Jean-Baptiste Favory

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Baptiste Favory
JBF.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Jean-Baptiste Favory (Paris, 1967) est un compositeur français de musique concrète, électronique et instrumentale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Baptiste Favory compose depuis 1989. Ses premières pièces de musique concrète sont diffusées sur France-Culture en 1994 dans le cadre des Ateliers de Création Radiophoniques alors dirigés par René Farabet. En 1995, il reçoit commande de la société Infogrames pour la composition de l'habillage sonore d'Infonie, l'un des premiers fournisseurs de l'internet en France. La même année, il obtient son diplôme de conservatoire au CNR de Boulogne-Billancourt en électroacoustique.

En 1996, il travaille dans les studios de La muse en circuit où il sera l'ingénieur du son de Luc Ferrari, Brunehild Ferrari et du compositeur Britannique Gavin Bryars.

En 1997, une résidence l'amène au Mexique, à Monterrey où il composera Leyendas Urbanas, conjointement avec les images du vidéaste Pierre Jacob. La pièce sera diffusée en triple vidéo projection dans le planétarium de la ville. C'est aussi à Monterrey qu'il rencontre Los Lichis[1], un collectif de plasticiens et musiciens avec lesquels il enregistre plusieurs disques de Free-rock en cd, vinyle et cassette.

De 1998 à 1999, il suit le cursus de composition des Ateliers UPIC de Iannis Xenakis, avec les masterclass de Jean-Claude Risset, Julio Estrada, Gérard Pape, Trevor Wishart, Harry Halbreicht, et Curtis Roads. Jusqu'à sa fermeture en 2007, il travaillera dans les studios du CCMIX (Anciennement Ateliers UPIC) comme réalisateur en informatique musicale avec Gérard Pape, Paul Méfano et Éliane Radigue.

De 2000 à aujourd’hui, il est animateur sur Radio Libertaire de l'émission Epsilonia[2] avec David Buxton : 2 heures mensuelles consacrées aux musiques contemporaines. De nombreux invités tels que : Eliane Radigue, Julio Estrada, Jean-Claude Risset, Gérard Pape, Denis Dufour, Jean-Claude Eloy, Michel Chion, Paul Méfano, Keiji haino, Allain Gaussin, Bérangère Maximin, Frédéric Acquaviva, Kasper Töeplitz, Yochk'o Seffer.

À partir de 2000, il travaille avec le metteur en scène Marcel Bluwal sur ses bandes son de théâtre: "Le grand retour de Boris S", "Conversation avec mon père", "David & Edward" et "A la porte" en 2007. La même année, il compose pour Jean Gillibert : "La passion d'Alexis" et Gérard Maro "Voltaires folies" au théâtre de l'œuvre..

En 2008, il participe avec Gérard Pape, à la fondation de l'ensemble CLSI[3] (Cercle pour la Libération du Son et de l'Image); un collectif de compositeurs interprètes, sous la direction Musicale de Paul Méfano. C'est d'ailleurs ce dernier qui dirigera la pièce de Jean-Baptiste Favory : UNISONO I. En 2009, il joue Prozession, de Karlheinz Stockhausen avec le CLSI, au festival d'été de Kürten.

En 2012, il compose pour une mise en scène de Louis Arène à la comédie Française : La fleur à la bouche[4] de Luigi Pirandello, avec Michel Favory. En 2015, il compose plusieurs musiques de documentaire pour la chaine ARTE.

Les œuvres de Jean-Baptiste Favory sont jouées à l'international et la plupart de ses œuvres ont fait l'objet d'une édition discographique en France, États-Unis, Pologne, Mexique, Russie et Angleterre.

"L’imagination est portée à son paroxysme sans efforts, et c’est la qualité essentielle de Jean-Baptiste Favory de donner l’évidence sans avoir besoin de prouver." Paul Méfano 2019.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Crash test (1990)
  • La partie pour le tout (1992)
  • L’Eve future (1994)
  • Hadaly habal (1994)
  • Le grand conseil de Sirius a rendu son verdict (1995)
  • Parasites! (1996)
  • Leyendas urbanas (1997)
  • Bruit mauve (1998)
  • La catastrophe d'assèchement (1999)
  • Zona del silencio (2000)
  • La bande à desseins (2001)
  • Chicharra (2003)
  • Pour les voyageurs (2005)
  • Cosmos privé (2005)
  • Big ending (2007)
  • UNISONO I (2008)
  • Le voyage immobile (2009)
  • UNISONO II (2010)
  • Bad tape nostalgia (2011)
  • UNISONO III (2011)
  • UNISONO IV (2011)
  • Fading spaces (2013)
  • Microsphères (2014)
  • El ojo doble (2015)
  • Things under -Compositions organiques pour guitares et électronique- (2016)
  • Le passager (2017)
  • UNISONO V (2018)
  • db - Les 7 vies de David Bowie- (2018)
  • Parades (2019)
  • Postlude (2020)
  • Ciels (2021)
  • Voladores (2022)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Ciels (CD Feeding tube records 2022)[5]
  • Le passager (CD ACEL 2019)[6]
  • Cosmos privé (CD ACEL 2017)[6]
  • Things under (LP Feeding tube records 2017)[5]
  • Voyage immobile (CD obs records 2015)[7]
  • UNISONO (CD entr'acte 2012)[8]
  • Big endings (CD entr'acte 2010)[8]

Groupes :

  • Los Lichis : Small Mole & The Flavor Jewel Trio (EP Ever/Never records 2022)
  • Los Lichis : Dog re-edition' ( LP Feeding tube records 2016)
  • Los Lichis : Cheap funeral music (Cassette Loki records 2016)
  • CLSI / Yochk'o Seffer / Thollem McDonas : Rencontres électriques (CD ACEL 2016)[6]
  • Jiyo et Yebi : Impro sessions 2013/2014 (CD Leo Torres 2015)
  • Los Lichis : Dog (double LP 2012)[9]
  • Bad tape nostalgia et Motor revers (Cassette Banned productions 2011)[10]
  • Spirit of the matter : Zuble land (CD, Musea 2009)[11]
  • 100 000 Années, (Split CD avec Lionel Marchetti), Pièce : Des sphères (CD Monotype records 2006)[12]
  • Documents : D10a, (LP Textile records 2002)

Compilations :

  • CRU3 : Le passager (Éditions Frédéric Acquaviva 2017).
  • Le train fantôme : Bruit mauve -extrait- (Studio forum 1999)[13]
  • Zone de rêves : Eve (Studio forum 2002)[13]
  • Détonnants Voyages : Leyendas Urbanas - extrait- (Studio forum 2003)[13]
  • Lieu-non lieu, hörspiel IV : Zona del silencio (La muse en circuit 2000)[14]

Essais[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) [[Byron Coley (en)|Byron Coley]], « Los Lichis / Dog », The Wire (magazine), no 378,‎ , p. 57
  2. « EPSILONIA », sur epsilonia-radio.blogspot.fr (consulté le )
  3. « Jean-Baptiste Favory | Cercle pour la Libération du Son et de l'Image », sur clsi.krash.net (consulté le )
  4. « La Fleur à la bouche », sur www.comedie-francaise.fr (consulté le )
  5. a et b (en-US) « Things Under: Organic Compositions for Guitars and Electronics », sur feedingtuberecords.com (consulté le )
  6. a b et c « ACEL EN LIGNE », sur www.acel-enligne.fr (consulté le )
  7. « Персональный сайт - obs 055 », sur abser1.narod.ru (consulté le )
  8. a et b « Jean-Baptiste Favory (E89) : Entr’acte », sur entracte.co.uk (consulté le )
  9. « Los Lichis /The Wire - Jean-Baptiste Favory », sur eljibi.free.fr (consulté le )
  10. « banned production », sur bannedproduction.blogspot.fr (consulté le )
  11. « SPIRIT OF THE MATTER : Zuble Land », sur www.musearecords.com (consulté le )
  12. « MONO020 :: LIONEL MARCHETTI / JEAN-BAPTISTE FAVORY: 100 000 ANNÉES | MonotypeRec. », sur monotyperecords.com (consulté le )
  13. a b et c « EDITIONS », sur www.studioforum.net (consulté le )
  14. « Various - Lieu - Non Lieu », sur Discogs (consulté le )
  15. « La musique informatique – Jean-Baptiste FAVORY | Web-revue des industries culturelles et numériques », sur industrie-culturelle.fr, (consulté le )
  16. « Un Art musical libre - La Revue des Ressources », sur www.larevuedesressources.org (consulté le )
  17. Philippe Robert, Agitation Friiite : témoignages et chroniques de l'underground français, Nantes, Lenka lente, , 410 p. (ISBN 979-10-94601-24-2)
  18. Yohann Sarrat, Freeing (our bodies) #2 : La musique de Frédéric Acquaviva, Les presses du réel, , 152 p. (ISBN 978-2-9566171-0-5)
  19. « L’orchestre virtuel et la musique de film. Entretien avec le compositeur Jean-Claude Eloy par Jean-Baptiste Favory | Web-revue des industries culturelles et numériques », sur industrie-culturelle.fr, (consulté le )
  20. « Le design sonore – Jean-Baptiste FAVORY | Web-revue des industries culturelles et numériques », sur industrie-culturelle.fr, (consulté le )
  21. « L’orchestre virtuel dans « Gravity » – Jean-Baptiste FAVORY | Web-revue des industries culturelles et numériques », sur industrie-culturelle.fr, (consulté le )
  22. « Composer avec les stations audionumériques (DAW) – Jean-Baptiste FAVORY | Web-revue des industries culturelles et numériques », sur industrie-culturelle.fr, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • « Jean-Baptiste FAVORY » (biographie), sur le site de l'UCMF (Union des Compositeurs de Musiques de Films) (consulté le )