « Infra_Purr[11] » à deux reprises au Centre Georges Pompidou Metz.

Musique de cinéma[modifier | modifier le code]

Après une première bande originale de long métrage en 2013, co-signée avec son frère Frédéric Hanak (film franco-japonais « Tu Seras Sumo », de Jill Coulon), Jean-Baptiste Hanak est approché par l’éditeur français Schubert Publishing. C’est ainsi qu’il compose et interprète la bande originale du film français « The Open » du cinéaste Marc Lahore en 2016 – avec l’acteur anglais James Northcote. Sélectionné dans 57 festivals à l’international et primé 25 fois[12], le film ne sortira pas en salle et sera exclusivement exploité pour le marché V.O.D. En 2016, Jean-Baptiste Hanak signe un contrat d’édition musicale avec le label français Tele-Music, sous la licence de BMG Music France, pour un disque de librairie musicale en duo avec le musicien 2080. En 2017, Jean-Baptiste Hanak entame une collaboration artistique avec la cinéaste féministe Olympe de G, pour de l’illustration musicale de film érotique. Il composera en premier lieu pour le court métrage « Don’t Call Me a Dick[13] » produit par Erika Lust – sorti en 2017. À la suite de cette collaboration la réalisatrice fera de nouveau appel à ses services en 2020 pour composer la bande originale de son premier long métrage Une dernière fois, film coproduit par Kidam et Canal+, qui signe le retour au genre de l’actrice française Brigitte Lahaie.

Travail aux côtés de Ingrid Astier et Pierre Richard[modifier | modifier le code]

En 2011, l’autrice française Ingrid Astier (Gallimard) entre en contact avec Frédéric Hanak et Jean-Baptiste Hanak, afin de leur témoigner une envie de travail commun. C’est en 2014 qu’elle leur laisse écrire deux pages de son nouveau livre « Petit Eloge de la Nuit[14] ». Très vite, une envie commune de mettre ce livre en musique se manifeste. Proche du comédien français Pierre Richard, Ingrid Astier assure alors la rencontre avec Jean-Baptiste Hanak afin qu’ils produisent une série de concert en duo guitare/voix. Après plusieurs représentations, l'idée de créer un album autour de ce projet se manifeste. Ingrid Astier, Pierre Richard et Jean-Baptiste Hanak entreront en studio en décembre 2018. Après plus d’une année de travail, l’album « Nuit à Jour[15] » est entièrement enregistré et le trio signe un contrat avec le label français Modulor. Jean-Baptiste Hanak retournera par la suite en studio pour mixer l’album avec le musicien français Olivier Dax (Dax Riders). L’album « Nuit à Jour » sort en décembre 2020.

Musique de Jeux-Vidéo[modifier | modifier le code]

En 2021 la société française de jeu vidéo Dotemu annonce la sortie multi-plateformes du jeu vidéo Tortues Ninja : Shredder's Revenge[16]. La vidéo de bande annonce[17] mise en ligne sur internet révèle une musique réalisée par Jb Hanak et chantée par Mike Patton, leader du groupe américain Faith No More. Les crédits du morceau indiquent également la participation de son frère Cédric Hanak à la guitare solo et Olivier Dax (du groupe Dax Riders) aux claviers.

Carrière d’artiste-peintre[modifier | modifier le code]

À la suite de la sortie de son album « Hyperactive Jerk » en 2014, pour lequel il réalise la musique, mais également tout le travail d’illustration, Jean-Baptiste Hanak est contacté par Agnes B pour une collaboration artistique. Ils réaliseront ensemble deux vêtements. Durant cette même période, son travail est également repéré par le pôle artistique de Mitsubishi Pencil et Jean-Baptiste Hanak bénéficie d’un sponsoring par la marque Posca. S’en suivront plusieurs expositions de ses travaux plastiques, qui lui permettront d’être repéré dans le monde de l’Art Contemporain par des institutions comme : L’Institut Français du Japon, le Musée du Papier d’Angoulême, ou encore Le Silencio, lieu parisien dont la direction artistique est assurée par le cinéaste américain David Lynch. Après quelques expositions dans plusieurs pays (France, Allemagne, Japon…) son travail est repéré par la galeriste française Anne de Villepoix, qui le représente depuis 2015.

Carrière d'écrivain[modifier | modifier le code]

En 2022, le premier roman de Jb Hanak est publié aux Editions Léo Scheer (distribution Flammarion). "Sales Chiens" met en scène une tournée des frères Hanak et de leur groupe de musique dDamage.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « SleazeART », sur www.sleazeart.com (consulté le )
  2. « Nuit à Jour – Modulor Records » (consulté le )
  3. « JB Hanak », sur www.annedevillepoix.com (consulté le )
  4. « dDamage », sur Discogs (consulté le )
  5. « Le journaliste et musicien Fred Hanak est décédé », sur www.vice.com (consulté le )
  6. « angelika koehlermann », sur angelika.koehlermann.at (consulté le )
  7. « releases », sur angelika.koehlermann.at (consulté le )
  8. (en-US) Alien Folk Trash - Boulderdash | Songs, Reviews, Credits | AllMusic (lire en ligne)
  9. « À propos – JB Hanak » (consulté le )
  10. « sweat dDash Homme », sur www.agnesb.us (consulté le )
  11. « PURR (infra) | Centre Pompidou Metz », sur www.centrepompidou-metz.fr (consulté le )
  12. « THE OPEN », sur MARC LAHORE (consulté le )
  13. « Don’t Call Me a Dick » (consulté le )
  14. « Petit éloge de la nuit - Folio 2 € - Folio - GALLIMARD - Site Gallimard », sur www.gallimard.fr (consulté le )
  15. « PIERRE RICHARD – NUIT À JOUR | MODULOR MUSIC » (consulté le )
  16. « Teenage Mutant Ninja Turtles: Shredder’s Revenge », sur Dotemu (consulté le )
  17. « Teenage Mutant Ninja Turtles: Shredder’s Revenge - Reveal trailer » (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]