dDamage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

dDamage est un groupe de musique français, composé des frères Jean-Baptiste et Frédéric Hanak. Ils produisent une musique plutôt expérimentale, qui a évolué depuis leurs débuts, mélangeant aujourd'hui plusieurs genres comme le Hip Hop, l'électro, le Breakcore, le punk, le rock ou la techno ou encore le chiptune. Ils collaborent avec des rappeurs français (La Caution, James Delleck, TTC) ou américains comme (Existereo, Crunc Tesla, Bigg jus de Company Flow, MF DOOM, Mike Ladd, Dose One, mais aussi les stars Young Jeezy ou Agallah, ainsi que des artistes techno comme Krazy Baldhead, Bomb The Bass ou encore Mondkopf. dDamage produit et collabore dans le même temps avec des artistes de la scène rock underground comme John Spencer Blues Explosion ou Jack Dangers de Meat Beat Manifesto... Très connus au Japon, les deux frères exportent leur musique aux quatre coins du monde.[réf. nécessaire] Le duo cesse son activité brutalement en septembre 2018, suite à la mort prématurée de Frédéric Hanak à l'âge de 46 ans. La sortie du dernier album, "Brother VS Brother", achevé par les deux frères quelques mois plus tôt, est annoncée pour une sortie en 2019 sur le label français Bruit Blanc / Schubert Publishing.

Biographie[modifier | modifier le code]

Signés sur les labels Planet Mu, Tigerbeat6, Tsunami Addiction ou encore Ascetic Music, le groupe a sorti un nouvel album début 2010, avec des invités comme Jon Spencer (Blues Explosion), Agallah, Tes, Young Jeezy, Bomb The Bass, Krazy Baldhead (Ed Banger). Très varié[réf. nécessaire], ce nouvel opus bigarré s'intitule "Aeroplanes". En 2010, dDamage a également été repéré pour avoir été choisi pour la campagne de pub Mac Donald's[réf. nécessaire], qui leur a emprunté le titre "Aeroplanes", édité en 2004 sur le label Planet Mu.

La tournée asiatique dDamage démarre en octobre 2011 en Chine et finit au Japon, pays dans lequel les deux frères ont acquis une renommée impressionnante, à l'instar de Phoenix ou Air.[réf. nécessaire]

Sorti fin 2011, l'album "Brother in Death" confirme l'importance du duo parisien avec les participations du vétéran techno Black Devil Disco Club, la star pop palestinienne Faris Badwan du groupe anglais The Horrors ou encore le rappeur Maxx du combo hiphop culte The Goats, sans oublier les invités japonais prestigieux : Shex ou Miss Hawaï, deux artistes signés récemment sur le label Rephlex d'Aphex Twin. En 2012, une intervention live sur le site Canal Street a surpris et marqué les esprits, notamment pour sa richesse techno-pop violente. Le mélange techno-punk du groupe flirte avec des influences électroniques tendant vers les rythmiques rap et des mélodies 8-bit, mais aussi un univers inimitable qui continue sa route en live.

En 2013, ils signent la bande originale du documentaire franco-japonais Tu seras sumo[1], de la réalisatrice Jill Coulon, produit par la NHK au Japon. En 2016, ils signent la bande originale du long métrage "The Open", une production franco-belge réalisée par Marc Lahore.

Leur dernier disque publié du vivant du groupe sort en 2016 : "Made in England" est un EP 4 titres rendant hommage aux grandes heures du heavy-metal Anglais. Ce disque est composé de 4 reprises (Motörhead, Judas Priest, Iron Maiden, Black Sabbath), réinterprétés au travers de la musique électronique industrielle.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums et EP[modifier | modifier le code]

2016 : Made in England (Darling Dada)

  1. Ace of Spades
  2. Breaking the Law
  3. Be Quick or be Dead
  4. Paranoïd

Remixes[modifier | modifier le code]

  • TTC - Pas d'armure feat. Hi-Tekk "Le receleur" & Dose One
  • James Delleck & Le Jouage - Trou noir feat. Hi-Tekk & Buck 65
  • La Caution - Je te hais (Renommé dDamage te hait à l'occasion)
  • Les Gourmets - Soyons Sales feat. Bigg Jus, Existereo, Radioinactive, Subtitle & Tes (Renommé Stay Dirty Now! et en invité The Real Fake Mc à l'occasion)
  • Bomb The Bass featuring Jon Spencer - "Fuzzbox"
  • Confetti's - Sound of C
  • Radioinactive - Tarantulas
  • Kid 606 - "Baltimorrow's Party"
  • Electronicat - "Cat Alley"
  • Hypo - "Goloom"
  • Hypo - "Kotva"
  • Mochipet - "Justin Timberlake in Paris Core"
  • The Beastie Boys - "Lookin' down a barrel of a gun"
  • Sin - "SIN"
  • Agallah & Young Jeezy - "The Truth"

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La bande originale du film, site officiel, consulté le 12 mars 2013


Liens externes[modifier | modifier le code]