Tele Music

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tele Music est une enseigne des Editions Musicales Sforzando. Entièrement dévolue à la librairie musicale, elle représente les catalogues Tele Music, JW Media, The Lost Tapes, Addikt Music et Dynamique & Gaie.[1]

Le catalogue Tele Music est l'un des principaux exemples français de librairie musicale, anglicisme dérivé de Library music. Ces termes désignent communément les musiques de stock ou d'illustration sonore utilisées par les productions audiovisuelles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Créées en 1966 par Roger Tokarz[2], juste avant l'autorisation de la publicité à la télévision française, les éditions musicales Sforzando se spécialisent dès leur début dans l'illustration sonore pour la radio et la télévision[3].

Le premier enregistrement du catalogue Tele Music est publié en 1968 : il s'agit de Scarlatti Sounds, écrit par Luiz Peña (pseudonyme de Luis Conti), et dirigé par Raymond Guiot, compositeur et virtuose de la flûte traversière.

Ce catalogue, commercialisé sous la marque Tele Music, va s'enrichir grâce aux productions d'artistes pour la plupart très peu connus du grand public à l'époque[4], parmi lesquels[5] :

Voyage (groupe)[modifier | modifier le code]

Le compositeur Pierre-Alain Dahan, en compagnie des musiciens Slim Pezin, Marc Chantereau et Sauveur Malia, forme en 1977 le groupe Voyage, produit par le label Sirocco, une filiale de Tele Music. Leurs titres Fly Away et From East To West furent des hits disco, vendus à cinq millions d'exemplaires[6].

Redécouverte du catalogue[modifier | modifier le code]

Le catalogue Tele Music, qui connait son heure de gloire dans les années 1970, est redécouvert à partir des années 1990 par des musiciens de la scène hip-hop et techno. En effet, bien que les titres de Tele Music aient été avant tout produits pour les besoins des professionnels de l'audiovisuel, l'apparition des samplers permet à des producteurs d'utiliser des boucles extraites du catalogue pour créer d'autres morceaux[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'officiel de la musique 2018 : guide annuaire des musiques actuelles : 25.000 contacts . (ISBN 9782367480374, OCLC 994454101, lire en ligne)
  2. Bester, « Tele Music : 50 ans de Library Music en France », Gonzaï,‎ (lire en ligne, consulté le 20 octobre 2016)
  3. Julien Gaisne, Tele Music - Une anthologie, Sforzando, (ISBN 2746688654), p. 10
  4. « Tele Music - Une anthologie », sur Benzine,
  5. (en) Jonny Trunk, The Music Library, Fuel Publishing, (ISBN 0-9550061-1-2), p. 192
  6. Julien Gaisne, Tele Music : Une anthologie, Sforzando, (ISBN 2746688654), p. 152
  7. Julien Gaisne, Tele Music : Une anthologie, Sforzando, (ISBN 2746688654), p. 385

Liens externes[modifier | modifier le code]