Lionel Marchetti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lionel Marchetti
Description de cette image, également commentée ci-après
Lionel Marchetti en 2010
Informations générales
Naissance (53 ans)
Marseille, Drapeau de la France France[réf. nécessaire]
Activité principale compositeur, musicien, écrivain
Genre musical Musique concrète, Musique improvisée, Musique Électroacoustique, Acousmatique
Instruments haut-parleurs, électroniques diverses, synthétiseurs, Acousmonium
Site officiel lionelmarchetti.bandcamp.com

Lionel Marchetti, né en 1967 à Marseille, est un compositeur de musique concrète et musicien improvisateur (instruments électroniques analogiques et numériques divers, haut-parleurs modifiés). Il écrit également de la poésie et des essais sur l’art de la musique concrète, en tant qu'artiste praticien du genre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lionel Marchetti est compositeur de musique concrète. Tout d’abord autodidacte, il explore ensuite le répertoire de la musique concrète, en tant qu’art acousmatique, avec le compositeur Xavier Garcia à partir de 1989 au COREAM (Collectif Recherche Électroacoustique Et Action Musicale) à Fontaine. Il compose ensuite dans les studios de l'INA-GRM à Paris (Groupe de Recherches Musicales), du GMVL (Groupe Musiques Vivantes de Lyon), de la Muse en Circuit à Alfortville, de Césaré à Reims, du GMEM à Marseille, au CFMI de Lyon et ainsi que dans son studio personnel.

Lionel Marchetti travaille en studio à une poétique musicale permise par l'utilisation des technologies du son — de l'analogique au numérique — à savoir l'utilisation du haut-parleur à l'enregistrement associé, jusqu'à l'interprétation acousmatique, et ce, dans la lignée de cet art spécifique.

Les compositions concrètes de Lionel Marchetti sont des cinémas pour l’oreille, explorant l’idée de musique-promenade, une dérive dans un paysage au travers d’impressions mentales.[1] Dans nombre de ses compositions, écrit Denis Boyer, « le relief est une donnée importante, relayée lors de la représentation publique par le système de diffusion du son. Ainsi que beaucoup de ses autres pièces, celles consacrées à la montagne montrent une construction en plans, comme dans un tableau, reconstituant, là où le peintre joue de la perspective pour atteindre l’effet trompe-l’œil, un travail de mixage et de spatialisation en ‘’trompe-l’oreille’’. La profondeur est une dimension dans laquelle cette véritable musique d’événements a pris l’habitude de s’établir, certains sons traversent le panorama sonore, ceux-ci en surgissent, ceux-là le cinglent. La hauteur qu’il aurait pu simuler par effet de chute prend ici l’allure d’exploit, de conquête, de réalisation plénière. Musique et idée, construction et sensation s’articulent en direction d’une poétique musicale de la montagne (elle-même à inclure dans une poétique de la nature plus vaste, une géopoétique. »[2]

Pour définir d’un trait son travail, il cite régulièrement cette formule de Kenneth White : « Concret ou abstrait ? J’aime l’abstrait où subsiste un souvenir de substance, le concret qui s’affine aux frontières du vide. » [3]

En concert acousmatique, Lionel Marchetti interprète ses compositions concrètes sur acousmonium de 4, 8, 12 haut-parleurs ou plus.


Lionel Marchetti se consacre également, sur scène, en solo, à l’improvisation (dispositif analogique expérimental avec microphones divers, feed-back, ondes radiophoniques, magnétophone à bande magnétique, haut-parleurs modifiés, synthétiseurs analogiques) et avec des musiciens comme Jérôme Noetinger (électronique, magnétophone à bande), Xavier Garcia (électronique), Seijiro Murayama (percussions, voix), Jean-Baptiste Favory (composition, électronique), Emmanuel Holterbach (composition, électronique), Pierre Mottron (en) (chant), Yan Yun (électronique), Carole Rieussec (électronique), Sébastien Églème (violon), Michel Doneda (saxophone), Patrick Charbonnier (trombone), Nicolas Losson (électronique), ainsi qu'avec la musicienne et danseuse japonaise Yôko Higashi (composition, électronique et danse butō).

Depuis quelques années, il se consacre également à ce qu'il nomme des partitions concrètes : avec des ensembles musicaux comme Decibel new music [4] (Australie), le UN [5] (Bordeaux) ou encore le trio de trombones Bomonstre [6] (France).

Parallèlement, Lionel Marchetti poursuit un travail d’écriture poétique (cf. La Revue des Ressources, ou encore la revue Lampe-tempête [7]) ainsi qu’une approche théorique de la musique concrète et de l'art du haut-parleur, en tant qu'artiste praticien du genre.

Son livre La musique concrète de Michel Chion (Metamkine, 1998) [8] reste le plus remarqué - ainsi que son essai Haut-parleur, voix et miroir… - essai technique sous forme de lettre (Entre-deux / Mômeludies éditions / CFMI de Lyon, 2009) [9].

Son catalogue est riche à ce jour de plus d'un centaine d'œuvres concrètes.

Discographie[modifier | modifier le code]

Musiques concrètes[modifier | modifier le code]

  • Mue (la demeure brillante) - 1990 - texte de William Pellier - CD Metamkine - 1993
  • L'incandescence de l'étoile - 1991 - CD Divided - États-Unis - 1994 ; Réédition (version 2002/2003) CD Stichtingmixer - Amsterdam - 2003 - composition mentionnée au 2e Prix international Noroit-Léonce Petitot - 1991
  • Kitnabudja town (sous le pseudonyme de Roger de La Frayssenet)- 1991 - CD Metamkine - 1996 - Réédition : 100 000 années (Kitnabudja town) - double cd MonotypeRec (en coédition avec Des Sphères de Jean-Baptiste Favory) - Pologne - 2008
  • Dans la montagne (Ki Ken Taï) - 1996 - (tournages sonores en coréalisation avec Bruno Roche), CD La Muse en circuit/SACEM - Hörspiele 2 - 1996 ; Réédition 2003 - CD Chloérecords - États-Unis - composition primée au 2e concours de création radiophonique de La Muse en circuit/Sacem/Radio France/N.D.R Hamburg - 1996
  • La grande vallée - 1994 - commande de l'Ina-GRM réalisée dans ses studios - CD Metamkine - 1997
  • L'œil retourné - 1997 - CD Séléktion (en coédition avec Ralph Wehowsky) - Allemagne - 1999
  • Knud Un nom de serpent (le cercle des entrailles) - 1991 - CD Intransitive recording - États-Unis - 2001 ; Réédition en 2009 - Composition nominée aux Qwartz Electronic Music Awards 6 - 2010
  • Sirrus (Micro-climat, Passerelle, Sirrus) - 1989 - CD Auscultareresearch - États-Unis - 2001
  • Portrait d’un glacier (Alpes, 2 173 m) - 1999 - commande de l'Ina-GRM réalisée dans ses studios - CD Ground Faultrecordings - États-Unis - 2001
  • Riss (l'avalanche) - 1990 - texte de Anne Decoret - CD Erewhon - Belgique - 2002
  • Train de Nuit (Nord 3.683) - 1997 - CD Metamkine - 2002
  • Les fleurs tombent - 2002 - (poèmes de L.M. interprétés par Olivier Capparos), CD compilation - Vandœuvre-lès-Nancy - 2002
  • Les 120 jours - 1998 - en coréalisation avec Michel Chion et Jérôme Noetinger - double CD Fringesrecording - Italie - 2003
  • À rebours - 1990 - CD Musée d'art contemporain de St. Francisco/ Auscultare - 2003 - commande de la compagnie de danse Reylanse
  • Docteur Kramer (you are not you) / Zizi - 2002 - (Zizi'en coécriture avec Emmanuel Petit), CD Musica Genera - Pologne - 2005
  • Red Dust - 2005 - 3 mini CD (CD numéro 3 en coécriture avec Yôko Higashi), CD Crouton records - États-Unis - 2007
  • Mementum/Momentum (table de cire) 2006 - en coécriture avec Olivier Capparos - commande du CFMI de Lyon réalisée dans ses studios - CD CFMI Lyon - 2006
  • Noord Five Atlantica - 2005 - commande de Cesare réalisée dans ses studios - CD Césaré - 2006
  • Disque d'archives - 2007 - (tournages sonores en coréalisation avec des enfants d'écoles élémentaires et de collèges...), CD Erasme - musique.laclasse.com - 2007
  • Hatali Atsalei (l'échange des yeux) - 2007 - (tournages sonores en coréalisation avec Seijiro Murayama), CD Intransitive recording - États-Unis - 2007
  • Livre des Morts - 2008 - en coécriture avec Olivier Capparos, musique du film Livre des Morts de Éric Pellet, CD Entr'acte - Angleterre - 2008 - Réédition 2011
  • Adèle et Hadrien (le livre des vacances) - 2007 - double CD Optical Sound - 2008 - Composition nominée aux Qwartz Electronic Music Awards 5 - 2008 - commande de l'INA-GRM réalisée dans ses studios - Qwartz du Public/Jury : Qwartz Expérimentation / Recherche
  • A short story - 2009 - en coécriture avec Yôko Higashi - dans le CD Various Au clair de la lune - double CD Infrequency - États-Unis - 2009 - commande de Infrequency
  • Kitty Hawk (le vent et le sable) - 2009 - Oratorio concret en co-écriture musicale avec Olivier Capparos - texte de Olivier Capparos, interprété par René Farabet et Pierre Gerbeaux - commande de Cesare réalisée dans ses studios - livre et double cd Césaré - 2010
  • Okura 73°N-42°E - 2007 - en coréalisation - avec Yôko Higashi - CD Musica Genera - Pologne - 2009
  • Pétrole - 2008 - en co-écriture avec Yôko Higashi - CD entr'acte - Angleterre - 2009
  • Equus (grand véhicule) - 2001 - en co-écriture avec Olivier Capparos - commande de l'INA-GRM réalisée dans ses studios - CD Pogus - États-Unis - 2009
  • Quatre études d'espace - 2010 - avec le quatuor de trombones Bomonstre (Patrick Charbonnier, Olivier Bost, Alain Gibert et Étienne Roche) ainsi que Boris Jollivet (tournages sonores) et Joël Bastard (écrivain) - commande du quatuor Bomonstre - triple CD Ô saisons, Ô trombones ARFI - 2010
  • A blue book - 2002/2009 - en coréalisation avec Olivier Capparos et Yôko Higashi - CD Waystyx - Russie - 2011
  • Une saison - 1994/2010 - double cd MonotypeRec - Pologne - 2011
  • Alpha Z Centauris / compositions from 1988 and 2000 - K7 Mirror Tapes MT010 - Malaisie - 2011
  • 1988 - L'enfance du mortel - 1988/2011 - en coréalisation (et coécriture pour la composition Motor Revers) avec Jean-Baptiste Favory - coffret 3 K7 BannedProduction - États-Unis - 2011
  • Natura Morta (extrait) - 2003/2008 dans la série de GX Jupitter-Larsen - CD Zelphabet.com - États-Unis - 2012 & seconde édition en CDr Les champs brûlent - Belgique - 2014
  • Psalmus (Omnis spiritus laudet Dominum) - 2012 - en réponse à Psalmus de Krzysztof Penderecki - CD Boltrecords - Polish radio experimental studio/Pres scores - Pologne - 2013
  • 23 formes en élastique - 1988/2010 accompagné d'un texte de Yan Yun : The only authentic work - Livre CD Sub Jam m002. - Chine, Pékin - 2013
  • TSF radio study - 2011 - Revue CD édition - edizioni Les Presses Carrées, Numéro 0/1 Discours public - Discorso pubblico, Pradès Rimonim, Fanny & Alexander - France, Italie - 2013
  • U chu Jin (les êtres en dehors de la Terre) - 2012 - remix de hamaYôko (E61) - hamaYôko Vue par... - CD entr'acte E170 - Angleterre - 2014
  • Nostalgie du Cyclope - 2015 - in FILARIUM, suite concrète de Michel Chion & Lionel Marchetti & Jérôme Nœtinger - double CD CCAM Éditions - 2016
  • Soixante Étages - édition vynil LP / 33 T - 2015 - avec Bruno Fleurence, Dominique Répécaud, Hugo Roussel, Ernest Mollo, Hugues Reinert, Jean-Guillaume Legrand & Hélène Corre, Virginie Gabriel, Yôko Higashi, Emmanuel Petit & E. M. Kubilhaïkhan - LABEL 33REVPERMI / 33revpermi 3416 - 2016
  • Labyrinthe d’une ligne (série documentaire) - 2016 - accompagné de Patrick Charbonnier (trombone) - édition livre CD (dessins de Benoit Guillaume) - Label Pépète Lumière - 2017
  • Chasser (première étude naturelle) - 1991/1999 - édition K7 more mars - Grèce - 2018
  • The Answer… - 2018 - Polish Radio Experimental Studio ; Sounds, Visions, Shapes Revisited 1998/2018 - édition CD The Wire magazine, issue 413 - Angleterre -
  • The Last days of reality - 2011/2018 - Lionel Marchetti + Cat Hope (performed by DECIBEL New Music Ensemble, Australie) - édition CD Room 40 (RM4102) - Australie - 2018
  • Jeu du monde… - 1991/2018 - édition coffret de 6 CD sonoris - 2018

Musiques instrumentales & collaborations diverses…[modifier | modifier le code]

  • Duo avec Jérôme Noetinger - CD Tulpas - Compilation Selektion - Allemagne - 1998
  • Trio avec Jérôme Noetinger et Mathieu Werchowski - CD Corpus Hermeticum - New Zeland - 2000
  • Double wash avec Voice Crack (Andy Guhl et Norbert Möslang) et Jérôme Noetinger - CD Grob - Allemagne - 2001
  • Jérôme Noetinger/Lionel Marchetti - CD in collection Mort aux vaches - Staalplaat - Amsterdam - 2001
  • Crêtes avec Sylvain Bonvalot et Cyril Darmedru - CD Ishtard - Lyon - 2001
  • 28 (memory machine) avec Peter Morrens et Jérôme Noetinger - CD Among others tree - Autriche - 2001
  • Rouge gris bruit avec Sophie Agnel et Jérôme Noetinger - CD Potlach - Paris - 2001
  • QuintetAvant : Les clous moux avec Jean Pallandre, Marc Pichelin, Laurent Sassi et Jérôme Noetinger - Vinyle 33 tours Mego - Autriche - 2002
  • Mère feu 40 têtes avec Christophe Cardoen et Emmanuel Petit - CD Absurd - Grèce - 2003
  • QuintetAvant avec Jean Pallandre, Marc Pichelin, Laurent Sassi et Jérôme Noetinger - CD Compilation Sonic protest - Paris - 2007
  • QuintetAvant : en concert à la salle des fêtes avec Jean Pallandre, Marc Picheli, Laurent Sassi et Jérôme Noetinger - CD Éditions Mego 077 - Autriche - 2005
  • A short history - Livre double CD Dolmen, Contemporary sound event in Lötschberg tunnel partagé avec eRikm, Charlotte Hug, Richard Jean, Hans Koch, Thomas Korber, Sachiko M, Norbert Möslang, Frederick Quennoz, Günter Muller, Toshi Nakamura, et Keith Rowe - Suisse - 2007
  • Blind tapes quartets / Tape 19 - partagée avec Srdjan Muc, Raphael Raccucia et Dan Breen - K7 Audio - Discogs.com/label/blind+tapes - Serbie - 2011
  • Paris-Genève avec Jérôme Noetinger - Vinyle 33 tours butterfrly.noise-below.org - Grèce - 2011
  • La vie dans les bois avec Pascal Battus et Emmanuel Petit - CD Herbal International - Malaysie - 2012
  • TSSTT ! avec Xavier Charles, Jean-Philippe Gross et Franz Hautzinger - CD MonotypeRec - Pologne - 2012
  • Two mirrors avec Spyros Polychronopoulos - CD Les champs brûlent - Belgique - 2014
  • Shanghaï Atelier - avec Yan Yun - CD obs * эксперимент 051 - Russie - 2014
  • Machine lyrique - Xavier Garcia & Lionel Marchetti - CD Signature Radio France - 2018
  • The lasts days of reality - en collaboration avec Cat Hope / Performed by Decibel new music ensemble - CD Room 40 - Australie - 2019
  • The coast… - avec Le UN ENSEMBLE - CD UN REC R.192 - 2019

Publications[modifier | modifier le code]

  • La musique concrète de Michel Chion, essai, préface de François Bayle, suivi d’une discussion avec Michel Chion, par Christian Zanési), éditions Metamkine - 1998, 320 pages
  • Cries and silences, sur la musique de Michel Chion, translation by Christine North and John Dack - Errant bodies Press and Ground Fault Recordings ; États-Unis - 2001
  • The microphone and the hand, translation by Patrick Mac Ginley et Matthew Marble - Foarm Magazine numéro 5 (autonomy) - foarm.artdocuments.org ; États-Unis - 2004
  • Lettres de Lionel Marchetti à Michel Chion et Catalogue des œuvres musicales, commenté par Lionel Marchetti, in Portrait polychrome no 8 : Michel Chion ; éditions Institut national de l'audiovisuel - 2005
  • L'idée de tournage sonore (lettre à un étudiant), essai, Entre-deux/Mômeludies éditions/CFMI de Lyon, 2008
  • Haut-parleur, voix et miroir…, essai technique sous forme de lettre - Revue & corrigée - 2003 ; réédition Entre-deux/Mômeludies éditions/CFMI de Lyon, 2009
  • Esprit buveur (ou l'œil de Satan), poème - éditions Hapax, collection « Plis », Lyon - 2009 & in éd. La Revue des Ressources / revue littéraire digitale - 2020
  • 11 Têtes (poèmes, photographies et manuscrits), catalogue de l'installation sonore et visuelle / précédé de Un cortège de masques et de miroirs, texte de Yann Leblanc - Espace arts plastiques de Vénissieux - 2010
  • 8 caprices de Goya - éditions Hapax, collection Plis, Aubenas - 2012
  • Une série de reflets, poème partition à recueillir sur bande magnétique, poème, accompagné de 5 photographies de l'auteur - in The Fall Of Chrome (curated by Claudio Rocchetti), éd. Musica Moderna MM007 - 2013
  • Une musique naturelle (à propos de l'œuvre concrète d'Éliane Radigue) in Éliane Radigue, Portrait polychromes, éd. Institut National de l'Audiovisuel, INA-GRM - 2013
  • L'assiette bleue (l'image, le souffle, le gouffre) -…une poétique de la musique concrète… - in L'expérience de l'expérimentation (dir. Matthieu Saladin), éd. Les presses du réel, collection Oh cet écho et les instants chavirés - 2015
  • Le vent se lève (cahier japonais), in éd. La Revue des Ressources / revue littéraire digitale - 2015
  • Les fleurs tombent, avec 3 photographies de Bruno Roche, in éd. La Revue des Ressources / revue littéraire digitale - 2016
  • François Bayle / 50 ans d’acousmatique… - in éd. La Revue des Ressources / revue littéraire digitale - 2017
  • Lumières du sud (cahier du photographe) ; livre de poésies, en suivant 83 photographies de Robert Frank, toutes tirées de son livre Les Américains (1958) in éd. La Revue des Ressources / revue littéraire digitale - 2017
  • à propos de Ψ 847… une composition de Éliane Radigue in éd. La Revue des Ressources / revue littéraire digitale - 2018
  • 13 poèmes minuscules, sur 13 peintures de Pierre Bonnard - in éd. La Revue des Ressources / revue littéraire digitale - 2018
  • Enez Eusa (le livre des fragments) - in éd. La Revue des Ressources / revue littéraire digitale - 2018
  • Apologie des restes… Technique(s) & poétique(s) - in éd. La Revue des Ressources / revue littéraire digitale - 2019
  • Nostalgie du cyclope - in éd. La Revue des Ressources / revue littéraire digitale - 2020

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • L'édition CD deThe last days of reality - 2011/2018 - Lionel Marchetti + Cat Hope (performed by DECIBEL New Music Ensemble, Australie) - CD Room 40 (RM4102) - est considérée comme best artworks of 2018 par Nicola Orlandino et Best of Bandcamp Contemporary Classical en par Andrew Mac Intosh
  • 2010 : Nominé aux Qwartz pour Knud Un nom de serpent (le cercle des entrailles)
  • 2009 : Qwartz du public : Qwartz Expérimentation / Recherche pour Adèle et Hadrien (Le livre des vacances)
  • 2009 : Qwartz Artiste du jury et Dotation Qwartz
  • 1996 : Nominé au 2e Concours de création radiophonique de La Muse en circuit/Sacem/Radio France/N.D.R Hamburg pour Dans la montagne (Ki Ken Taï)
  • 1991 : Nominé au 2e Prix international Noroit-Léonce Petitot pour L'incandescence de l'étoile

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « MARCHETTI Lionel (1967) », sur Centre de documentation de la musique contemporaine, (consulté le 29 juin 2020)
  2. « Portrait de Lionel Marchetti en montagnard - La Revue des Ressources », sur www.larevuedesressources.org (consulté le 29 juin 2020)
  3. Kenneth White in Déambulations dans l’espace nomade, éd. Actes Sud, 1999.
  4. (en) « Decibel », sur Decibel (consulté le 11 février 2020)
  5. « Accueil », sur unensemble.net (consulté le 11 février 2020)
  6. « BOMONSTRE & Lionel Marchetti » (consulté le 11 février 2020)
  7. « Site de la revue Lampe-tempête », sur lame-tempete.fr (consulté le 14 janvier 2017)
  8. « Lionel Marchetti : La musique concrète de Michel Chion - Les presses du réel (livre) », sur www.lespressesdureel.com (consulté le 29 juin 2020)
  9. « Haut-parleur, voix et miroir », sur Association Mômeludies (consulté le 29 juin 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]