Jacques Kessler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kessler.
Jacques Kessler
Naissance (64 ans)
Mulhouse
Nationalité Drapeau de la France française
Profession

Jacques Kessler est un météorologiste français né le à Mulhouse.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'ascendance paternelle alsacienne et né en Alsace, il passe les onze premières années à Bourtzwiller, une petite commune du Haut-Rhin. Puis il part s'installer dans le Sud de la France dont sa mère est originaire. Il y adoptera une diction marquée par l'influence ostentatoire de l'accent rural bordelais, en contradiction avec son patronyme alsacien, dont il fera ultérieurement sa signature sonore à l'antenne.

Après une classe préparatoire scientifique au lycée Joffre de Montpellier[1], il entre à l'École nationale de la météorologie. Une fois diplômé, il devient ingénieur prévisionniste, et enseigne durant trois ans à l’école qui l'a formé.
En 1979, il répond à une annonce de Radio France cherchant des candidats pour seconder René Chaboud, chargé des prévisions à France Inter, pour la présentation des flashs météo du week-end et des jours fériés. De 1979 à 1981, il s'installe à Paris pour enregistrer la météo à la Maison de la radio. Puis occupe en parallèle les mêmes fonctions à France Info lors de la création de la station en 1987. Pendant ses années d'activité, il analyse le temps à venir depuis l'aéroport de Marseille Provence à Marignane où il a été muté. Il prend sa retraite le 14 juillet 2013 et est remplacé dans les deux stations de radio par Élodie Callac, également prévisionniste de Météo France[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Jacques Kessler a écrit trois ouvrages de vulgarisation :

  • La météo de tous les jours en 100 questions, éditions Transparence, 223 p.
  • Météo: comprendre les secrets du temps, éditions Jacob-Duvernet, 116 p.
  • Jacques Kessler et André Chambaud, La météo de la France : Tous les climats localité par localité, éditions J.C. Lattès, , 392 p.

Référence[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]