Jake Weary

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jake Weary
Nom de naissance Jacob Weary
Naissance (31 ans)
Trenton, New Jersey
Nationalité Américain
Profession Acteur, musicien, auteur-compositeur-interprète, producteur
Films notables Ça : Chapitre 2
Séries notables As The World Turns
Animal Kingdom

Jacob Weary, ditJake Weary, est un acteur, musicien, auteur-compositeur-interprète et producteur de musique américain, né le à Trenton dans le New Jersey. Il se fait connaître grâce à ses rôles : Luke Snyder dans le feuilleton As the World Turns, Vince Keeler dans la série Chicago Fire et Deran Cody dans la série dramatique Animal Kingdom'.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Jack Weary est né en à Trenton, New Jersey. Il est fils de l'actrice Kim Zimmer, lauréate du prix Daytime Emmy Award, et de l'acteur et réalisateur Allen Cudney « AC » Weary[1].

Télévision[modifier | modifier le code]

En 2003, Jake Weary apparaît dans un épisode du feuilleton Haine et Passion (The Guiding Light) sur CBS, dans lequel sa mère, l'actrice Kim Zimmer, interprète Reva Shayne.

Après les apparitions d'invités dans New York, police judiciaire (Law & Order: Special Victims Unit) et Listen Up!, il est Luke Snyder dans As the World Turns sur CBS[2]. Il y reste jusqu'en , avant de se concentrer sur son travail scolaire[3].

En 2009, il est choisi pour incarner Kevin, personnage principal, dans les téléfilms Fred: The Movie de Clay Weiner (2010), Fred 2: Night of the Living Fred de John Fortenberry (2011) , Fred 3: Camp Fred de Jonathan Judge (2012), et la série télévisée Fred: The Show sur Nickelodeon[4].

En 2013, il est mormon dans le téléfilm Dans l'enfer de la polygamie (Escape from Polygamy) de Rachel Goldenberg.

En 2016, il tient le rôle de Deran Cody, le benjamin de la fratrie Cody dans le drame criminel Animal Kingdom, adapté du film australien du même titre (2010)[5] .

Cinéma[modifier | modifier le code]

En 2008, Jake Weary fait ses débuts au cinéma, Assassinat d'un président (Assassination of a High School President) de Brett Simon, où il est le surveillant du couloir.

En 2010, il est engagé au film d'horreur Altitude de Kaare Andrews.

En 2015, il est le petit ami de Jay, interprétée par Maika Monroe, dans le thriller It Follows de David Robert Mitchell.

En 2019, il apparaît dans le rôle de John « Webby » Garton dans Ça : Chapitre 2 (It: Chapter Two) d'Andrés Muschietti.

Musique[modifier | modifier le code]

En plus de sa carrière d'acteur, Jake Weary écrit, produit et enregistre sa propre musique depuis l'âge de douze ans. En , sous le pseudonyme « Agendas », il sort un EP éponyme, suivi d'un deuxième essai intitulé Tones, sorti .

En été 2016, il produit de la musique sous son nom, avec un nouvel album sans titre.

Vie privée[modifier | modifier le code]

En , Jake Weary épouse Vera Bulder, sa petite amie de jeunesse[6].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Glove de Dylan Bushnell : James Ubermensch
  • 2015 : Here Now de Gregg Araki : Shad
  • 2015 : Rafter de Will Arbery : Adam
  • 2015 : Apasionata de Saila Reyes : Eric
  • 2014 : The Deal de Daniel S. Kaminsky : Bryce
  • 2019 : Crossbow de Zach Lasry

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

  • Agendas (2011)
  • Tones (2012)
  • Untitled (2016)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Jake Weary », sur TV.com (consulté le 9 avril 2020).
  2. (en) John Hazelton, « Anchor Bay gains Altitude for US, UK, Australia », Screen,‎ (lire en ligne, consulté le 9 avril 2020).
  3. (en) « Like Mother, Like Son » (version du 18 février 2008 sur l'Internet Archive), sur Soapoperadigest.com, .
  4. (en) « Follow this Pair of UK TV Spots for It Follows », sur Dread Central, (consulté le 9 avril 2020).
  5. (en) Denise Petski, « Finn Cole & Jake Weary Join TNT Drama Pilot Animal Kingdom », Deadline,‎ (lire en ligne, consulté le 28 mars 2016).
  6. (en) « Vera Bulder on Instagram: "Who's mans is this 😎mine" », sur Instagram (consulté le 6 mars 2021)

Liens externes[modifier | modifier le code]