Startpage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ixquick)

Startpage
Logo de Startpage

Adresse startpage.com
Slogan Le moteur de recherche le plus privé au monde
Type de site Métamoteur
Langue Multilingue
Inscription Aucune
Siège social La Haye
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Propriétaire Startpage B.V.
Privacy One Group
System1
Créé par David Bodnick
Lancement 1998
État actuel Actif Actif

Startpage est un métamoteur de recherche sur le Web. Sa spécificité est censément le respect de la vie privée de l'utilisateur et affirme ne conserver aucune trace numérique des recherches effectuées, pas même l'adresse IP[1]. Il était précédemment connu sous le nom d'Ixquick, Startpage étant alors une variante du site principal. Les deux services fusionnent en 2016.

En , le site est à la position 1 327 du classement Alexa[2].

Ixquick[modifier | modifier le code]

Ancien logo de Ixquick

Ixquick interroge simultanément 10 moteurs et sites Web : AOL, AlltheWeb, Altavista, Ask/Teoma, Bing, EntireWeb, Gigablast, Google, Open Directory, Wikipédia. Les résultats affichés constituent une synthèse de tous ceux renvoyés par les services de recherche interrogés.

Les recherches peuvent s'effectuer dans quatre types d'éléments : Web, annuaire téléphonique, vidéos et images.

Le service est disponible en 18 langues et est personnalisable.

Ixquick fournit un service proxy, Ixquick Proxy, qui est incorporé dans les moteurs de recherche Ixquick et Startpage, ce qui donne la possibilité d'ouvrir un résultat de recherche individuellement via proxy.

Startpage[modifier | modifier le code]

Ancien logo de Startpage

En 2009, la société lance Startpage[3], limité aux résultats de recherche de Google, mais au nom plus facilement mémorisable et offrant beaucoup plus de possibilités dans la page des recherches avancées. Startpage, comme Ixquick, n'enregistre pas les adresses IP des internautes et offre les mêmes garanties de confidentialité.

Avant la sortie de la version 4.5 de Tor Browser, Startpage était son moteur de recherche par défaut[4].

Ixquick fusionne avec Startpage le [5].

En , Startpage BV est acquis[6],[7] par Privacy One Group, propriété de l'entreprise publicitaire System1. Cette acquisition questionne[8],[9] sur le respect de la vie privée.

Startmail[modifier | modifier le code]

En , la société annonce le lancement de Startmail, un service sécurisé et confidentiel de courrier électronique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Alternative à Google #1 : Ixquick », (consulté le 28 décembre 2015).
  2. « startpage.com Traffic Statistics », alexa.com
  3. « Lancement de Startpage : nouveau nom pour le moteur de recherche le plus privé au monde », ixquick.com
  4. (en) « Tor Browser 4.5 is released », blog.torproject.org (consulté le 16 septembre 2015)
  5. « Nous rationalisons le combat contre Big Brother ! », ixquick.com
  6. (en-US) Chris, « Building a more private internet experience with Privacy One Group », sur Startpage.com Blog, (consulté le 19 janvier 2020)
  7. (en-US) « Privacy search engine StartPage has sold to ad tech company System1 », sur Reclaim The Net, (consulté le 19 janvier 2020)
  8. (en) « Delisting Startpage.com », sur PrivacyTools, (consulté le 19 janvier 2020)
  9. (en-US) « Startpage Acquired by System1, Privacy One Group - Still Safe? », sur Restore Privacy, (consulté le 19 janvier 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]