Jacques Kalisz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jacques Kalisz
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Archives conservées par
Œuvres principales

Jacques Kalisz (Jacob Kalisz) né le à Minsk Mazowiecki en Pologne et décédé le est un architecte français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il émigre en France avec sa famille dans les années 1930.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, au cours de laquelle son père meurt en déportation en Allemagne, il étudie l'architecture à l'École des beaux-arts de Paris, où il suit les cours d'André Wogenscky et d'Édouard Albert.

Le stade Gabriel-Montpied à Clermont-Ferrand, inauguré en 1995.

Il participe, avant même d'avoir obtenu son diplôme, au mouvement novateur et pluridisciplinaire de l'AUA - atelier d'urbanisme et d'architecture, pépinière des talents de la ceinture rouge, dont il fut membre de 1963 à 1972.

Sa première réalisation majeure fut le centre administratif de Pantin. Le bâtiment, situé le long du canal de l'Ourcq et achevé en 1972, est resté comme l'un des meilleurs exemples de l'architecture dite "brutaliste".

Antoinette Robain et Claire Guieysse, l'une venant de chez Christian Hauvette, l'autre de chez Jean Nouvel, furent choisies comme architectes pour reprendre l'œuvre de Jacques Kalisz, et le transformer en Centre national de la danse (bâtiment inauguré en 2004). La rénovation reçoit la même année le prix de l'Équerre d'argent.

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Le Centre national de la danse, initialement Centre administratif de Pantin, 1972.

Distinctions[modifier | modifier le code]

[réf. nécessaire]

  • chevalier de l'ordre national du Mérite
  • chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres
  • membre de l'Académie d'architecture

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « https://archiwebture.citedelarchitecture.fr/fonds/FRAPN02_KALJA » (consulté le )
  2. a b c d e et f Institut français d’architecture, « Fiche descriptive. Fonds Jacques Kalisz (1926-2002). » (consulté le ) Voir également les photos et les plans.
  3. Atlas du patrimoine de Seine-Saint-Denis, « Cité Lénine, cité République ou cité Potemkine » (consulté le )
  4. « Foyer Maurice Ravel », sur docomomo.fr (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]